Aires protégées de Pologne

Selon la loi sur la protection de la nature promulguée en 2004, la Pologne compte 10 outils de protection de l’environnement[1]. Le pays compte également les sites protégées par des accords internationaux, comme zones de la convention de Ramsar, ou réserves de biosphère. La première loi de protection de la nature date de 1934, mais les premières décrets royaux concernant la protection des ressources naturelles datent de l’époque médiévale.

Carte des parcs nationaux en Pologne.

Parcs nationaux

Un parc national (pl. park narodowy) polonais doit avoir une superficie supérieure à 1 000 ha (10 km²), et protéger la biodiversité et les paysages naturels. Les parcs sont ouvert au public et doivent conduire des activités de sensibilisation[1]. Autour des parcs on déclare une zone tampon. En 2017 la Pologne comptait 23 parcs nationaux couvrant 314 699,9 ha[2].

Réserves naturelles (intégrales et gérées)

Reserve naturelle lac de Dębiniec près de Pobiedziska

Une réserve naturelle (pl. rezerwat przyrody) est une espace naturelle, demi-naturelle, habitat, ou formation géologique remarquable[1]. Au 31 décembre 2015 on comptait 1490 réserves naturelles couvrant 166 918,9 ha, dont 5 792 ha sur la protection intégrale[2].

Parcs paysagères

Lac Gopło protégé par un parc paysager, une réserve naturelle et site Natura2000

Un parc paysager (pl. park krajobrazowy) a pour l’objectif la protection des paysages naturelles, historiques et culturelles pour les préserver pour les générations futures en un mode de développement durable[1]. Au 31 décembre 2015 on comptait 122 parcs paysagères couvrant 2 606 092,2 ha[2]. Ils sont l’équivalent des parcs naturels régionaux de France.

Zones de protection paysagère

Une zone de protection paysagère (pl. obszar chronionego krajobrazu) est une espace de paysage distinguable, ayant une rôle du corridor biologique ou loisir[1]. Au 31 décembre 2015 on comptait 383 zones couvrant 7 093 910,5 ha[2].

Zones du réseau Natura 2000

Lac Wielkie Gacno dans le parc national de la forêt de Tuchola, site Natura 2000 et réserve de biosphère Forêt de Tuchola

Le réseau européen Natura 2000 est reconnu par la loi polonaise[1]. Au total il y a 145 zones de protection spéciale[3] couvrant 4 926 204,9 ha sur terre et 648 953,6 ha sur mer, et 849 zones spéciales de conservation[3] couvrant 3 491 103,0 ha sur terre et 359 882,2 ha sur mer[2].

Monuments naturels

Chênes de Rogalin près de Poznań est la plus grande concentration des chênes monumentaux d’Europe (1435 dont 860 declarés monuments naturels)

Un monument naturel (pl. pomnik przyrody) est un élément issu de la nature, singulier ou un groupement, ayant une valeur exceptionnelle[1]. Au 31 décembre 2015 on comptait 36 510 monuments naturels en Pologne, dont 29 982 arbres singuliers, 3 780 groupements des arbres, 762 allées, 1 091 blocs erratiques, 303 rochers et grottes, 592 autres (arbustes, sources, chutes d’eau, résurgences, ravins, etc)[2].

Site de documentation

Un site de documentation (pl. stanowisko dokumentacyjne) est une formation géologique importante en raison de ses valeurs scientifiques ou didactiques[1]. Au 31 décembre 2015 on comptait 166 sites[2].

Site écologique

Un site écologique (pl. użytek ekologiczny) est un petit fragment d’écosystème important en raison de la préservation d’un écosystème, comme buisson, étang, etc[1]. Au 31 décembre 2015 on comptait 7 130 sites écologiques couvrant 52 340,2 ha[2].

Ensemble naturel et paysager

Un ensemble naturel et paysager (pl. zespół przyrodniczo-krajobrazowy) est un fragment de paysage naturel ou culturel important en raison de ses valeurs esthétiques et paysagers[1]. Au 31 décembre 2015 on comptait 339 ensembles couvrant 112 393,4 ha[2].

Espèces protégées

Une espèce protégée (pl. gatunek chroniony) est une espèce végétale ou animale qui bénéficie d'un statut de protection légale[1]. On distingue la protection totale et saisonnière. La loi permet de définir une zone de protection des lieux particulièrement importants pour la préservation d’une espèce.

Sites Ramsar

La Convention de Ramsar, officiellement Convention relative aux zones humides d'importance internationale particulièrement comme habitats des oiseaux d'eau, est un traité international adopté en 1971 pour la conservation et l’utilisation durable des zones humides. En 2017 la Pologne comptait 13 sites Ramsar couvrant 145 185 ha[2].

Réserves de biosphère UNESCO

Article détaillé : Réserves de biosphère en Pologne.

Une réserve de biosphère est une zone modèle conciliant la conservation de la biodiversité et le développement durable. En Pologne il y a 10 réserves de biosphère, dont 4 transfrontalières[4].

Voir Aussi

Notes et références