Albert Ramos-Viñolas

Albert Ramos Viñolas
Image illustrative de l'article Albert Ramos-Viñolas
Albert Ramos à Wimbledon en 2016.
Carrière professionnelle
2007
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagne
Naissance (29 ans)
Drapeau : Espagne Barcelone
Taille / poids 1,88 m (6 2) / 80 kg (176 lb)
Prise de raquette Gaucher, revers à deux mains
Entraîneurs Jose Maria Diaz-Perez
Noé Losmozos
Juan M. Ros
Gains en tournois 5 425 723 $
Palmarès
En simple
Titres 1
Finales perdues 4
Meilleur classement 17e (08/05/2017)
En double
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 150e (06/11/2017)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 1/4 1/16 1/32
Double 1/32 1/32 1/32 1/16

Albert Ramos Viñolas, né le à Barcelone, est un joueur de tennis espagnol, professionnel depuis 2007. Il compte une victoire à son palmarès, au tournoi de tennis de Suède 2016, et il atteint en 2017 la finale du Master 1000 de Monte Carlo après avoir battu Andy Murray, no 1 mondial. Son meilleur classement ATP est no 17, en août 2017.

Carrière

2011 - 2015 : Premières saisons sur le circuit ATP, top 50

  • 2011 : il intègre le top 100.
  • 2012 : il atteint une première finale sur le circuit principal (ATP) à Casablanca. Il intègre le top 50 et atteint la 38e place.
  • 2013 : il fait ses débuts en Coupe Davis où il perd contre le Canadien Milos Raonic lors de la rencontre de premier tour. Il atteint une première finale en double.
  • 2015 : il bat le no 3 mondial Roger Federer (7-64, 2-6, 6-3) à Shanghai et atteint ainsi les 1/8 de finale d'un Masters 1000.

2016 : 1er quart de finale en Grand Chelem à Roland-Garros, premier titre ATP 250, top 30

Il réalise son meilleur résultat de l'année en Masters 1000 à Indian Wells en battant Chung Hyeon et Nick Kyrgios (7-64, 7-5) pour arriver au troisième tour où il perd contre Gaël Monfils (1-6, 3-6).

Sur la terre battue de Roland-Garros il réalise une superbe quinzaine en allant jusqu'en quarts de finale, une première pour lui en Grand Chelem. Pour ses deux premiers tours, il bat deux Argentins : d'abord Horacio Zeballos (6-3, 4-6, 7-5, 6-0) et ensuite le qualifié Marco Trungelliti (6-3, 6-4, 7-5). Au troisième tour, il vainc la tête de série no 23 Jack Sock (62-7, 6-4, 6-4, 4-6, 6-3) au terme d'un match haletant, puis expédie facilement en huitième Milos Raonic no 9 mondial, (6-2, 6-4, 6-4) en h 19 commettant seulement 13 fautes directes, et s'offrant son deuxième top 10 en carrière[1],[2]. Il perd assez sèchement en quart contre Stanislas Wawrinka no 4 mondial, (2-6, 1-6, 67-7) en h 55[3].

À Wimbledon, il réalise sa meilleur performance au All England Club avec un troisième tour en battant Vasek Pospisil (6-4, 3-6, 6-3, 6-4) et la tête de série no 25 Viktor Troicki (3-6, 6-3, 6-3, 2-6, 6-3) avant d'être battu par Richard Gasquet en quatre sets. Juste après, il remporte le premier titre de sa carrière à Båstad en battant deux compatriotes David Ferrer (7-5, 6-4) et ensuite Fernando Verdasco en finale (6-3, 6-4)[4].

Il réalise un dernier bon tournoi à Chengdu, où il bat facilement (6-1, 6-4) en quart Dominic Thiem no 10 mondial et Grigor Dimitrov (7-66, 1-6, 7-63) au terme d'un gros match à suspense pour arriver en finale[5]. Il perd lors d'un match à retournement contre le jeune Karen Khachanov 101e mondial, (7-64, 63-7, 3-6) en près de trois heures[6].

Il bat son meilleur classement de 2012 en atteignant en fin d'année le top 30 à la 27e place mondiale.

2017 : 1re finale en Masters 1000 à Monte-Carlo, top 20

À l'Open d'Australie, il affronte au premier tour Lukáš Lacko et s'incline en 5 sets (6-4, 5-7, 6-1, 4-6, 3-6).

Sur terre battue, au tournoi de Rio de Janeiro, il va jusqu'en demi-finale avant de s'incliner face à Dominic Thiem (1-6, 4-6). Puis la semaine suivante, se qualifie pour la finale au tournoi de São Paulo, battant en plus de trois heures João Sousa (65-7, 7-5, 6-2) en demi-finale. Il perd dans un autre match serré de plus de trois heures et joué sur deux jours en raison de la pluie, face à Pablo Cuevas (7-63, 4-6, 4-6), loupant une occasion de remporter le titre[7].

Au Masters de Monte-Carlo, il vainc les Argentins Renzo Olivo et Carlos Berlocq facilement, avant de battre en huitièmes de finale le no 1 mondial Andy Murray en 3 sets (2-6, 6-2, 7-5 ; 2 h 33 de jeu)[8]. Puis le 8e mondial, Marin Čilić (6-2, 65-7, 6-2) après 2 h 32 de jeu[9] et en demi-finale le 17e mondial, Lucas Pouille (6-3, 5-7, 6-1) après 2 h 15[10]. Il se qualifie pour sa première finale en Masters 1000 où il rencontre Rafael Nadal[11]. Il s'incline sèchement (1-6, 3-6) en 1 h 16, après sa semaine fatigante[12] et dominé dans tous les compartiments du jeu[13]. Puis au tournoi de Barcelone, sur sa forme du moment il passe le jeune qualifié de 18 ans, Casper Ruud (7-66, 6-4) et son compatriote Roberto Bautista-Agut (6-2, 3-6, 6-4) pour atteindre les quarts. Il est vaincu contre Andy Murray prenant sa revanche de Monaco (6-2, 4-6, 64-7) après trois heures de marathon intense et à suspense[14].

Palmarès

Titre en simple messieurs

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 11-07-2016 Drapeau : Suède SkiStar Swedish OpenBåstad ATP 250 463 520 Terre (ext.) Drapeau : Espagne Fernando Verdasco 6-3, 6-4 Parcours

Finales en simple messieurs

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 09-04-2012 Drapeau : Maroc Grand-Prix Hassan IICasablanca ATP 250 398 250 Terre (ext.) Drapeau : Espagne Pablo Andújar 6-1, 7-65 Parcours
2 26-09-2016 Drapeau : République populaire de Chine Chengdu OpenChengdu ATP 250 840 915 $ Dur (ext.) Drapeau : Russie Karen Khachanov 64-7, 7-63, 6-3 Parcours
3 27-02-2017 Drapeau : Brésil Brasil OpenSão Paulo ATP 250 455 565 $ Terre (ext.) Drapeau : Uruguay Pablo Cuevas 63-7, 6-4, 6-4 Parcours
4 16-04-2017 Drapeau : Monaco Monte-Carlo Rolex MastersMonte-Carlo Masters 1000 4 273 775 Terre (ext.) Drapeau : Espagne Rafael Nadal 6-1, 6-3 Parcours

Finale en double messieurs

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 08-07-2013 Drapeau : Suède Skistar Swedish Open
 Båstad
ATP 250 433 770 Terre (ext.) Drapeau : États-Unis Nicholas Monroe
Drapeau : Allemagne Simon Stadler
Drapeau : Argentine Carlos Berlocq 6-2, 3-6, [10-3] Parcours

Parcours dans les tournois du Grand Chelem

En simple

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2011 2e tour (1/32) Drapeau : Suède Robin Söderling 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne P. Petzschner
2012 1er tour (1/64) Drapeau : République tchèque Tomáš Berdych 1er tour (1/64) Drapeau : France Benoît Paire 1er tour (1/64) Drapeau : Suisse Roger Federer 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne F. Verdasco
2013 1er tour (1/64) Drapeau : Chypre Márcos Baghdatís 1er tour (1/64) Drapeau : Pologne Jerzy Janowicz 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine J.M. del Potro 1er tour (1/64) Drapeau : Australie Bernard Tomic
2014 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne Pablo Andújar 1er tour (1/64) Drapeau : Ukraine A. Dolgopolov 1er tour (1/64) Drapeau : Australie Sam Groth
2015 1er tour (1/64) Drapeau : Russie Andrey Kuznetsov 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne Pablo Andújar 2e tour (1/32) Drapeau : France J-W. Tsonga 1er tour (1/64) Drapeau : Suisse S. Wawrinka
2016 2e tour (1/32) Drapeau : Croatie Marin Čilić 1/4 de finale Drapeau : Suisse S. Wawrinka 3e tour (1/16) Drapeau : France Richard Gasquet 2e tour (1/32) Drapeau : Russie Andrey Kuznetsov
2017 1er tour (1/64) Drapeau : Slovaquie Lukáš Lacko 1/8 de finale Drapeau : Serbie Novak Djokovic 3e tour (1/16) Drapeau : Canada Milos Raonic 2e tour (1/32) Drapeau : France Nicolas Mahut
  • À droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2011 1er tour (1/32)
Drapeau : Ukraine A. Dolgopolov
Drapeau : Inde M. Bhupathi
Drapeau : Inde L. Paes
2012 1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne A. Montañés
Drapeau : États-Unis S. Lipsky
Drapeau : États-Unis Rajeev Ram
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne R. Ramírez
Drapeau : France M. Llodra
Drapeau : Serbie N. Zimonjić
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne R. Ramírez
Drapeau : France A. Clément
Drapeau : France M. Llodra
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne R. Ramírez
Drapeau : France B. Paire
Drapeau : France É. Roger-Vasselin
2013 1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine L. Mayer
Drapeau : Pays-Bas Robin Haase
Drapeau : Pays-Bas I. Sijsling
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne G. García
Drapeau : Allemagne A. Begemann
Drapeau : Allemagne M. Emmrich
1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine L. Mayer
Drapeau : Inde M. Bhupathi
Drapeau : Autriche J. Knowle
2e tour (1/16)
Drapeau : Italie F. Fognini
Drapeau : France M. Llodra
Drapeau : France N. Mahut
2014 1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine F. Delbonis
Drapeau : Pologne Ł. Kubot
Drapeau : Suède R. Lindstedt
2015 1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine F. Delbonis
Drapeau : Australie C. Guccione
Drapeau : Australie L. Hewitt
1er tour (1/32)
Drapeau : Royaume-Uni A. Bedene
Drapeau : République tchèque F. Čermák
Drapeau : République tchèque Jiří Veselý
1er tour (1/32)
Drapeau : Italie A. Seppi
Drapeau : Israël J. Erlich
Drapeau : Allemagne P. Petzschner
1er tour (1/32)
Drapeau : Biélorussie S. Betov
Drapeau : France L. Pouille
Drapeau : Ukraine S. Stakhovsky
2016 1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne D. Muñoz de la Nava
Drapeau : Espagne Marc López
Drapeau : Espagne Feliciano López
1er tour (1/32)
Drapeau : République tchèque Jiří Veselý
Drapeau : France J. Benneteau
Drapeau : France É. Roger-Vasselin
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne F. López
Drapeau : France J. Benneteau
Drapeau : France É. Roger-Vasselin
1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine C. Berlocq
Drapeau : Suède R. Lindstedt
Drapeau : Pakistan A-U-H. Qureshi
2017 1er tour (1/32)
Drapeau : Allemagne Dustin Brown
Drapeau : Serbie N. Zimonjić
Drapeau : Allemagne Mischa Zverev
1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine F. Bagnis
Drapeau : Argentine A. Molteni
Drapeau : Canada A. Shamasdin
1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine C. Berlocq
Drapeau : Colombie J.S. Cabal
Drapeau : Colombie Robert Farah
1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine C. Berlocq
Drapeau : Colombie J.S. Cabal
Drapeau : Argentine L. Mayer
  • Sous le résultat, le nom du (de la) partenaire ; à droite, les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2011 2e tour
Drapeau : Ukraine A. Dolgopolov
2012 3e tour
Drapeau : Espagne P. Andújar
3e tour
Drapeau : France R. Gasquet
1er tour
Drapeau : Japon K. Nishikori
1er tour
Drapeau : Argentine F. Delbonis
1er tour
Drapeau : Argentine D. Nalbandian
1er tour
Drapeau : République tchèque R. Štěpánek
1er tour
Drapeau : Suisse S. Wawrinka
2e tour
Drapeau : Espagne N. Almagro
2013 2e tour
Drapeau : Croatie Marin Čilić
1/8 de finale
Drapeau : Autriche J. Melzer
2e tour
Drapeau : Italie F. Fognini
2e tour
Drapeau : Allemagne Kohlschreiber
2014 2e tour
Drapeau : Bulgarie G. Dimitrov
2e tour
Drapeau : Espagne D. Ferrer
2015 3e tour
Drapeau : Serbie N. Djokovic
2e tour
Drapeau : France A. Mannarino
2e tour
Drapeau : Serbie N. Djokovic
2e tour
Drapeau : Espagne D. Ferrer
1/8 de finale
Drapeau : France J-W. Tsonga
2016 3e tour
Drapeau : France G. Monfils
2e tour
Drapeau : France R. Gasquet
1er tour
Drapeau : Espagne R. Bautista
2e tour
Drapeau : France J-W. Tsonga
2e tour
Drapeau : République tchèque T. Berdych
1er tour
Drapeau : Espagne F. Verdasco
1er tour
Drapeau : Italie F. Fognini
2e tour
Drapeau : France J-W. Tsonga
2017 3e tour
Drapeau : Belgique D. Goffin
2e tour
Drapeau : République tchèque Jiří Veselý
Finale
Drapeau : Espagne R. Nadal
1er tour
Drapeau : Argentine Schwartzman
1er tour
Drapeau : États-Unis John Isner
1er tour
Drapeau : Pays-Bas Robin Haase
1/8 de finale
Drapeau : Espagne R. Nadal
1/4 de finale
Drapeau : Croatie Marin Čilić
2e tour
Drapeau : Uruguay P. Cuevas
  • Sous le résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Parcours en Coupe Davis

# Date Lieu Surface Gagnant(s) Perdant(s) Score
2013 - 1er tour (groupe mondial) - Canada - Espagne 3:2
1 01-03/02/2013 Drapeau : Canada Vancouver Dur (int.) Drapeau : Canada Milos Raonic Drapeau : Espagne Albert Ramos-Viñolas 65-7, 6-4, 6-4, 6-4 Parcours
Drapeau : Espagne Albert Ramos-Viñolas Drapeau : Canada Frank Dancevic 7-5, 6-4
2017 - 1/4 de finale (groupe mondial) - Serbie - Espagne 4:1
2 07-09/04/2017 Drapeau : Serbie Belgrade Dur (int.) Drapeau : Serbie Novak Djokovic Drapeau : Espagne Albert Ramos-Viñolas 6-3, 6-4, 6-2 Parcours
Drapeau : Espagne Albert Ramos-Viñolas Drapeau : Serbie Nenad Zimonjić 6-2, 6-1

Victoires sur le top 10

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters
Jeux olympiques
Masters 1000
500 Series
250 Series
Coupe Davis
# A.R-V. Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 70 Drapeau : République populaire de Chine Shanghai 2015 Dur Drapeau : Suisse Roger Federer no 3 1/16 7-64, 2-6, 6-3
2 no 55 Drapeau : France Roland-Garros 2016 Terre battue Drapeau : Canada Milos Raonic no 9 1/8 6-2, 6-4, 6-4
3 no 31 Drapeau : République populaire de Chine Chengdu 2016 Dur Drapeau : Autriche Dominic Thiem no 10 1/4 6-1, 6-4
4 no 24 Drapeau : Monaco Monte-Carlo 2017 Terre battue Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray no 1 1/8 2-6, 6-2, 7-5
5 Drapeau : Croatie Marin Čilić no 8 1/4 6-2, 65-7, 6-2

Classement ATP en fin de saison

En simple

Année 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Rang 1447 en augmentation 1254 en augmentation 779 en augmentation 707 en augmentation 452 en augmentation 168 en augmentation 123 en augmentation 66 en augmentation 51 en diminution 82 en augmentation 63 en augmentation 54 en augmentation27

Source : (en) Classements de Albert Ramos-Viñolas sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références

  1. « Roland-Garros : Milos Raonic pulvérisé par Albert Ramos en 8e de finale », sur Eurosport,
  2. « Ramos Vinolas, c'est "sensas" ! », sur rolandgarros.com,
  3. « Roland Garros : Wawrinka se débarrasse de Ramos pour retrouver les demi-finales », sur Eurosport,
  4. « Tennis: Albert Ramos s'offre son premier titre à Bastad », sur L'Express,
  5. (en)« Ramos-Vinolas Wins Thriller To Reach Chengdu Final », sur atpworldtour.com,
  6. « Chengdu : Khachanov, quel coup de maître ! », sur Eurosport,
  7. « Le triplé pour Pablo Cuevas à Sao Paulo », sur l’Équipe,
  8. « Andy Murray sorti par Albert Ramos-Vinolas ! », sur Eurosport,
  9. « Après Andy Murray, c'est Marin Cilic qui a subi la loi d'Albert Ramos en quart (6-2, 6-7, 6-2) », sur Eurosport,
  10. « Lucas Pouille éliminé par Albert Ramos-Vinolas », sur Eurosport,
  11. « Nadal - Ramos-Vinolas : l'évidence ou la surprise du siècle ? », sur Eurosport,
  12. « Nadal, dix de terre et plus que jamais roi de Monte-Carlo », sur Eurosport,
  13. « ATP - Monte-Carlo - Ramos : "Nadal était meilleur que moi" », sur tennisactu.net,
  14. « Andy Murray qualifié difficilement pour les demi-finales », sur Eurosport,

Voir aussi

Liens externes