Alberto Bruni Tedeschi

Alberto Bruni Tedeschi
Fonction
Surintendant
Teatro Regio
-
Biographie
Naissance
Décès
(à 81 ans)
Paris, France
Nationalité
Activités
Conjoint
Enfants
Autres informations
Genres artistiques
Site web
www.brunitedeschi.com

Alberto Bruni Tedeschi (né le à Moncalieri à Paris) était un compositeur de musique classique et d'opéra italien, un riche industriel et collectionneur d'art.

Biographie

Il naît en 1915 à Moncalieri près de Turin en Italie, fils de Virginio Bruni Tedeschi, fondateur à Turin dans les années 1920 de la CEAT (Cavi Elettrici e Affini Torino), très vite hissée au second rang des constructeurs de pneumatiques de la péninsule. Il suit des études de droit tout en étudiant la composition musicale avec le compositeur italien Giorgio Federico Ghedini ; Il compose son premier opéra intitulé Villon dont le livret est composé par Tullio Pinelli, le scénariste du film La Dolce Vita de Federico Fellini[1].

En 1941, Villon est interprété par la cantatrice Giulietta Simionato sous la direction de Gianandrea Gavazzeni à Bergame.

En 1948, le chef d'orchestre Hermann Scherchen dirige ses Variations pour orchestre au Festival de musique contemporaine de Venise.

En 1951, sa Messe pour la mission de Nyondo est jouée en première à Hambourg en Allemagne.

Il est récompensé par le Prix de Trieste pour son Birkenhead (poème symphonique) en 1953.

En 1959, il est nommé surintendant du Grand Théâtre de Turin jusqu'en 1971, l'un des plus importants d'Italie.

La même année, il épouse l'actrice et pianiste concertiste Marisa Borini dont il a trois enfants : Virginio (né le et mort le ), son fils aîné ; Valeria Bruni Tedeschi, née le , actrice et réalisatrice ; Carla Bruni, née le [2], mannequin et auteur-compositeur-interprète, troisième épouse de Nicolas Sarkozy, président de la République française.

Il s'exile en 1973 avec sa famille à Paris pour fuir les Brigades rouges italiennes.

En 1978, il écrit l'opéra Paolino, la giusta causa e una buona ragione joué au Festival de Spolète, opéra adapté à l'écran par le réalisateur François Reichenbach avec pour interprètes Charles Aznavour, Valeria Bruni Tedeschi et Isabel Karajan.

En 1987, il crée l'opéra Secondatto joué à l'Acropolis de Nice, la suite de son opéra Diagramma circolare.

En 1994, il écrit le Mobile Rouge joué au théâtre de l'Opéra d'Avignon.

De 1992 à 1994, il achève son œuvre de compositeur avec le ballet Journal intime, dernières pages.

Le 17 février 1996, il meurt des suites d'une maladie à Paris à l'âge de 81 ans.

Quelques œuvres et créations

Liens externes

Notes et références

  1. http://www.brunitedeschi.com/Francese/Biografia.htm.
  2. Selon Mauricio Remmert, interviewé dans le quotidien italien La Repubblica en janvier 2008, Carla Bruni est née d’une relation entre lui et Marisa, mariée avec Alberto Bruni Tedeschi. C'est au décès de ce dernier, en 1996, que la chanteuse a appris qu'il n'était pas son père biologique. Depuis, elle entretient des relations suivies avec Mauricio Remmert, sa femme, Marcia de Luca, et sa demi-sœur, Consuelo. Ils étaient invités à son mariage avec Nicolas Sarkozy, le 2 février 2008.