Alexis Vastine

Alexis Vastine
Alexis Vastine en juillet 2008.
Alexis Vastine en juillet 2008.
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau : France Française
Date de naissance [1],[2]
Lieu de naissance Pont-Audemer (France)[1],[2]
Date de décès (à 28 ans)[1],[2]
Lieu de décès Villa Castelli (Argentine)[2]
Taille entre 1,78 m (5 10)[1] et 1,84 m (6 0)[2]
Catégorie Poids super-légers
Palmarès
Titres amateurs Médaillé de bronze aux Jeux olympiques d'été de 2008 à Pékin (poids super-légers)

Médaillé d'argent lors des championnats d'Europe de Moscou en 2010 (poids welters)

Champion de France 2006, 2007 & 2009 (poids super-légers)
Dernière mise à jour : 9 mars 2015

Alexis Vastine, né le à Pont-Audemer et mort le près de Villa Castelli (Argentine), est un boxeur français, médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Pékin 2008.

Il a trouvé la mort dans un accident d'hélicoptère, près de Villa Castelli, dans la province de La Rioja, en Argentine[3], alors qu'il participait au tournage de l'émission de téléréalité Dropped de TF1, en compagnie d'autres sportifs.

Biographie

Jeunesse et famille

Alexis naît dans une famille de boxeurs. Son père, Alain, ancien vice-champion de France amateur en catégorie poids légers dans les années 1980, devenu entraîneur en Normandie, fonde le Boxing club Vastine et initie ses enfants à la pratique de son sport. Les frères et sœurs d'Alexis et celui-ci s’y distinguent tant au niveau national qu’international. Alexis entre dans l'armée en 2008 et y intègre le 121e régiment du train à Montlhéry (peloton de commandement et de logistique[4]), et se forme au monitorat de sport[5].

Carrière

Concourant dans la catégorie des super-légers (moins de 64 kg), Alexis Vastine atteint les demi-finales aux Jeux olympiques de 2008. Opposé au Dominicain Félix Diaz, Vastine mène le combat jusqu'à la fin de la troisième reprise (9-5). Le Dominicain se lance alors dans un pressing effréné. L’arbitre sanctionne Vastine une première fois, lui faisant perdre deux points. À dix-neuf secondes de la fin, l'arbitre décide de le sanctionner une seconde fois, l'accusant de s'être trop accroché. Vastine s'incline finalement 10-12. L'arbitrage controversé de cette demi-finale donne lieu a une réclamation de la délégation française, qui n’aboutit pas. Diaz est sacré champion olympique dans la foulée, en dominant nettement le Thaïlandais Manus Boonjumnong (12-4).

Alexis Vastine devient champion du monde militaire amateur, battant en finale le Biélorusse Ramashkevich, le 29 novembre 2008, à Bakou en Azerbaïdjan.

Aux Jeux olympiques de 2012, il est éliminé en quart de finale (dans les moins de 69 kg), sur décision arbitrale, face à l'Ukrainien Taras Shelestyuk (18-18). La décision est contestée par Vastine et huée par le public londonien[6]. Une double réclamation est faite par l'équipe de France, portant également sur le combat de Nordine Oubaali, éliminé la même soirée, dans la catégorie moins de 52 kg, en quarts de finale[7], mais la réclamation est rejetée[7].

Les déceptions après l'injustice des décisions d'arbitre le font plonger dans la dépression et les excès. Mais en janvier 2014 il se reprend, retrouve sa forme et gagne, pour la quatrième fois, le championnat du monde militaire, au Kazakhstan. Nommé brigadier-chef dans le 121e régiment du train, il défile sur les Champs-Élysées le 14 juillet[8].

Mort

Chapelle ardente à l'église de Pont-Audemer, en Normandie, sa ville natale.

En 2015, Alexis Vastine participe en Argentine, avec d'autres sportifs comme Alain Bernard, Jeannie Longo, Florence Arthaud, Sylvain Wiltord, Philippe Candeloro, Camille Muffat et Anne-Flore Marxer, au tournage de l'émission Dropped qui doit être diffusée sur TF1 et présentée par Louis Bodin. Le 9 mars 2015, à 140 km à l'ouest de La Rioja, sur le lieu du tournage, deux hélicoptères où ont pris place dix personnes, dont Camille Muffat, Alexis Vastine et Florence Arthaud, décollent et entrent en collision. Il n'y a aucun survivant.

Sa sœur Célie est morte à vingt-et-un ans dans un accident de la route, le 3 janvier 2015, quelques semaines auparavant[9],[10],[11].

Les obsèques d'Alexis Vastine se déroulent à Pont-Audemer, le 24 mars 2015.

En mars 2016, un livre hommage écrit par le journaliste Frédéric Veille, Coup d'arrêt, paraît aux éditions Michel Lafon.

Son souvenir est mis en avant par plusieurs sportifs français aux Jeux olympiques de 2016 de Rio de Janeiro et tout particulièrement par l'équipe de France de boxe qui obtient lors de ces Jeux un total record pour le pays sur une édition de six médailles dont deux en or[12],[13].

L'acteur-chanteur Renan Mazéas lui dédiera sa chanson "Du côté de Vincennes" [14].

La ville de Pont-Audemer a renommé le parc des sports et loisirs de la commune à son nom en juin 2015.

Palmarès

Jeux olympiques

Championnats du Monde

  • Médaille d'or, monde Médaille d'Or lors des Championnats du Monde Militaire 2014 à Almaty, Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan.
  • Médaille d'or, monde Médaille d'Or lors des Championnats du Monde Militaire 2011 à Rio De Janeiro, Drapeau du Brésil Brésil.
  • Médaille d'or, monde Médaille d'Or lors des Championnats du Monde Militaire 2010 Drapeau des États-Unis États-Unis.
  • Médaille d'or, monde Médaille d'Or lors des Championnats du Monde Militaire 2008 à Bakou, Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan.
  • Médaille de bronze, monde Médaille de Bronze lors des Championnats du Monde Junior 2008 , Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud.

Championnats d'Europe

  • Médaille d'argent, Europe Médaille d'Argent lors des Championnats d'Europe 2010 à Moscou, Drapeau de la Russie Russie.
  • Médaille de bronze, Europe Médaille de Bronze lors des Championnats d'Europe Junior 2005, Drapeau de l'Estonie Estonie.

Championnats de France

  • Médaille d'or Médaille d'Or lors des Championnats de France 2009.
  • Médaille d'or Médaille d'Or lors des Championnats de France 2007.
  • Médaille d'or Médaille d'Or lors des Championnats de France 2006.
  • Médaille d'or Médaille d'Or lors des Championnats de France Junior 2004.
  • Médaille d'or Médaille d'Or lors des Championnats de France Junior 2003.

Divers

Distinction

Notes et références

  1. a, b, c et d « Alexis Vastine », sur lequipe.fr (consulté le 30 juillet 2017).
  2. a, b, c, d et e « Alexis Vastine », sur sports-reference.com (consulté le 30 juillet 2017).
  3. « Crash en Argentine : Florence Arthaud et Camille Muffat parmi les huit Français tués », sur 20 minutes, (consulté le 10 mars 2015)
  4. « Alexis Vastine, boxeur et militaire, tué dans l'accident d'hélicoptères en Argentine », lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr, 10 mars 2015
  5. « Boxe : Alexis Vastine serre les poings pour l'armée de Terre », sur défense.gouv.fr, (consulté le 10 mars 2015)
  6. « Alexis Vastine, le boxeur maudit aux JO », sur LeMonde.fr,
  7. a et b Victor Dhollande-Monnier, « Vastine, une injustice de plus », sur Europe1.fr,
  8. « Le chagrin d'un père », Paris Match, (consulté le 14 août 2016)
  9. « Accident mortel de Célie Vastine : un an de prison ferme pour le conducteur », L'Éveil de Pont-Audemer, 21 janvier 2015
  10. « Le père d'Alexis Vastine : « On est une famille maudite » », BFM TV, 11 mars 2015
  11. « Crash en Argentine : Le père d'Alexis Vastine a « appris la mort de son fils à la télévision » », 20minutes.fr, 10 mars 2015
  12. AJ avec VD et MM, « JO 2016, boxe : le souvenir d’Alexis Vastine guide les Bleus, son père ne peut pas être plus fier », sur rmcsport.bfmtv.com,
  13. Stéphane Fouilleul, « Aux JO de Rio, les athlètes ont honoré la mémoire d'Alexis Vastine », sur leveildepontaudemer.fr,
  14. « Du côté de Vincennes », sur Youtube.com,
  15. Décret du 14 novembre 2008 portant promotion et nomination, legifrance.gouv.fr, 14 novembre 2008

Liens externes