Aishwarya Rai

Aishwarya Rai
Description de cette image, également commentée ci-après

Aishwarya Rai en 2017.

Nom de naissance Aishwarya Rai
(ಐಶ್ವರ್ಯಾ ರೈ)
Surnom Ash, Aishu, Gullu,
La reine de Bollywood
Naissance (44 ans)
Mangalore (Karnataka, Inde)
Nationalité Drapeau de l'Inde Indienne
Profession Actrice, mannequin
Films notables Iruvar
Jeans
Taal
Hum Dil De Chuke Sanam
Devdas
Guru
Jodhaa Akbar
Guzaarish
Enthiran

Aishwarya Rai ou Aishwarya Rai Bachchan, née le à Mangalore (Karnataka), est une actrice et mannequin indienne[1], élue Miss Monde 1994[2].

Grâce à sa carrière d'actrice élogieuse, elle est considérée comme l'une des personnalités indiennes les plus populaires et les plus influentes en Inde et à l'étranger[3],[4]. Aishwarya Rai a reçu de nombreuses distinctions, dont deux Filmfare Awards pour celui de la meilleure actrice sur onze nominations. Elle a également reçu le Padma Shri par le gouvernement indien en 2009. Elle est citée par les médias comme étant « la plus belle femme du monde[5]».

À l'université, Aishwarya Rai débute une carrière de mannequinat et intègre le concours de Miss Inde, où elle termine première dauphine et fut ensuite couronnée Miss Monde 1994. Elle fait ses débuts au cinéma avec Iruvar de Mani Ratnam, aux côtés du légendaire acteur Mohanlal, en 1997.

Son premier succès commercial a été la comédie romantique Jeans, après quoi elle obtient la reconnaissance internationale et deux lauréats de la meilleure actrice pour ses performances dans Hum Dil De Chuke Sanam et Devdas.

Aishwarya Rai a alterné des apparitions dans plusieurs blockbusters indiens dont Mohabbatein (2000), Dhoom 2 (2006), Jodhaa Akbar (2008) et Enthiran (2010). Elle a également connue des éloges lors de la sortie de Guzaarish dans lequel elle joue l'infirmière Sofia D'Souza aux côtés d'Hrithik Roshan. Elle interrompt sa carrière à la naissance de sa fille en 2011 mais fait son retour avec le thriller Jazbaa en 2015.

Ses rôles hors écran incluent des devoirs en tant qu'ambassadrice de bonne volonté pour plusieurs organismes et campagnes de charité. Elle est d'ailleurs nommée ambassadrice du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/Sida (ONUSIDA). En 2003, elle a été la première actrice indienne à être membre du jury au Festival de Cannes.

Biographie

Signature d'Aishwarya Rai.

Aishwarya Rai naît à Mangalore dans l'état du Karnataka, le . Issue d'une famille de la classe aisée, elle est la fille du biologiste marin Krishnaraj Rai et de l'écrivaine Vrinda Rai. Elle a un frère aîné, Aditya Rai, ingénieur dans la marine marchande. À la fin des années 70, la famille Rai emménage définitivement à Bombay. Aishwarya Rai fait ses études intermédiaire au Jai Hind Collège pendant un an, puis rejoint le Ruparel Collège à Matunga, où elle obtient 90% aux examens d'HSC.

Adolescente, Aishwarya Rai suit des cours de musique et de danse classique Bharatanatyam pendant cinq ans. Sa matière préférée était la zoologie, alors elle a d'abord contribué à une carrière en médecine. Avant d'entreprendre sa carrière d'actrice, elle poursuit ses études à l'école d'architecture Rachana Sansad à Mumbai, qu'elle abandonne pour devenir mannequin.

En 1991, Aishwarya Rai a remporté un concours international de super-model (organisé par Ford) et a été finalement présenté dans l'édition américaine de Vogue[6]. En 1993, elle gagne une énorme reconnaissance publique pour son apparition dans un spot publicitaire de Pepsi avec les acteurs Aamir Khan et Mahima Chaudhry. La seule ligne - « Salut, je suis Sanjana », de son dialogue la rend instantanément célèbre[6]. En 1994, elle s'inscrit au concours de Miss Inde dans lequel elle termine première dauphine, derrière Sushmita Sen et remporte le titre Miss Monde. Elle décroche également cinq autres titres, dont « Miss Catwalk », « Miss Miraculeuse », « Miss Photogénique », « Miss Perfect Ten » et « Miss Populaire ». Avec Sushmita Sen représentant l'Inde au concours de beauté international de Miss Universe, les devoirs d'Aishwarya Rai en tant que première dauphine inclue est représenter l'Inde à la prochaine élection au concours de Miss Monde, a tenu cette année à Sun City, Afrique du Sud. Elle remporte en même temps le titre de Miss Monde Continentale Reine de Beauté - Asie et Océanie. Après sa victoire, Aishwarya Rai parle de son rêve pour la paix dans le monde, et son désir d'être ambassadrice de paix pendant son règne à Londres. Puis elle continue à poursuivre entièrement une carrière comme mannequin jusqu'à ce qu'elle devienne actrice.

Carrière

Percée : 1997-1998

En 1997, Aishwarya Rai joue dans Iruvar, un drame politique dans lequel elle tient le double rôle de Pushpavalli/Kalpana[7]. Son dialogue a été doublé par l'actrice Rohini, en raison de son faible niveau en tamoul. Le film reçoit des critiques particulièrement positives et remporte plusieurs distinctions dont celui du meilleur film au Festival international du film de Belgrade.

La même année, grâce à Aur Pyar Ho Gaya, son premier film en hindi dans lequel Bobby Deol est son partenaire, elle remporte le Star Screen Award du meilleur espoir féminin bien que le film réalise des résultats médiocres au box-office.

En 1998, elle connait son premier grand succès avec la comédie romantique Jeans réalisé par S. Shankar. Elle incarne Madhumita, une jeune femme qui accompagne sa grand-mère malade aux États-Unis pour obtenir des soins médicaux. Le film a valu à Aishwarya Rai qu'on lui fasse des éloges sur ses talents d'actrice et de danseuse. Le film représente l'Inde aux Oscar du meilleur film en langue étrangère. En 1999, son premier grand rôle a été dans le mélodrame Aa Ab Laut Chalen, réalisé par Rishi Kapoor. Le film a été un échec critique et avait une performance inférieure à la moyenne au box-office.

Succès et reconnaissance publique : 1999-2003

En 1999, Aishwarya Rai joue dans Hum Dil De Chuke Sanam, un film dramatique romantique, réalisé par Sanjay Leela Bhansali. Il raconte l'histoire d'une jeune femme, Nandini, contrainte de se marier à Vanraj (Ajay Devgan) qui essaie de conquérir son amour bien qu'elle en aime un autre (Salman Khan). Succès critique et populaire, placé troisième au box-office indien de 1999 et d'être reconnue pour ses qualités de comédienne et non plus uniquement pour sa beauté. La même année, elle joue avec Anil Kapoor dans Taal (Subhash Ghai) qui reçoit de bonnes critiques et dont la faible audience en Inde est compensée par la réussite à l'étranger[8]. En 2000, elle apparaît dans Josh (Mansoor Khan), succès commercial supplémentaire avec 744 600 000 roupies de recette. La même année, on la voit dans le film de Satish Kaushik, Hamara Dil Hai Paas Aapke de nouveau avec Anil Kapoor, puis dans Mohabbatein (Aditya Chopra). Elle joue également dans l'adaptation tamoule de Raisons et sentiments par Rajiv Menon, Kandukondain Kandukondain, aux côtés de Mammootty, Ajith Kumar et Tabu.

Devdas et reconnaissance internationale : depuis 2002

En 2002, elle est l'actrice principale de Devdas. Ce film, contant l'histoire d'une jeune fille d'extraction modeste ne pouvant épouser son amoureux à cause des différences de niveau social, est le plus gros succès de l'année en Inde et remporte plusieurs prix. En particulier, il vaut à Aishwarya Rai le Filmfare Award de la meilleure actrice. Devdas est également un succès public et critique à l'étranger où il est nommé aux Oscars et aux BAFTA ; en compagnie de l'autre tête d'affiche, Shahrukh Khan, et du réalisateur, Sanjay Leela Bhansali, elle vient le présenter hors compétition au Festival de Cannes. Continuant son ascension, Aishwarya Rai est l'année suivante la première actrice indienne membre du jury du Festival de Cannes[9],[10].

En 2003, Aishwarya Rai tourne dans le thriller Dil Ka Rishta ; le film est un flop critique et commercial. Toujours la même année, elle tourne dans Kuch Naa Kaho aux côtés de son futur mari Abhishek Bachchan mais le film est un échec au box office.

En 2004, elle est la première actrice indienne à avoir sa statue chez Madame Tussauds, le musée de cire de Londres. Elle est ensuite à l'affiche d'une production anglo-indienne, adaptation par Gurinder Chadha d'Orgueil et préjugés, intitulée Bride and Prejudice (Coup de foudre à Bollywood), qui obtient un certain succès au box office, et du film hindi Khakee à la distribution impressionnante.

En 2005, Aishwarya Rai tourne dans deux films : Shabd, film de Bollywood, et The Mistress of Spices, film international, qui sont des échecs commerciaux et critiques.

Aishwarya Rai au Festival de Cannes 2008.

En 2006, Aishwarya Rai est à l'affiche d'Umrao Jaan ; le film est un flop majeur au box office. Cependant, elle termine l'année 2006 avec brio avec le film Dhoom 2 qui sera l'un des plus gros succès de 2006. En 2007, elle tourne dans trois films : Guru de Mani Ratnam, Provoked de Jag Mundhra et La Dernière Légion, une production hollywoodienne, signée Doug Lefler. Seul Guru connait un succès commercial.

L'année 2008 est plus probante, en effet on la voit dans deux films à succès, Jodhaa Akbar aux côtés de Hrithik Roshan et Sarkar Raj de Ram Gopal Varma avec Amitabh et Abhishek Bachchan et suite de Sarkar. En 2009, Aishwarya Rai tourne de nouveau dans un film occidental, La Panthère rose 2 qui ne rencontre qu'un succès mitigé.

Aishwarya Rai à la cérémonie pour Raavan en 2010.

En 2010, Aishwarya joue dans deux films de Mani Ratnam tournés simultanément, Raavan, version hindi, et Raavanan, version tamoule, dont seule la seconde suscite les faveurs du public et des critiques. Toujours la même année, Aishwarya Rai apparaît dans le film tamoul Endhiran (Robot) qui devient l'un des plus grand succès de l'industrie du Sud. Puis Aishwarya tourne dans Action Replayy et Guzaarish pour lequel elle est encensée par la critique pour son interprétation de l'infirmière de Hrithik Roshan et reçoit une nomination aux Filmfare Awards 2011 de la meilleure actrice pour la neuvième fois de sa carrière. Elle participe à Bollywood, The Greatest Love Story Ever Told de Rakeysh Om Prakash Mera et Jeff Zimbalist, un documentaire qui revient sur Bollywood, ses acteurs et ses films, projeté hors compétition lors des festivals de Cannes 2011 et 2013.

En février 2011, elle est invitée avec son mari à la cérémonie des Oscars. Elle interrompt sa carrière à la naissance de sa fille mais de nombreuses propositions de script lui parviennent toujours, laissant supposer un retour sur les plateaux de cinéma.

En effet, fin 2014, elle annonce son retour à Bollywood. Avec tout d'abord, Jazbaa, réalisé par Sanjay Gupta, elle a comme partenaire Irrfan Khan. Le film sort le 9 octobre 2015, il reçoit de bonnes critiques et connait un relatif succès au box-office. En 2016, Aishwarya Rai Bachchan joue dans le film retraçant la vie de Sarabjit Singh qui sera joué par Randeep Hooda, elle campe quant à elle le rôle de la sœur de ce dernier. Le film sort en mai 2016 avec une projection à Cannes notamment Enfin elle tourne dans le film romantique, Ae Dil Hai Mushkil, dirigé par Karan Johar avec Ranbir Kapoor et Anushka Sharma, sorti le 28 octobre 2016. Le film s'avère être un succès au box-office indien et à l'international. [1] .

Hors du cinéma

Langues

Outre sa langue maternelle, le toulou (langue dravidienne du Karnataka), Aishwarya Rai parle plusieurs langues indiennes : l'hindi, le tamoul, l'ourdou, le télougou, le marathi ainsi que l'anglais. L'actrice a joué dans plusieurs langues au fil de sa carrière.

Vie privée

Aishwarya Rai entretient pendant trois ans une relation avec Salman Khan qui se termine du fait des violences physiques et verbales présumées de ce dernier. Elle entame alors une brève idylle avec Vivek Oberoi.

Le , elle épouse Abhishek Bachchan, acteur de Bollywood et fils de l'actrice Jaya Bachchan et du légendaire Amitabh Bachchan[11]. En juin 2011, ce dernier annonce sur Twitter qu'Aishwarya est enceinte[12],[13]. Le 16 novembre 2011, à l'hôpital privé Seven Hills de Mumbai, elle accouche d'une fille[14],[15] nommée Aaradhya[16],[17].

Autres activités

En plus de son activité d'actrice, Aishwarya Rai est l'égérie de Longines depuis 1999[18],[19] et de l'Oréal depuis 2003, ce qui l'amène régulièrement au festival de Cannes[20]. Fin 2010, elle est au centre d'une polémique car elle accuse l'édition indienne de Elle d'avoir blanchi sa peau sur la couverture du numéro de décembre 2010 du magazine[21]. Elle est en 2012, nouvelle égérie de Kalyan Jewellers, une marque de bijoux renommée en Inde[22].

Aishwarya Rai est en 2011, ambassadrice de bonne volonté pour l'association Smile Train qui aide à fournir gratuitement une chirurgie labiale à des enfants dans 76 pays en développement, y compris l'Inde. En septembre 2012, le Programme commun des Nations unies pour la lutte contre le VIH/sida (ONUSIDA) nomme Aishwarya Rai Bachchan comme ambassadrice itinérante internationale[23]. Elle a pour tâche principale d'améliorer la prise de conscience des mesures à prendre pour éviter les nouvelles infections par le virus VIH et de plaider en faveur d'un accès accru aux traitements antirétroviraux. En 2013, Aishwarya Rai fait son entrée au Musée Grévin Montréal.

Distinctions

Aishwarya Rai domine les récompenses et les nominations en Inde et à l'étranger, tout au long de sa carrière d'actrice et de mannequin. Sacrée Miss Monde en 1994. Elle a reçu plus de 10 prix aux Filmfare Awards dont Hum Dil De Chuke Sanam en 1999 et Devdas en 2002. En 2009, elle reçoit le Padma Shri, 4e plus haute distinction en Inde, et elle est élevée au rang de Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres[24],[25], le jeudi 1er novembre 2012 à Bombay, pour son « inestimable contribution au monde du cinéma et au développement de la coopération franco-indienne dans le cinéma, l'art et la culture »[26],[27],[28]. Elle a également été élue « 4e plus grande actrice de tous les temps de l'Inde » dans un sondage national de CNN-IBN, effectué en 2013.

Filmographie

Cinéma

Année Titre du film Langue Rôle Réalisateur Notes
1997 Iruvar Tamoul Pushpavalli//Kalpana Mani Ratnam Double rôle, doublé en télougou sous le nom d'Iddaru
Aur Pyaar Ho Gaya Hindi Ashi Kapoor Rahul Rawail
1998 Jeans Tamoul Madhumita S. Shankar Lauréate - Filmfare Award de la meilleure actrice en tamoul
1999 Aa Ab Laut Chalen Hindi Pooja Walia Rishi Kapoor
Hum Dil De Chuke Sanam Hindi Nandini Sanjay Leela Bhansali Lauréate - Filmfare Award de la meilleure actrice
Ravoyi Chandamama Télougou Jayanth C. Paranjee Participation spéciale pour Love to Live
Taal Hindi Mansi Subhash Ghai Nomination - Filmfare Award de la meilleure actrice
2000 Mela Hindi Champakali Dharmesh Darshan Participation spéciale
Kandukondain Kandukondain Tamoul Meenakshi Bala Rajiv Menon
Josh Hindi Shirley Mansoor Khan 1er film avec Shahrukh Khan
Hamara Dil Aapke Paas Hai Hindi Preeti Virat Satish Kaushik Nomination - Filmfare Award de la meilleure actrice
Dhaai Akshar Prem Ke Hindi Sahiba Grewal Raj Kanwar
Mohabbatein Hindi Megha Shankar Aditya Chopra Nomination - Filmfare Award de la meilleure actrice dans un second rôle,
2e film avec Shahrukh Khan
2001 Albela Hindi Sonia Heinz Deepak Sareen
2002 Hum Tumhare Hain Sanam Hindi Suman K. S. Adhiyaman Invitée
Hum Kisi Se Kum Nahin Hindi Komal Rastogi David Dhawan
23rd March 1931: Shaheed Hindi Guddu Dhanoa Participation spéciale
Devdas Hindi Parvati "Paro" Chakrabôrty Sanjay Leela Bhansali 3e film avec Shahrukh Khan
Shakti: The Power Hindi La fille du rêve Pasupuleti Krishna Vamsi Participation spéciale pour Ishq Kamina avec Shahrukh Khan
2003 Chokher Bali Bengali Binodhini Rituparno Ghosh
Dil Ka Rishta Hindi Tia Sharma Naresh Malhotra
Kuch Naa Kaho Hindi Namrata Shrivastav Rohan Sippy
Khakee Hindi Mahalakshmi Rajkumar Santoshi
Kyun...! Ho Gaya Na Hindi Diya Malhotra Samir Karnik
2004 Coup de foudre à Bollywood Anglais Lalita Bakshi Gurinder Chadha
Raincoat Hindi Neerja Rituparno Ghosh Nomination - Filmfare Award de la meilleure actrice
2005 Shabd Hindi Antara Vashist/Tammana Leena Yadav
The Mistress of Spices Anglais Tilo Paul Mayeda Berges
Bunty Aur Babli Hindi Shaad Ali Participation spéciale pour dans Kajra Re
2006 Umrao Jaan Hindi Umrao Jaan J.P. Dutta
Dhoom 2 Hindi Sunehri Sanjay Gadhvi Nomination - Filmfare Award de la meilleure actrice
2007 Guru Hindi Sujata Desai Mani Ratnam Nomination - Filmfare Award de la meilleure actrice
Provoked Anglais/Hindi Kiranjit Ahluwalia Jag Mundhra Doublé en hindi sous le même nom
La Dernière Légion Anglais Mira Doug Lefler
2008 Jodhaa Akbar Hindi Jodhaa Bai Ashutosh Gowariker Nomination - Filmfare Award de la meilleure actrice
Sarkar Raj Hindi Anita Rajan Ram Gopal Varma
2009 La Panthère rose 2 Anglais Sonia Solandres Harald Zwart
2010 Raavan Hindi Ragini Sharma Mani Ratnam
Raavanan Tamoul Ragini Subramaniam Mani Ratnam Nomination - Vijay Award de la meilleure actrice
Enthiran: The Robot Tamoul Sana Shankar
Action Replayy Hindi Mala Vipul Amrutlal Shah
Guzaarish Hindi Sofia D'Souza Sanjay Leela Bhansali Nomination - Filmfare Award de la meilleure actrice
2015 Jazbaa Hindi Anuradha Verma Sanjay Gupta
2016 Sarabjit Hindi Dalbir Kaur Omung Kumar Nomination - Filmfare Award de la meilleure actrice
Ae Dil Hai Mushkil  Hindi Saba Taliyar Khan Karan Johar

Annexes

Sources et bibliographie

  • Notices d'autorité : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • Bibliothèque nationale de Catalogne • WorldCat
  • (en) Biswadeep Ghosh, Hall of Fame: Aishwarya Rai, Magna, 2004, 152 p. (ISBN 978-8178092447)

Notes et références

  1. (en)Gitanjali Roy, « Aishwarya Rai Bachchan: World's envy, India's pride », sur NDTV,
  2. « Les 15 reines de beauté qui ont marqué l’histoire du concours "Miss Monde" », sur Sympa
  3. Adrien Gombeaud, « L'Inde dans les yeux d'Aish », sur Les Echos,
  4. Emmanuelle Giuliani, « Aishwarya Rai, de l'icône indienne à l'actrice internationale », sur La Croix,
  5. « Élisez la plus belle femme du monde », sur Paris Match,
  6. a et b (en)Gitanjali Roy, « Who is Aishwarya Rai Bachchan? », sur NDTV,
  7. Françoise Angrand, « Aishwarya Rai, la perfection signée Bollywood », sur Scribium.com,
  8. (en)Raju Bist, « Bollywood takes on the world », sur Asia Times Online,
  9. Christophe Carrière, « Une Miss Monde au jury », sur L'Express,
  10. François-Guillaume Lorrain, « Une bombe indienne », sur Le Point,
  11. Deepali Nandwani, « Inde. Une famille en or massif », sur Courrier International,
  12. Kahina Sekkai, « Aishwarya Rai est enceinte », sur Paris Match,
  13. Kahina Sekkai, « Aishwarya Rai: Heureux événement à Bollywood », sur Paris Match,
  14. « L'actrice indienne Aishwarya Rai donne naissance à une fille », sur L'Express,
  15. « L'actrice indienne et ex-Miss Monde Rai Bachchan donne naissance à une fille », sur Le Point,
  16. (en)« Bachchan family blessed with baby girl », sur Hindustan Times,
  17. (en)« Aishwarya Rai and husband reveal baby daughter's name », sur Hello!,
  18. « Aishwarya Rai Rachchan », sur Longines
  19. Alix Marnat, « Les stars aux prix Diane Longines », sur Paris Match,
  20. Hélène Guillaume, « La beauté, de Cannes à Bombay », sur Le Figaro,
  21. Clément Ghys, « Une star indienne «blanchie» par un magazine? », sur Libération,
  22. Nicole Vulser, « L'agent Hari Singh veille sur l'image de la star Aishwarya Rai », sur Le Monde,
  23. « Aishwarya Rai, ambassadrice contre le sida », sur L'Express,
  24. « Attentats à Bombay: Aishwarya Rai Bachchan reporte une distinction française », sur Le Point,
  25. « L'actrice indienne Aishwarya Rai Bachchan distinguée par la France », sur Le Point,
  26. « Aishwarya Rai Bachchan, actrice et ancienne Miss Monde distinguée par la France », sur Le Progrès,
  27. Manan Vatsyayana, « L'actrice indienne Aishwarya Rai, chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres », sur L'Express,
  28. Raphaël Bosse-Platière, « Aishwarya Rai Bachchan décorée par la France », sur Le Figaro,

Liens externes

  • (fr) Aishwarya Rai sur Fantastikindia