Administration intérimaire afghane

Administration intérimaire afghane
Gouvernement intérimaire afghan
État islamique d'Afghanistan
Image illustrative de l'article Administration intérimaire afghane

Premier ministre Hamid Karzai
Formation
Fin
Durée 203 jours
Composition initiale
Parti(s) oui
Femmes 2
Hommes 28

Le gouvernement intérimaire afghan ou Administration intérimaire est le gouvernement provisoire mis en place pour six mois en Afghanistan après la chute des talibans, et à la suite des accords de Bonn. Composé de représentants de 4 factions différentes, et dirigé par Hamid Karzai, il est institué pour mettre en place une Loya Jirga, assemblée devant nommer un gouvernement transitoire, dont le rôle prévu est de rédiger un projet de nouvelle Constitution. Sa création est effective le , et il reste en place jusqu'au , date à laquelle elle est remplacée par le gouvernement transitoire[1],[2]. Le gouvernement est assisté par la Force internationale d'assistance et de sécurité[1]. L'État qu'il gouverne porte le nom d'État islamique d'Afghanistan.

Contexte

Alors que l'Émirat islamique d'Afghanistan qui contrôlait de fait le pays est dissous après la chute des Talibans en novembre 2001, plusieurs factions opposées aux Talibans s'affrontent et en réclament le contrôle : les partisans de l'ex-roi Zaher Shah, le « groupe de Chypre » représentant de notables en exil, le groupe de Peshawar, représentant les Pachtounes réfugiés au Pakistan, et l'Alliance du Nord[1], qui compte dans ses rangs Burhanuddin Rabbani, président en titre du gouvernement officiel de l'État islamique d'Afghanistan, et revenu au pouvoir entre novembre et décembre 2011.

Après de difficiles négociations à Bonn, ceux-ci se mettent d'accord sur la composition du gouvernement intérimaire[2].

Références

  1. a, b et c (en) Ludwig W. Adamec, The A to Z of Afghan Wars, Revolutions and Insurgencies, Scarecrow Press, , 169 ; 82 ; Annexe 6 p. (ISBN 978-0-8108-7624-8, lire en ligne)
  2. a et b Bonn : accord sur un gouvernement intérimaire L'Obs, 5 décembre 2001