Alfonso Osorio

Alfonso Osorio
Fonctions
Membre du Congrès des députés
Circonscription électorale de Cantabrie
-
Membre du Congrès des députés
Circonscription électorale de Madrid
-
Membre du Congrès des députés
Circonscription électorale de Madrid
-
Ministre de la Planification du Développement ()
-
Joaquín Gutiérrez Cano ()
Procureur aux Cortes Españolas ()
Sénateur espagnol
Biographie
Naissance
Décès
(à 94 ans)
Santander
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique
Distinctions

Alfonso Osorio Garcia (né le à Santander en Cantabrie et mort dans la même ville le )[1], est un homme politique espagnol.

Biographie

Après avoir obtenu son diplôme de droit, Alfonso Osorio Garcia entame une carrière de juriste au sein des tribunaux militaires franquistes. Durant les années 1950 et 1960, il occupa différents postes dans l'administration Franquiste tout en enseignant le droit fiscal et le droit administratif, ainsi que consultant pour la multinationale BP en Espagne.

Député local (Procurador familiar) de 1965 à 1971 aux Cortès franquistes, il devient ministre de 1969 à 1971. Monarchiste convaincu, politiquement proche du Prince d'Espagne, il est l'un des fondateurs du groupe Tácito, un club de réflexion politique réunissant des intellectuels, des journalistes et des politiciens.

De nouveau ministre en 1976, il devient vice-président du conseil du premier gouvernement d'Adolfo Suarez dont il est le conseiller et confident. Lors du vote final de la loi pour la réforme politique, il fit un discours conséquent qui permit d'arracher les ultimes voix face au « bunker » franquiste. Il quitte le gouvernement en 1979.

Distinctions

Notes et références

  1. (es) « Muere Alfonso Osario, figura clave de la Transición, a los 94 años », sur La Vanguardia, (consulté le 28 août 2018)

Liens externes