Aires protégées du Niger

Le Niger compte cinq réserves naturelles représentant 84 000 km2 soit 6.6 % de la surface du territoire et un parc national. Deux sites sont classés au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Liste des aires protégées du Niger

Aire protégée Statut Superficie / Localisation Type de végétation Faune caractéristique
Parc national du W du Niger Parc National créé en 1954
Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1996
2 200 km2 zones humides
savane arborée à Adansonia digitata
Lamantins, guibs harnachés
Girafes du Niger, guépards, éléphants, hippopotames, léopards, lions
Gadabéji Réserve de Faune (depuis 1954) 760 km2
Dosso Réserve de Faune (depuis 1962) 3 065 km2
Tamou Réserve de Faune (depuis 1976) 756 km2
Réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré Réserve Naturelle Nationale depuis 1988,
Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1991
77 360 km2 Addax
Réserve naturelle nationale de Termit et de Tin-Toumma (RNNTT) Réserve Naturelle Nationale depuis le 6 mars 2012[1] 97 000 km2 Addax, mouflon, guépard

Zones humides d'importance internationale (Convention de Ramsar)

Le Niger compte 12 sites classés par la Convention de Ramsar[2].

Site Année de classement Région Superficie
Parc national du W du Niger 1981 Tillaberi 2 200,00 km2
Complexe Kokorou-Namga 2001 Tillaberi 668,29 km2
Lac Tchad 2001 Diffa 3 404,23 km2
Zone humide du moyen Niger 2001 Dosso 880,50 km2
Zone humide du moyen Niger II 2004 Dosso 658,50 km2
Dallol Bosso 2004 Dosso 3 761,62 km2
Dallol Maouri 2004 Dosso 3 189,66 km2
Gueltas et Oasis de l’Aïr 2005 Agadez 24 132,37 km2
La mare de Lassouri 2005 267,37 km2
La mare de Tabalak 2005 77,13 km2
La mare de Dan Doutchi 2005 253,66 km2
Oasis du Kawar 2005 3 685,36 km2

Réserves de biosphère

Le Niger possède deux réserves de biosphère reconnues par l'Unesco[3] :

Notes et références

  1. ASS-Niger : La Réserve Naturelle Nationale de Termit et Tin Toumma
  2. « Niger | Ramsar », sur www.ramsar.org (consulté le 27 janvier 2017)
  3. (en) « Niger | United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization », sur www.unesco.org (consulté le 2 mars 2017)