Africanews

Africanews
Image illustrative de l’article Africanews

Création
Propriétaire EuronewsNBC
Slogan « Your Voice »
Format d'image 576i (SDTV)
Langue Anglais et français
Statut Thématique internationale semi-publique
Siège social Drapeau de la république du Congo Pointe-Noire (Congo)
Chaîne sœur Euronews
Site web fr.africanews.com
Diffusion
Aire Drapeau de l'Union africaine.svg Afrique
Diffusion Hertzien, satellite, câble, IPTV et Web.

Africanews est une chaîne de télévision panafricaine multilingue d'information internationale en continu. Propriété d'EuronewsNBC, elle est créée le et diffuse depuis le . Son siège se situe provisoirement à Pointe-Noire en République du Congo en attendant de s'installer définitivement à Brazzaville.

Elle diffuse en deux langues sur télévision hertzienne en clair et en télévision payante. Ses programmes sont également partiellement repris par des chaînes de télévision nationales africaines. La chaîne est disponible auprès 7,3 millions de foyers à travers 33 pays d'Afrique subsaharienne.

Historique

2013 : Démarrage du projet

En 2013, Michael Peters, président du directoire d'Euronews SA, lance le projet d'un « média africain indépendant au plan politique et sans aucune préférence idéologique ». Il fait appel à Stephen Smith, spécialiste de l'Afrique, et François Chignac, ancien correspondant d'Euronews aux Émirats arabes unis, pour superviser le projet[1].

En , Euronews SA annonce le projet de création d'une chaîne sœur à la pan-européenne Euronews : Africanews, une chaîne d'information dédiée à l'Afrique subsaharienne. Elle signe une convention d'accueil avec Télé Congo, et quelques mois plus tard, Africanews SASU — filiale à 100 % d'Euronews SA — est fondée[1].

En , les équipes francophones et anglophones commencent à être recrutées. En septembre, les installations techniques sont mises en place à Pointe-Noire (République du Congo), siège provisoire de la chaîne, afin d'accueillir dès octobre l'équipe éditoriale. Le , lors du Discop Africa de Johannesburg (Afrique du Sud), Michael Peters dévoile à la presse le concept et la mission d'Africanews, et révèle son logo et son habillage[1],[2].

Le choix d'installer le siège en République du Congo est critiqué. La direction d'Africanews indique que le pays est le seul à correspondre au cahier des charges de la chaîne : une position géographique centrale en Afrique, un accès à la fibre optique, la mise à disposition d'un bâtiment et une indépendance éditoriale. Pourtant, sur ce dernier point, le pays n'est classé que 115e sur 180 dans le classement mondial de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières (RSF). En 2015, le président Denis Sassou-Nguesso a fait adopter une nouvelle constitution pour pouvoir exercer un troisième mandat, et lors de l'élection présidentielle de 2016, des journalistes français sont agressés par des policiers en civil, les réseaux de télécommunications sont coupés pendant plusieurs jours et les opposants politiques sont menacés[3],[4].

2016 : Lancement de la chaîne

Le , Africanews lance son site web accessible en français et en anglais[5]. La chaîne emploie alors 85 personnes de 15 nationalités différentes. Le même jour, elle met en ligne l'application Story Hunters qui invite les téléspectateurs et les internautes à générer eux-mêmes du contenu pour la chaîne. Africanews est éditorialement indépendante de sa grande sœur Euronews et a cinq ans pour atteindre l'équilibre financier[6],[7].

Peu après le lancement d'Africanews, Euronews SA est accusée d'avoir plagié le nom d'un site web d'actualité de République démocratique du Congo. Le site AfricaNews, qui existe depuis 2005 et revendique 8 millions d'internautes, demande l'arrêt de l'utilisation de cette marque pour éviter la confusion[8].

Le , Africanews commence à émettre peu après 17 h, lors d'un duplex avec le siège d'Euronews à Lyon. La chaîne diffuse en français et en anglais à destination de 7,3 millions de foyers répartis dans 33 pays de l'Afrique subsaharienne grâce aux principaux opérateurs télécoms. Elle est gratuite les 6 premiers mois pour permettre au plus grand nombre de la découvrir. La rédaction compte alors 70 journalistes, dont 30 au siège de Pointe-Noire et 40 correspondants sur le continent[3],[9],[10].

Identité visuelle

Le , le logo d'Africanews est dévoilé[2].

Slogans

  • Depuis le  : « Your voice »[11]

Organisation

Dirigeants

Africanews est sous la direction d'Euronews SA, qui est dotée d'une structure de gouvernance « à l'allemande » composée d'un conseil de surveillance et d'un directoire.

  • Président du directoire : Michael Peters, depuis le [12].
  • Président du conseil de surveillance : Naguib Sawiris : depuis le [13].

Capital

Africanews est la propriété du groupe audiovisuel Euronews SA[1]. Ce dernier est détenu à 53 % par Media Globe Networks (MGN), propriété de l'homme d'affaires égyptien Naguib Sawiris. Les 47 % restants sont la propriété de 21 groupes audiovisuels publics et 3 collectivités territoriales[14],[15].

Siège

Le siège d'Africanews est installé provisoirement à Pointe-Noire, dans le Sud de la République du Congo, en attendant la fin de la construction du siège à Brazzaville, la capitale du pays[3],[4]. Le futur siège est un immeuble de grande hauteur de 8 438 m2 conçu par Patriarche & Co. Sa façade doit accueillir un écran qui diffuse la chaîne Africanews[16],[17].

Effectifs

Africanews emploie 85 personnes de 15 nationalités différentes, dont 30 techniciens et 41 journalistes[6],[7]. La chaîne compte également 40 correspondants sur le continent[3].

Programmes

Africanews diffuse un journal d'information actualisé toutes les demi-heures, présentant un panorama de l'actualité africaine et internationale, ainsi que plusieurs magazines aux thèmes variés.[18]

La chaîne compte plusieurs programmes[19] :

Grands carrefours de l'info (CET)

  • 06H00-11H00 : Good Morning Africa
  • 11H00-18H00 : Daily News
  • 18H00-23H00 : Prime Edition
  • 23H00-06H00 : The Nightshift
  • Samedi & dimanche : International Weekend

Magazines

  • The Morning Call : talk-show matinal bilingue faisant le point sur l'actualité, du lundi au vendredi de 6h à 7h ;
  • Business Africa : décryptage de l'actualité économique de la semaine, jeudi de 20h15 à 20h27 ;
  • International Edition : tour d'horizon des principales informations des sept derniers jours, samedi de 6h à 6h12 ;
  • Focus : Reportage approfondi sur un évènement de l'actualité ;
  • Football Planet : magazine sur le football africain et européen, lundi de 20h15 à 20h26 ;
  • Global Conversation : discussion avec les chefs d'États et les commentateurs ;
  • Markets : La Africain bourse, les taux de change et le prix des matières premières ;
  • Météo Africa : prévisions météo du continent africain à 29' de chaque heure ;
  • Météo World : prévisions météo du monde à 59' de chaque heure ;
  • Sci_Tech : dernières innovations du monde de la technologie ;
  • This is Culture! : information culturelle africaine et internationale ;
  • Timeout Africa : Calendrier des événements sur continent africain.

L'émission emblématique d'Euronews, No Comment, qui présente des vidéos d'actualité sans montage et sans commentaires, connait une déclinaison africaine[20].

Diffusion

Africanews utilise plusieurs moyens pour transmettre ses programmes dans le monde : les réseaux hertziens, le satellite, le câble, le streaming sur PC et mobile et la télévision IP. Elle est également partiellement reprise par des chaines de télévision étrangères[10].

La chaîne est accessible auprès de 7,3 millions de foyers à travers 33 pays d'Afrique subsaharienne : Afrique du Sud, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Centrafrique, République du Congo, République démocratique du Congo, Côte d'Ivoire, Djibouti, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée équatoriale, Kenya, Liberia, Madagascar, Mali, Maurice, Mauritanie, Mozambique, Niger, Nigeria, Ouganda, Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, Sénégal, Sierra Leone, Tanzanie, Tchad, Togo[10].

Hertzien

Africanews est diffusée sur la télévision numérique terrestre (TNT) de 12 pays[10].

Elle est disponible en anglais via Startimes au Burundi, en Centrafrique, en Côte d'Ivoire, en Guinée, au Kenya, à Madagascar, au Mozambique, au Nigeria, en Ouganda, en République Démocratique du Congo, au Rwanda et en Tanzanie. Elle est également accessible en français à Madagscar sur Blue Line et à Pointe-Noire au Congo-Brazzaville sur EasyTV (Canal+ Afrique)[10].

Satellite

Africanews est diffusée en cryptée sur satellite en français et/ou en anglais dans les bouquets Canal+ Afrique, Startimes et Zuku[10].

Câble

Africanews est diffusée en anglais sur le réseau câblé de Zuku[10].

Internet

Africanews est diffusée sur Internet en streaming sur PC. Elle est également visible sur la télévision IP sur Suburban au Nigeria[10].

Autres moyens de diffusion

Africanews est reprise partiellement par plusieurs chaînes nationales africaines, comme Canal 2 International au Cameroun, MBC à Maurice, Ouest-TV au Sénégal et RTA à Madagascar[10].

Langues de diffusion

Africanews est diffusée simultanément en deux langues :

D'autres langues sont prévues comme le swahili, le yoruba et le portugais[2],[7].

Notes et références

  1. a b c et d « Pressroom - La genèse », sur le site d'Africanews (consulté le 4 août 2016).
  2. a b et c « Lancement le 4 janvier 2016 d'Africanews, petite sœur panafricaine d'Euronews », sur le site du Parisien, (consulté le 4 août 2016).
  3. a b c et d « Média : la chaîne panafricaine Africanews commence à émettre depuis Pointe-Noire », sur le site de Jeune Afrique, (consulté le 5 août 2016).
  4. a et b Joan Tilouine, « Africanews, la chaîne qui ambitionne d’informer le continent depuis Brazzaville », sur le site du Monde, (consulté le 5 août 2016).
  5. « Africanews, la nouvelle chaîne d'information panafricaine », sur le site d'Euronews, (consulté le 4 août 2016).
  6. a et b « Lancement de la chaîne Africanews, en ligne dans un premier temps », sur le site de L'Express, (consulté le 5 août 2016).
  7. a b et c Julien Clémençot, « Africanews lancée le 04 janvier », sur le site de Jeune Afrique, (consulté le 5 août 2016).
  8. « Euronews accusé de plagiat par un groupe kinois », sur le site de Jeune Afrique, (consulté le 6 août 2016).
  9. « Télévision: Africanews démarrera le 20 avril », sur le site de L'Express, (consulté le 5 août 2016).
  10. a b c d e f g h et i « Distribution d'Africanews », sur le site d'Africanews (consulté le 5 août 2016).
  11. Géraud Bosman-Delzons, « Africanews, une nouvelle « voix » médiatique sur le continent africain », sur le site de RFI, (consulté le 5 août 2016).
  12. Paule Gonzales, « Changement à la tête d'Euronews », sur le site du Figaro, (consulté le 5 août 2016).
  13. Enguérand Renault, « Naguib Sawiris : "Euronews a un énorme potentiel" », sur le site du Figaro, (consulté le 5 août 2016).
  14. Pierre-Anthony Canovas, « Et Euronews passa sous pavillon Égyptien... », sur le site de L'Obs, (consulté le 5 août 2016).
  15. Joël Té-Léssia, « Naguib Sawiris prend officiellement le contrôle d'Euronews », sur le site de Jeune Afrique, (consulté le 5 août 2016).
  16. « Siège social Africanews Congo », sur patriarche.fr (consulté le 5 août 2016).
  17. « Siège Africanews », sur leseclaireurs.net (consulté le 5 août 2016).
  18. « Euronews lancera Africanews, nouveau média panafricain, le 4 janvier 2016 », sur offremedia.com, (consulté le 21 septembre 2016)
  19. « All programmes », sur le site d'Africanews (consulté le 6 août 2016).
  20. « No Comment », sur le site d'Africanews (consulté le 6 août 2016).

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

  • Site officiel