Académie Alphonse Allais

L’Académie Alphonse Allais a été créée en 1954 à l’initiative d’Henri Jeanson à l’occasion du centenaire de la naissance d'Alphonse Allais, à Honfleur, et consolidée en 1985 par Robert Chouard et Robert Rotrou. Elle est administrée depuis 2009 par l’Association des Amis d’Alphonse Allais présidée par Philippe Davis. En 2017, le comédien et metteur en scène Xavier Jaillard est élu Chancelier de l'Académie.

Activités

Entre autres activités, l’Académie décerne les prix Alphonse Allais, Jules Renard et René de Obaldia remis une fois par an à la SACD et intronise les académiciens dont les candidatures sont retenues par la chancellerie. Les lauréats reçoivent la très convoitée Comète de Allais. Le premier prix Alphonse Allais a été décerné à Eugène Ionesco. Au cours des dernières années, le prix Alphonse Allais a été décerné à Umberto Eco (2015), Charlotte Rampling (2016), Jean-Claude Carrière (2017) et Philippe Sarde (2020).

Prix Alphonse Allais

Le Prix Alphonse Allais récompense un artiste pour l'ensemble de son œuvre.

Lauréats :

Eugène IONESCO, Louis VELLE, Jean-Marie PROSLIER, Robert ROTROU, Léo CAMPION, Jean-Paul ROULAND, SIM, Jacques ROULAND, Jacques LEGRAS, José ARTUR, ARLETTY, Yvan AUDOUARD, André GRALL, Guy FRANQUET, Alain CASABONA, Yves ROBERT, Pierre ÉTAIX, Raymond DEVOS, Jean YANNE, Philippe BOUVARD, Pierre PERRET, Jean-Jacques SEMPÉ, Laurent GERRA, Philippe GELUCK, Jean AMADOU, Pierre BELLEMARE, Bernard PIVOT, François MOREL, Jean-Pierre MOCKY, Umberto ECO, Charlotte RAMPLING, Jean-Claude CARRIÈRE, René de OBALDIA, Philippe SARDE

Prix Jules Renard

2018

Prix de la fiction : Jean-Louis Fournier pour Mon autopsie (Stock)

Prix de la chronique : Erik Orsenna pour La fontaine, une école buissonnière (Stock)

Prix spécial : Isabelle Alonso pour Je peux me passer de l'aube (Héloïse d'Ormesson)


2019

Prix de la fiction : Valérie Perrin pour Changer l'eau des fleurs (Albin Michel)

Prix spécial : Benoît Duteurtre pour En Marche: conte philosophique (Gallimard)

Prix de la chronique : Muriel Robin pour son autobiographie Fragile (XO)

Prix spécial : Pierre Bénichou pour Les absents, levez le doigt (Grasset)

Prix du Premier roman : Nicolas Gaudemet pour La fin des idoles (Tohu Bohu)

Grand Prix René de Obaldia

2018 : François Rollin et le Prix spécial du Jury à Grégoire Lacroix

2019 : Philippe Geluck, pour Geluck pète les plombs (Casterman). Prix spécial à Thierry Geffrotin pour Un point d'orgue, et c'est tout !

Académiciens

L’Académie Alphonse Allais comprend plus de cent académiciens, parmi lesquels : Isabelle Alonso, Marcel Amont, Marcel Achard, Jean Amadou, Arletty, Pierre Arditi, Christophe Barbier, André Bercoff, François Berleand, Philippe Bouvard, Jean-Claude Carrière, Elie Chouraqui, Pierre Bellemare, André Breton, Gisèle Casadesus, René Clair, Raymond Devos, Umberto Eco, Pierre Etaix, Gérald Dahan, Jean-Louis Debré, Pierre Douglas, Jean-Claude Dreyfus, Benoît Duteurtre, André Gaillard, Philippe Geluck, Laurent Gerra, Henri Guybet, Xavier Jaillard, Grégoire Lacroix, Chantal Ladesou, Bernard Le Coq, Michel Leeb, Claude Lelouch, Serge llado, Bernard Menez, Albert Meslay, François Morel, Jean-Pierre Mocky, Pierre Mondy, René de Obaldia, Érik Orsenna, Pierre Perret, Francis Perrin, Anaïs Petit, Bernard Pivot, Popeck, Patrick Préjean, Alain Rey, Muriel Robin, Yves Robert, Lola Sémonin, Sempé, Claude Sérillon, Arnaud Tsamere, Alex Vizorek, Jean Yanne, Frédéric Zeitoun.

Liens externes

https://www.livreshebdo.fr/article/les-prix-jules-renard-2019-decernes-la-fete-du-livre-dautun

http://www.boiteallais.fr/?p=4367