Aiglon Makasi

Aiglon Makasi
Description de cette image, également commentée ci-après
Portrait de l'artiste Aiglon Makasi
Informations générales
Surnom Tour Eiffel, Maréchal durandal, Bendele, Bâtonnier, le mignon, Kalkajin
Nom de naissance Kambale Makasi Alain
Naissance (29 ans)
Goma, Nord-Kivu, Drapeau de la république démocratique du Congo République démocratique du Congo
Activité principale Musicien
Genre musical Slow, R&B, Rumba
Instruments piano
vocal
Années actives Depuis 2013
Labels Independant
Site officiel aiglonmakasi.fr.gd

Kambale Makasi Alain, beaucoup connu sous le nom d'Aiglon Makasi alias Tour Eiffel, est un artiste, auteur-compositeur congolais basé dans la ville de Goma à l'est de la République démocratique du Congo[1].

Enfance et carrière

Aiglon Makasi est né le 21 novembre 1990 à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu à l'est de la République démocratique du Congo. Passionné par la musique depuis son enfance, à l’âge de six ans, il commence à chanter dans une chorale de l'Ecole de dimanche (appelée communément ECODIM) de son église EBI; et quelques années plus tard, il intègre la chorale des jeunes.

En 2004, il rejoint le groupe indépendant de gospel «Spiritual Boys in Jesus-Christ» (SBJC), son groupe formateur, dans lequel il perfectionne sa voix et s'habitue à la scène devant un public. Passionné de musique, il a joué dans de nombreux concerts du groupe.

En 2011, Aiglon Makasi crée un groupe de gospel, La Luisance, dans son église EBI dans lequel il a fait ses premiers débuts dans la carrière musicale en composant ses premières chansons. Il intègre ensuite le groupe de musique locale Trinita Pacifica dirigé par Belden Kanakake, l'actuel directeur de One Target Media.

Aiglon débute une carrière solo en 2013 et commence à jouer sur scène au foyer culturel de Goma, invité souvent dans certaines activités pour la promotion des jeunes talents comme "Sanaa Weekend". Une année plus tard, il participe au concours Lokwa Kanza dans la première édition du Festival Amani. Suite à cette même occasion, il participe à un projet d'une chanson collective, nommée "Jambo Amani", aux côtés de grands noms de la musique de la sous-région de l'est de la République démocratique du Congo[2].

En 2016, il est invite à la Journée diocésaine des jeunes (JDJ), un évènement qui a accueilli plus de 8000 jeunes du diocèse de Goma. La même année il sort un clip vidéo d'une nouvelle chanson, Témoignage, qui lui a permis de remporter dix mois plus tard le concours Nani Bigwa. Il participe ensuite le 30 juillet 2017 au festival Nani Bigwa en sa qualité du vainqueur pour prêcher l'entrepreneuriat aux jeunes.

En novembre 2018, Aiglon Makasi rejoint l'artiste Fimbokali Mtulivu et vingt-quatre autres artistes du Nord-Kivu pour une chanson collective, Machozi ya Beni, en mémoires de toutes les victimes des massacres produits à Beni pendant plus de deux décennie de troubles armées[3]. Il a initié en avril 2020 la chanson Etumba en collaboration avec Anderson Mukwe, Pasteur Jérémie Safari, Rabat King, Chico Mwenge, Honoman, Olivier Wabahavu et Cegra Will ou ils sensibilisent la population congolaise sur la maladie à Coronavirus[4].

Discographies

Aiglon Makasi dans un studio d'enregistrement en 2019.

Singles

  • 2020 : Etumba ft. Anderson Mukwe, Pasteur Jérémie Safari, Rabat King
  • 2020 : Miroir
  • 2019 : Soliloque
  • 2019 : Pandémonium[5]
  • 2018 : Mon choix, ma vie
  • 2018 : Le meilleur
  • 2017 : Marre[6]
  • 2016 : Témoignage
  • 2015 : Never give up
  • 2014 : Sans querelles
  • 2013 : Avenir meilleur

Participations

  • 2018 : Machozi ya Beni, All-Stars Goma ft. Aiglon Makasi
  • 2013 : Jambo Amani, All-Stars Goma ft. Aiglon Makasi

Récompenses et nominations

  • 2014 : Nominé au concours Lokwa Kanza dans la première édition du Festival Amani
  • 2017 : Gagnant du concours Nani Bigwa

Lire aussi

Références

Notes

  1. "Aiglon Makasi se moque des ses ex, et donne sa condition pour qu’il se marie", Kribios Universal, 7 Mai 2020 (Consulte le 08 Aout 2020)

Sources

  1. "Profil de l'artiste Aiglon Makasi sur 243 Stars", 243stars.com (consulte le 8 aout 2020)
  2. ""Ma Plume d'abord" un concert acoustique signé Aiglon Makasi !", Kribios Universal, 17 Aout 2019 (Consulte le 08 aout 2020)
  3. "Des musiciens de Goma s’unissent pour dénoncer les tueries de Beni !", Arts.cd, 06 Novembre 2018 (consulte le 08 Aout 2020)
  4. "Nouveau Tube, nouveau surnom pour Aiglon Makasi", Jo Kambale Magazinee, 30 janvier 2020 (Consulte le 08 Aout 2020)
  5. "Aiglon Makasi - Pandémonium - Télécharger mp3 gratuit", AfrikSon.com, 06 Novembre 2019 (Consulte le 08 Aout 2020)
  6. "Clip officiel de la chanson Marre de l'artiste Aiglon Makasi", YouTube, 13 Mars 2018 (Consulte le 08 Aout 2020)

Liens externes