Alibi.com

Alibi.com
Réalisation Philippe Lacheau
Scénario Philippe Lacheau
Julien Arruti
Pierre Dudan
Acteurs principaux
Sociétés de production CN5 Productions
Fechner Films
TF1 Droits Audiovisuels
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 90 minutes
Sortie 2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Alibi.com est une comédie française réalisée par Philippe Lacheau, sortie en 2017.

Synopsis

Grégory Van Huffel est le patron d'une entreprise particulière, Alibi.com. Avec ses associés Augustin et Mehdi, il crée de toutes pièces des alibis parfaits pour ses clients, afin de cacher une infidélité, d'éviter une réunion, de préserver une vie privée. Alors que l'entreprise a le vent en poupe, il tombe amoureux de Florence, qui place l'honnêteté au cœur d'une relation amoureuse. Greg accumule les mensonges pour lui cacher son véritable emploi en s'improvisant steward.

Un jour, un certain Gérard Martin se présente chez Alibi.com. Il vient y louer leurs services, souhaitant cacher sa relation extra-conjugale avec une jeune et plantureuse chanteuse. Se rendant compte qu'il s'agit du père de Florence, Greg va devoir se livrer à une surenchère de mensonges pour cacher la vérité aux uns et aux autres, en s'enfonçant toujours un peu plus dans des situations inextricables et loufoques.

Fiche technique

Distribution

Production

Pré-production

Philippe Lacheau a eu l'idée d'Alibi.com en 2009 après avoir vu un reportage sur des sociétés fournissant des alibis. Il se rappelle : « Elles existent vraiment, ce qui est fou quand on y pense. On t’aide à tromper ton partenaire, à mentir à ton entourage ; c’est tellement immoral et politiquement incorrect. Bref, un sujet de comédie génial. L’activité de ces sociétés touche plein de domaines mais, pour rester dans la légalité, elles ne peuvent pas intervenir dans le monde du travail, traiter avec des mineurs ou fournir de fausses ordonnances. ». En 2008, un film intitulé Alibi et traitant du même sujet est sorti aux Pays-Bas.

Pour le réalisateur, Alibi.com est une comédie classique comprenant un humour plus moderne, comme pour Babysitting et sa suite : « On retrouve aussi le mélange de générations avec, d’un côté, mes acolytes habituels — Tarek BoudaliJulien ArrutiVincent Desagnat — et, de l’autre, Nathalie Baye et Didier Bourdon que l’on est hyper fiers d’avoir dans le film ». Contrairement à ses deux premiers films qui étaient tournés en found footageAlibi.com a été tourné comme un « film normal », comprenant 70 décors différents. Par ailleurs, Philippe Lacheau a beaucoup coupé puisque le premier montage faisait deux heures et six minutes. C'est le premier film que l'acteur réalise seul, les deux Babysitting ayant été co-réalisés avec Nicolas Benamou. Pour ce premier essai en solo, le jeune cinéaste a pu compter sur l'aide de David Diane qui était premier assistant sur les films Babysitting. Les cascades automobiles ont quant à elles été réglées par David Julienne (qui avait travaillé sur les co-réalisations précédentes de Philippe Lacheau).

Distribution des rôles

Les trois héros, Philippe Lacheau (également au scénario et à la réalisation), Julien Arruti et Tarek Boudali, sont des amis de longue date. Il y a une dizaine d'années, ils ont formé la troupe comique La Bande à Fifi et continuent de jouer ensemble au cinéma à ce jour. Tarek Boudali, de son côté, réalise son premier long-métrage intitulé Épouse-moi mon pote, prévu pour le 25 octobre 2017, dans lequel il met en scène ses deux compères.

Ce sont les producteurs qui ont eu l'idée de prendre Nathalie Baye pour camper le personnage de Marlène, l'épouse rangée de Gérard. Nathalie Baye n'étant pas forcément perçue comme une actrice de comédie, cela crée un décalage comique.

Didier Bourdon est choisi pour le rôle de Gérard. Lacheau envisageait déjà de travailler avec Bourdon en lui proposant le rôle de Marc Schaudel (finalement tenu par Gérard Jugnot) dans Babysitting.

Medi Sadoun joue le rôle de Garcia, un Rom propriétaire d'un cirque. Pour créer ce personnage, le réalisateur a pensé à un mélange entre le boxeur gitan joué par Brad Pitt dans Snatch et la famille Lopez.

Alibi.com comprend par ailleurs de nombreux caméos, tels que Kad Merad, JoeyStarr, Michèle Laroque, Norman Thavaud et La Fouine.

Un acteur joue le rôle, de dos, du président de la République François Hollande, en faisant référence à sa relation extra-conjugale avec Julie Gayet[6].

Tournage

Le tournage du film a débuté en avril 2016 et s'est terminé fin juillet. Il a eu lieu à Paris, et à Cannes (hôtel Martinez) et dans sa région[7].

Au moment du tournage de la scène de combat dans la caravane, Philippe se bat avec un certain Jo Prestia, ex-champion du monde de boxe thaï (ayant notamment joué dans Irréversible). « On s’était entraîné, on devait suivre une chorégraphie mais, à un moment, il y est allé un peu trop fort et je me suis pris le bout du néon sur la tête. J’ai eu mal, mais mal… », raconte le réalisateur.

Le zèbre présent dans le film blessa le frère de Philippe Lacheau, Pierre Lacheau, d'un coup de sabot lorsqu'il tournait le making-of.[pertinence contestée]

Sortie

La première bande-annonce sort le 12 décembre 2016.

Une avant-première est organisée au Festival international du film de comédie de l'Alpe d'Huez 2017[9]. Une partie des recettes des avant-premières est reversée à l'association humanitaire Coucou nous voilou, dont la mission est d'améliorer le quotidien des jeunes enfants hospitalisés[10].

Critique

Dans l'ensemble, le film reçoit un accueil mitigé de la presse mais un bon accueil du public.

Sur Allociné, il obtient une moyenne de 2,9/5 basé sur 14 critiques presse et une moyenne de 4,1/5 basé sur 6 532 votes et 741 critiques spectateurs.

Le site IMDb donne une moyenne de 6,5/10 à partir de 1 391 votes d'utilisateurs.

Box-office

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau de la France France 3 581 581 entrées[13] 17


Lors des premières séances parisiennes, le film réunit 2 015 spectateurs. Pour son premier jour en France, il recueille 182 009 entrées[13]. En cinq jours, la comédie cumule 870 317 entrées[13] et après une semaine en France, Alibi.com cumule 1 124 383 entrées. C'est un record pour Philippe Lacheau, ses films précédents n'ayant pas atteint le palier million d'entrées avec la même vitesse[16],[17].

Il a rapporté 24 439 407  en seize semaines à l'affiche[18], un succès rentable au vu de son budget de 7,5 millions €[13]. À la fin de l'année 2017, le film figure en neuvième position parmi les films ayant rassemblé le plus d'entrées en France[19].

Sélection

Le film fait partie de la sélection officielle du Festival international du film de comédie de l'Alpe d'Huez 2017, en tant que long métrage hors-compétition.

Clins d’œil

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

En tant que nostalgique des années 1980, tout comme son personnage, le réalisateur a voulu que les bureaux d'Alibi.com ressemblent à cette décennie : « Greg, mon personnage, est fan des années 1980, il y a donc plein de clins d’œil : un flipper, le tableau de bord de Retour vers le futur, etc. Je reste persuadé que c’est l’époque où sont sorties les meilleures chansons. La B.O. de Top Gun, Bonnie Tyler... j’adore », note le cinéaste. C'est également dans cette optique que le film comprend plusieurs clins d'œil notamment à Star Wars (avec l'apparition de sabres lasers et de bruitages typiques), à l'univers des super-héros et à ceux de Marvel en particulier (la soirée déguisée avec les costumes de Wolverine, Thor, ...) et à la franchise vidéoludique Assassin's Creed (avec une référence aux points d'observation et aux chariots de paille).

Philippe Lacheau place aussi des clins d'œil à ses autres films, notamment avec l'apparition de la phrase « va te faire cuire le cul », en référence à Babysitting 2.

Notes et références

  1. [xls] Liste de films agréés sur le site du CNC (onglet 2016, case E17).
  2. « Alibi.com DVD & Blu-Ray », sur sortiesdvd.com (consulté le 1er mars 2017).
  3. http://www.planet.fr/politique-affaire-gayet-francois-hollande-moque-dans-le-film-alibicom.1307056.29334.html
  4. « Philippe Lacheau : le roi des alibis pour son nouveau film. - NICETIME », NICETIME,‎ (lire en ligne, consulté le 19 décembre 2016)
  5. « Le festival de l'Alpe d'Huez démarre sa 20e édition avec Omar Sy en président du jury », La Parisienne,‎ (lire en ligne, consulté le 19 janvier 2017).
  6. Pauline Garcia, « Alibi.com : des avant-premières solidaires organisées partout en France », Télé-Loisirs,‎ (lire en ligne, consulté le 19 janvier 2017).
  7. a b c et d « Alibi.com », sur JPBox-Office (consulté le 30 mars 2017).
  8. « Babysitting 2 (2015)- JPBox-Office », sur jpbox-office.com, (consulté le 4 mars 2017)
  9. « Babysitting (2014)- JPBox-Office », sur jpbox-office.com, (consulté le 4 mars 2017)
  10. « France Box Office May 31–June 4, 2017 », sur Box Office Mojo (consulté le 15 juillet 2017)
  11. 15 films français à plus de 1 million d'entrées en 2017, article de Fabien Lemercier sur Cineuropa le 29 décembre 2017. Page consultée le 29 décembre 2017.

Liens externes