Aires protégées de Moldavie

Aires protégées de Moldavie
Aires naturelles protégées de la République de Moldavie.

Les aires naturelles protégées de la République de Moldavie couvrent une superficie de 1 650 km2, soit 5 % du territoire du pays (2013)[1]. Cet article décrit les aires de la république indépendante ; pour celles de la région roumaine de Moldavie, voir les parcs nationaux et régionaux roumains. En République de Moldavie, les premières réserves ont été créées par le gouvernement roumain en 1930[2], d’autres datent de la période soviétique ou post-soviétique.

La Moldavie compte douze groupes d'aires protégées[3] :

Bas-Dniestr (rou.: Nistru de Jos), 600 km2 ;
Lacs du Bas-Prut (rou.: Lacurile Prutului de Jos), 191,5 km2 ;
Unguri-Holoşnița, 155,5 km2 ;
  • Cinq réserves naturelles scientifiques (roumain : rezervații științifice) totalisant 194 km2 :
Codrii (superficie 5 177 ha, créée en 1971) ;
Iagorlîc (863 ha, 1988 ; la réserve est située dans la région de Transnistrie) ;
Prutul de Jos (1 691 ha, 1991) ;
Plaiul Fagului (5 642 ha, 1992) ;
Pădurea Domnească (6 032 ha, 1993) ;
Les aires protégées de Moldavie évoquées sur un timbre moldave de 1999.
  • Réserves paysagères (rou.: rezervații peisajere) ;
  • Réserves de ressources (rou.: rezervații de resurse) ;
  • Aires de management multifunctionnel (rou.: arii cu management multifuncțional) ;
  • Monuments d’architecture paysagère (rou.: monumente de arhitectură peisajeră) ;

Notes et références