Akosh Szelevényi

Akosh Szelevényi
Szelevényi Ákos.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de
Akosh Szelevenyi Ensemble ()
Akosh S. Unit
Mouvement

Ákos Szelevényi (souvent nommé Akosh S. simplement) né le à Debrecen en Hongrie est un saxophoniste de free jazz, influencé par les musiques d'Europe centrale.

Akosh Szelevényi

Biographie

  • 1972 à 1980 : études musicales à Bakáts téri Zeneiskola de Budapest - histoire de la musique, solfège, formation classique et traditionnelle, chant, flûte « Béres », clarinette.
  • 1980 à 1982 : formation classique de basson. Découvre le jazz, Frank Zappa et Abba, et chante dans un groupe de rock du lycée.
  • 1982 : il choisit d'apprendre le saxophone et prend quelques cours au Postás zeneiskola et découvre le free jazz et le travail de György Szabados (piano, composition) et de Mihály Dresch (saxophones, flûtes, cimbalom, composition).
  • 1985 : il a des problèmes avec la police, lors d'une fête nationale « tolérée » commémorant la révolution de 1848. Il est obligé de quitter le pays malgré lui.
  • 1986 : il émigre à Paris.
  • 1990 : il rencontre le batteur Philippe Foch avec qui il va enregistrer jusqu'en 2003, puis complète son groupe avec Bernard Malandain (contrebassiste) et Michèle Véronique (violoniste) : ensemble ils créent la musique de pièces au théâtre de l'Entreprise (François Cervantès).
  • Ces dernières années, il crée la musique des spectacles du danseur-chorégraphe Josef Nadj.

Albums

  • Pannonia (1993) de Akosh S. ensemble
  • Asile (1995) de Akosh S. trio (Autoproduction)

Album Solo

  • Aki (2004) at the church « Mindszentek » of Vàmosszabadi, Hungary, chez Universal Music

Son groupe : Akosh S. Unit

Historique

  • 1991, il commence à jouer dans des bars tel que L'Atmosphère. C'est Bertrand Cantat (de Noir Désir) qui vient l'écouter un jour et lui demande de jouer sur son prochain album qui l'aide ainsi à se lancer.
  • 1997 le groupe s'agrandit avec Bob Coke et Bertrand Cantat

Albums (liste non exhaustive)

  • Diptyque :
    • Imafa signifie « arbre de prière » (1998)
    • Omeko (live) (1998)
    • Élettér signifie « espace vital » (1999) chez Barclay a PolyGram Company
    • Triptyque :
    • Kebelen (se traduit « au sein ») (2001) chez Universal Music
    • Lenne signifie « il serait » (2002) chez Universal Music
    • Vétek signifie « erreur » ou bien « péché » (2003) chez Universal Music
    • Nap mint nap signifie « tous les jours » (2004) chez Universal Music

Participation à des albums avec d'autres groupes

Notes et références

  • Cet article est partiellement ou en totalité issu de l'article intitulé « Akosh S. Unit » (voir la liste des auteurs).


Liens externes

  • Site officiel