Alexandre Zakhartchenko

Alexandre Zakhartchenko
Александр Захарченко
Alexandre Zakhartchenko en 2014.
Alexandre Zakhartchenko en 2014.
Fonctions
Président de la République populaire de Donetsk
En fonction depuis le
(2 ans, 9 mois et 20 jours)
Élection 2 novembre 2014
Premier ministre Lui-même
Prédécesseur Pavel Goubarev (gouverneur populaire)
Premier ministre de la République populaire de Donetsk
En fonction depuis le
(3 ans et 17 jours)
Président Lui-même
Gouverneur Pavel Goubarev
Prédécesseur Alexandre Borodaï
Biographie
Nom de naissance Александр Владимирович Захарченко
Date de naissance (41 ans)
Lieu de naissance Donetsk
Nationalité Ukrainienne

Signature de Alexandre ZakhartchenkoАлександр Захарченко

Alexandre Zakhartchenko

Alexandre Vladimirovitch Zakhartchenko (en russe : Александр Владимирович Захарченко, en ukrainien : Олександр Володимирович Захарченко Oleksandr Volodymyrovytch Zakhartchenko), né le à Donetsk (RSS d'Ukraine)[1], est le Premier ministre de la République populaire de Donetsk depuis le [2]. Le , il est élu président de la République populaire de Donetsk et prend ses fonctions le [3],[4],[5].

Études

Zakhartchenko poursuit ses études à l'institut technique d'industrie automatisée de Donetsk, puis travaille comme électromécanicien des mines. Ensuite, il poursuit des études de droit à l'institut juridique de Donetsk et devient entrepreneur.

Vie politique et militaire

Zakhartchenko était auparavant commandant du bataillon « Oplot », unité qui avait pris d’assaut en mars le bâtiment de l’administration de Donetsk. Il est nommé commandant en mai 2014 des forces militaires d'autodéfense de Donetsk, et ensuite vice-ministre de l'Intérieur de la république populaire de Donetsk. Le 24 juillet, il est promu au rang de major par Igor Strelkov[6]. Le 30 août 2014, il échappe à un attentat qui blesse le chauffeur de son véhicule[7].

En février 2015, alors que les forces loyalistes de Kiev reculent dans le Donbass, Zakhartchenko se félicite de l'accord de Minsk II avec Kiev. Il déclare à la presse le 12 février 2015 que cet accord « laisse espérer une solution pacifique et le développement pacifique des républiques (autoproclamées) de Donetsk et Lougansk. » Son homologue de la République populaire de Lougansk, Igor Plotnitski, précise pour sa part que « Nous ne pouvons pas ne pas donner cette chance à l'Ukraine[8]. » Deux jours plus tard, des tirs d'obus sont effectués par les forces loyalistes de Kiev sur la résidence de Zakhartchenko, mais manquent leur cible, faisant deux morts civils[9]. Le 17 février 2015, Zakhartchenko est blessé à la jambe[10] dans la bataille de Debaltsevo qui conduit à la défaite des forces de Kiev, obligées de quitter la ville le 18 février au matin[11].

Alexandre Zakhartchenko figure depuis le 12 septembre 2014 sur la liste des personnalités touchées par les sanctions européennes à l'encontre de la Russie.

Vie personnelle

Il est marié et père de trois fils.

Notes

  1. (ru) « Новая элита Донбасса: неудачники, предатели, романтики, авантюристы, марионетки… Продолжение », sur Ostrov,‎ (consulté le 12 août 2014).
  2. « À Donetsk, Zakhartchenko est la nouvelle tête des prorusses », sur liberation.fr, (consulté le 12 août 2014).
  3. : La «République de Donetsk» met un paramilitaire à sa tête, Libération, 2 novembre 2014
  4. : Ukraine: le leader rebelle Zakhartchenko investi à la "présidence" à Donetsk, Le Point, 4 novembre 2014
  5. : L'Ukraine prépare sa riposte aux élections séparatistes, L'Obs, 4 novembre 2014
  6. (ru) « Сводка от Стрелкова 24.07.2014 1:33 мск », sur icorpus.ru,‎ (consulté le 12 août 2014).
  7. (ru) Zakhartchenko échappe à un attentat, RIA Novosti, 30 août 2014.
  8. Le Figaro, Les rebelles espèrent une solution, article du 12 février 2015.
  9. Le Figaro, Bombardement au centre de Donetsk, article du 14 février 2015.
  10. (ru) Komsomolskaïa Pravda, du 18 février 2015, article et vidéo, Zakhartchenko se fait soigner dans une clinique de Donetsk.
  11. Le Figaro, L'armée ukrainienne se retire de la ville stratégique de Debaltseve, article du 18 février 2015.

Voir aussi