Al-Arab News

Al-Arab News
Création
Propriétaire Al-Walid ben Talal ben Abdelaziz Al Saoud
Slogan « L'histoire qui t'intéresse »
Langue Arabe
Pays Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite
Statut Thématique arabe privée
Siège social Manama, Bahraïn
Site web [1]
Diffusion
Diffusion Par Satellite: Nilsat, Arabsat

Al-Arab News est une chaîne saoudienne privée dont le siège principal est au Bahreïn. Elle s’intéresse à la politique régionale et mondiale. Elle appartient à l’Émir Al-Walid ben Talal ben Abdelaziz Al Saoud et Jamal Khashoggi en est le directeur[1]. La première diffusion de cette chaîne est datée du 1er février 2015[2].

Siège social

La chaîne dont Al-Walid ben Talal ben Abdelaziz Al Saoud[3] est le propriétaire, a entamé sa diffusion tout d’abord au Bahreïn, le lieu le plus proche du Royaume d’Arabie saoudite, en plus il y a un pont qui relie ces deux États ce qui facilite le transport entre eux. Le deuxième centre de diffusion serait dans la partie grecophone de Chypre[4].

Fermeture de la chaîne

La diffusion de la chaîne s'est arrêtée moins de 24h après son lancement[5],[6], à la suite de l'intervention de son premier invité, Khalil Marzouk, un dirigeant de l'opposition bahreïnien. Celui-ci a critiqué le retrait de la nationalité de 72 personnes par le gouvernement de Bahreïn. La chaine a déclaré que cet arrêt est dû à des raisons administratives et techniques. Le journal bahreïnien Akhbar Al-Khalij a révélé que cette interdiction de diffusion renvoie au fait que les responsables de la chaine n'étaient pas neutres et qu'il ne faut pas aborder ce qui peut avoir un effet négatif sur l'union des pays du Golfe et ses orientations. Au début, le gouvernement bahreïnien n’a donné aucune explication à ce propos. Ensuite, un communiqué de l’autorité de l’information de Bahreïn a indiqué qu’« il a été décidé d’arrêter les activités d’Al-Arab, cette chaîne n’ayant pas obtenu les autorisations nécessaires »[7]. Elle affirme dans son communiqué qu’elle a tenté d’aider la chaine à fonctionner « conformément aux règlements, aux accords régionaux et internationaux et en tenant compte du contexte de la lutte antiterroriste », avant de souligner que « ces conditions n’ont pas été remplies »[7].

L'équipe de la chaîne

La chaîne Al-Arab contient 280 employés à temps complet dont 30 pays différents. Le siège principal est celui situé à Riyad, 20 employés y travaillent[8].

Des négociations sont en cours pour installer le siège de la chaîne en Turquie après sa fermeture abusive[9].

Al-Arab entre Al Jazeera et Al-Arabiya

La chaîne Al-Arab est entrée en concurrence avec les autres chaînes arabes d'information dont les deux chaines « Al Jazeera » et « Al-Arabiya » qui dominent le paysage médiatique de l'information du monde arabe. Al-Jazeera est une chaine de Qatar et « Al-Arabiya » diffuse de Dubaï et appartient au groupe MBC de l’Arabie saoudite.

Al Jazeera existe depuis 19 ans et est considérée comme la première chaine arabe d’information[10]. En 2003, Al-Arabiya a commencé la diffusion en parallèle avec la guerre de l’Irak[11].

Les conservateurs considèrent que chaque chaine reflète les points de vue du gouvernement qui l’a créée[12] : Al Jazeera pour Qatar, et Al-Arabiya pour l’Arabie saoudite.

Par exemple, Al Jazeera a été accusée de soutenir les Frères musulmans en Égypte[13], alors qu’Al-Arabiya est accusée d’adopter une ligne éditoriale contre les Frères musulmans qui s’adapte à la politique de l’Arabie saoudite qui a soutenu le renversement du président Mohamed Morsi[12],[14].

Le directeur de la chaine Al-Arab Jamal Khashoggi a répondu que sa chaine sera neutre et qu’elle va garder la même distance par rapports aux autres. Il a également bien précisé pour l’Agence France-Presse « qu’elle sera objective et qu’aucune chaine ne doit avoir un agenda politique »[15].

Al-Arab vient s’ajouter à une multitude de chaînes de télévision arabes ou arabophones. La première à s’être lancée en 1996 sur ce créneau, Al Jazeera du Qatar, a été concurrencée en 2003 par la chaîne à capitaux saoudiens Al-Arabiya. Ces deux chaînes ont été accusées de refléter les points de vue de leurs propriétaires, notamment dans leur couverture des remous suivant les révoltes arabes contre des régimes autoritaires[15].

Références

  1. https://www.20minutes.fr/monde/1530551-20150201-chaine-alarab-prince-saoudien-al-walid-commence-emettre
  2. http://orientxxi.info/magazine/comment-alarab-news-a-cesse-d,0823
  3. http://www.parismatch.com/Actu/International/Bahrein-ferme-la-chaine-Al-Arab-705526
  4. http://www.i24news.tv/ar/%D8%A3%D8%AE%D8%A8%D8%A7%D8%B1/middle-east/63418-150306-%D9%82%D9%86%D8%A7%D8%A9-%22%D8%A7%D9%84%D8%B9%D8%B1%D8%A8%22-%D8%AA%D9%86%D8%B7%D9%84%D9%82-%D9%85%D9%86-%D9%82%D8%A8%D8%B1%D8%B5-%D8%A8%D8%B9%D8%AF-%D8%A5%D8%BA%D9%84%D8%A7%D9%82%D9%87%D8%A7-%D9%81%D9%8A-%D8%A7%D9%84%D8%A8%D8%AD%D8%B1%D9%8A%D9%86
  5. http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/02/09/97001-20150209FILWWW00212-bahrein-ferme-la-chaine-alarab-du-prince-al-walid.php
  6. https://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2015/02/02/bahrein-la-chaine-tv-alarab-a-cesse-brusquement-d-emettre_4567737_3236.html
  7. a et b « Bahreïn ferme Alarab, la chaîne TV d'un prince saoudien » (consulté le 8 août 2015)
  8. http://arabi21.com/story/807237/%D9%82%D9%86%D8%A7%D8%A9-%D8%A7%D9%84%D8%B9%D8%B1%D8%A8-%D9%84%D9%84%D9%88%D9%84%D9%8A%D8%AF-%D8%A8%D9%86-%D8%B7%D9%84%D8%A7%D9%84-%D8%AA%D8%A8%D8%AF%D8%A3-%D8%A8%D8%AB%D9%87%D8%A7-%D9%85%D9%86-%D8%A7%D9%84%D9%85%D9%86%D8%A7%D9%85%D8%A9
  9. http://www.alquds.co.uk/?p=338257
  10. http://www.geolinks.fr/actualite/al-jazeera-et-la-politique-etrangere-qatarie-durant-le-printemps-arabe/
  11. http://www.telesatellite.com/actu/6282-la-chaine-de-television-arabe-al-arabiya-basee-dubai-annonce-hier-qu.html
  12. a et b http://almesryoon.com/%D8%B9%D8%B1%D8%A8-%D9%88-%D8%B9%D8%A7%D9%84%D9%85/656423-%D9%82%D9%86%D8%A7%D8%A9-%C2%AB%D8%A7%D9%84%D8%B9%D8%B1%D8%A8%C2%BB-%D8%A7%D9%84%D8%A5%D8%AE%D8%A8%D8%A7%D8%B1%D9%8A%D8%A9-%D9%87%D9%84-%D8%AA%D9%83%D8%B3%D8%B1-%D8%AB%D9%86%D8%A7%D8%A6%D9%8A%D8%A9-%C2%AB%D8%A7%D9%84%D8%AC%D8%B2%D9%8A%D8%B1%D8%A9%C2%BB-%D9%88%C2%AB%D8%A7%D9%84%D8%B9%D8%B1%D8%A8%D9%8A%D8%A9%C2%BB%D8%9F
  13. https://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2015/06/22/al-jazira-annonce-la-liberation-de-son-journaliste-vedette-detenu-a-berlin_4659379_3236.html
  14. http://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/59755-150202-al-arab-la-nouvelle-chaine-d-information-panarabe-saoudienne
  15. a et b http://www.liberation.fr/monde/2015/02/09/bahrein-ferme-alarab-la-chaine-tv-d-un-prince-saoudien_1198772
  • (ar) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en arabe intitulé « قناة العرب الإخبارية » (voir la liste des auteurs).