Alcide C. Horth

Alcide C. Horth
Image illustrative de l'article Alcide C. Horth
L’Alcide C. Horth de UQAR / ISMER à l'été 2000 au port de Rimouski

Autres noms 1965 Villmont No.2
1983 Raymond Moore
1991 Alcide C. Horth
2005 Dominion Victory
Type N/R Navire océanographique
Histoire
Chantier naval Les Chantiers maritimes de Paspébiac inc. au Drapeau : Québec Québec
Lancement 1965
Statut Hors service de la recherche
Caractéristiques techniques
Longueur 27,3 mètres
Maître-bau 6,6 mètres
Tirant d'eau 3,3 mètres
Déplacement 188 tonnes
Tonnage 135,24 tonnes
Propulsion 1 moteur GM 16V71
1 hélice à pas fixe
Vitesse 9 nœuds
Caractéristiques commerciales
Capacité 16 personnes
Carrière
Armateur Reformar
Affréteur UQAR / ISMER
Pavillon Drapeau du Canada Canada
Indicatif CFB 2943
IMO 6522713

L’Alcide C. Horth était un navire de recherche océanographique canadien. De 1988 à 2002, il a contribué au Québec à la recherche dans l'estuaire du Saint-Laurent, et dans la rivière Saguenay.

Caractéristiques techniques

Réplique du Alcide C. Horth de 1992
Réplique du Alcide C. Horth de 1992 (Maquette au 1:24)

L'Alcide C. Horth est un navire de 27,3 mètres (89 pieds). C'est un ancien chalutier qui a été transformé en navire de recherche, pour des expéditions en océanographie.

L’Alcide C. Horth a été construit en 1965 ; de cette date à 1983, il navigue sous le nom de Villmont No.2, puis de 1983 à 1990, il est renommé Raymond Moore, puis Alcide C. Horth de 1990 à décembre 2004. Par la suite en 2004 il sera vendu en Nouvelle-Écosse, et rebaptisé le Dominion Victory.

Histoire

Navire de recherche (N/R)

Suite de l'acquisition par l'Université du Québec à Rimouski (UQAR) de leur tout premier navire en 1988, le N/R Alcide C. Horth[1], le navire est destiné à la recherche océanographique et relève de l'institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER), qui occupe un vaste pavillon sur le campus de l'UQAR.

L’Alcide C. Horth près du quai de Rimouski en 1994
L’Alcide C. Horth près du quai de Rimouski en 1994.

Le navire Alcide C. Horth fut baptisé ainsi le 16 mai 1991 au port de Rimouski-est à la mémoire d'Alcide Clément Horth, professeur et chercheur en océanographie, recteur de l'Université du Québec à Rimouski (UQAR) de 1973 à 1977. La cérémonie officielle eu lieu en présence de son épouse, madame Géraldine P. Horth, marraine du navire pour l'occasion[2].

Un partenariat impliquant des institutions reconnues dans le domaine maritime et de l'océanographie fut créé : la corporation Reformar[3], localisée à l'Institut maritime du Québec (IMQ) de Rimouski. Possédant une grande expertise dans son milieu, elle se voit confier la gestion des opérations du navire.

Le navire a été utilisé pour l'enseignement, la formation et l'expertise dans plusieurs domaines; dont les relevés hydrographique, l'aquaculture, échantillonnages divers[4], et plongée pour des travaux sous-marins.

Il a aussi servi pour la formation de l'équipage, dont la majorité provenait de IMQ de Rimouski.

Le NCSM Québec l'a utilisé aussi pendant plusieurs années, comme navire-école pour la formation des Cadets de la Marine royale canadienne, particulièrement entre Québec et Trois-Rivières.

Il a été le premier navire océanographique universitaire au Canada, et en 2002 il a été remplacé par le Coriolis II.

Prix et distinction

Pavillon principal de UQAR / ISMER à Rimouski
  • Création de la Distinction « Alcide C. Horth » à l'Université du Québec à Rimouski. Décerné à chaque année à un chercheur ou un professeur, pour le récompenser pour l'excellence de son travail[5].
  • Rimouski à depuis 2013 une rue « Alcide C. Horth »

Visite rarissime en 1989

Rorqual commun à l'arrière de l’Alcide C.Horth
Rorqual commun à l'arrière de l’Alcide C.Horth en 1989.

Lors de travaux en station sur le fleuve Saint-Laurent pour la collecte d'échantillons, au large du Bic près de Rimouski à l'été 1989, le navire a eu la visite vers 18 h 0, d'un rorqual commun juvénile à l'arrière du navire. Pendant plus de trente minutes, l'équipage a pu observer ce cétacé.

Notes et références

  • Cet article est partiellement ou en totalité issu de l'article intitulé « Coriolis II » (voir la liste des auteurs).

Voir aussi

Sources

  • Écho dimanche, journal hebdomadaire régional de Rimouski, vol. 8 no. 15, 19 mai 1991. « Baptême du navire de recherche Alcide C. Horth », et plusieurs autres informations par Ernie Wells.

Articles connexes

Liens externes