Adrian Păunescu

Adrian Păunescu
Description de cette image, également commentée ci-après
Păunescu en juillet 2009
Naissance
Copăceni, Bălți (Roumanie)
Décès (à 67 ans)
Hôpital Floreasca, Bucarest (Roumanie)
Nationalité Drapeau : Roumanie Roumaine
Profession
Formation
Faculté de lettres de Bucarest

Adrian Păunescu ( à Copăceni, Bălți — actuelle République de Moldavie — à Bucarest) est un poète, journaliste et homme politique roumain d'origine moldave.

Biographie

Écrivain prolifique (plus de 50 ouvrages[1]), sa poésie est volontiers sentimentale et mélancolique[2]. Il fonde en 1973, à l'initiative du Parti communiste roumain le cercle littéraire « La Flamme » (Cenaclul Flacăra ), un mouvement de jeunesse des années 1970 et 1980[3].

Il intervient à la télévision roumaine plusieurs fois par semaine dans un style revendiqué comme populiste[2]. Bien qu'il lui soit reproché son passé de thuriféraire du régime communiste de Nicolae Ceaușescu, il reste populaire auprès de certains publics en Roumanie[2]. Selon le quotidien roumain România Liberă , qui le qualifie de « poète de cour » de Ceaușescu, « il est considéré comme un héros par le beauf de base » tandis que « les intellectuels contestent sa valeur tant morale que littéraire et affirment que par ses outrances Păunescu a continué à servir les intérêts de la nomenklatura, a dégrader l'image du pays à l'étranger et à égarer les électeurs dans les marais nauséabonds du chauvinisme »[4].

Il est aussi en 1996 le candidat du PSM à l'élection présidentielle[4]. Il y remporte 0,7 % des suffrages exprimés.

Dans ses condoléances, le président roumain Traian Băsescu le crédite d'avoir aidé une génération de jeunes artistes[2]. Păunescu est inhumé dans le « carré des célébrités » du Cimetière Bellu de Bucarest le , après des obsèques quasi nationales[4].

Références

  1. (ro) « Tiraj-record de cărţi pentru un poet român în viaţă », sur jurnalul.ro, (consulté le 26 mars 2016)
  2. a b c et d (en) The Associated Press, « Adrian Paunescu, Romanian Poet, Dies at 67 », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 26 mars 2016)
  3. Lucia Dragomir, « Poésie idéologique et espace de liberté en Roumanie », Terrain. Revue d’ethnologie de l’Europe,‎ , p. 63–74 (ISSN 0760-5668, DOI 10.4000/terrain.1635, lire en ligne, consulté le 26 mars 2016)
  4. a b et c (ro) « Cum a ajuns Adrian Păunescu erou », sur RomaniaLibera.ro, (consulté le 26 mars 2016)

Liens externes

Liens officiels

  • (ro) Păunescu sur AdrianPaunescu.ro (site officiel)

Écrits

Autres

  • Notices d'autorité :
    • Fichier d’autorité international virtuel
    • International Standard Name Identifier
    • Bibliothèque nationale de France (données)
    • Système universitaire de documentation
    • Bibliothèque du Congrès
    • Gemeinsame Normdatei
    • Bibliothèque royale des Pays-Bas
    • Bibliothèque nationale tchèque
    • WorldCat
  • (ro) Păunescu évoqué par Constantin Pîrvulescu  (orthographié Constantin Pârvulescu