Alexandre Thibaut

Alexandre Thibaut
Alexandre Thibaut
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Lieu de travail
Activité
Autres informations
Religion
Membre de

Anne Alexandre Marie Thibault (1747-1813) était un prêtre et un député favorable à la Constitution civile du clergé.

Biographie

Homme politique, né à Ervy-le-Châtel le 8 septembre 1747; mort à Paris le 26 février 1813. Il était bachelier en théologie de la faculté de Paris, curé de la paroisse Saint-Clair de Souppes-sur-Loing et député du clergé du bailliage de Nemours aux États généraux de 1789.

Avant même la convocation des États Généraux par le Roi, il avait adressé à Necker, au nom des curés du diocèse de Sens, une lettre plaidant pour la représentation du bas-clergé portion la plus nombreuse du clergé de France.

Il était proche de ses paroissiens du tiers état, et, le , il fraternisa avec les représentants de cet ordre : le célèbre tableau de David, conservé à la galerie nationale du Jeu de Paume, le représente donnant l'accolade au député du Tiers-État Reubell.

Plus tard, l'almanach des députés fit son éloge : Nous ne dirons pas seulement de M. Thibault, comme tant de bons curés obscurs, c'est un pasteur respectable, un bien honnête homme : nous dirons en outre, c'est un homme vertueux, un curé instruit, un Prêtre-citoyen.

Seul parmi les élus du clergé du futur département de Seine-et-Marne, il prêta serment à la Constitution civile du clergé ; il fut élu évêque constitutionnel du diocèse du Cantal et sacré à Paris le . Il démissionna en 1793.

Jusqu'en 1797, il fut membre du Conseil des Cinq-Cents. Après cette date, il devint régisseur des Octrois de Paris. Le département de Loir-et-Cher l'élut à nouveau au Conseil des Cinq-Cents en 1799. Il favorisa le coup d'État du 18 brumaire et fut nommé membre du Tribunat. Sa franchise déplut au Premier Consul et il fut obligé de démissionner.

Sources