Albert Ruelle

Albert Ruelle
Fonction
Membre du Conseil des Cinq-Cents
Biographie
Naissance
Décès
(à 50 ans)
Chinon
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de

Albert Ruelle, né le à La Chapelle-sur-Loire près de Bourgueil en 1754, mort le à Chinon, est un homme politique de la Révolution française qui a joué un rôle dans la Guerre de Vendée.

Biographie

Fils d'un notaire, il est le dernier notaire royal ayant détenu la charge de notaire de la baronnie de l'abbaye de Bourgueil et de procureur fiscal attaché au grenier à sel de la sénéchaussée de Saumur.

Dès le début de la Révolution, il est élu juge, puis député à la Convention pour le département d'Indre-et-Loire. Le , il vote la mort de Louis XVI.

De mai en , il est représentant en mission aux armées de l'Ouest[1] où il dirige la lutte contre les Vendéens.

Il est renvoyé dans la même région en août 1794, après la chute de Robespierre, comme représentant en mission à Nantes (reprenant le poste tenu précédemment par Carrier) ; il participe alors à la politique de pacification des généraux Hoche et Canclaux. C'est le principal signataire du traité de La Jaunaye () avec Charette et Sapinaud et un des signataires du traité de La Mabilais le .

Réélu au Corps législatif en 1795, il siège au Conseil des Cinq-Cents jusqu'au .

Sous le Consulat, il est nommé sous-préfet de Chinon où il meurt.

Notes et références

  1. A préciser : l'Armée de l'Ouest proprement dite est créée en octobre 1793 ; auparavant : Armée des côtes de Brest ou Armée des côtes de La Rochelle.

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes