Abyssinie

Abyssinie
Carte maritime, selon la description du Périple de la mer Érythrée.

L'Abyssinie (ou Al-Habash) est une région de la Corne de l'Afrique. Située au nord de l'actuelle Éthiopie, l'Est du Soudan et l'Érythrée, elle est habitée par les Habash ou Abyssins qui sont les ancêtres des Habeshas actuels (Amharas, Tigrés…)[1]. Ils sont évoqués pour la première fois au Ier siècle dans le récit d'un voyageur grec, Le Périple de la mer Érythrée, comme exerçant un vaste commerce avec l’Égypte. Le document évoque également une relation forte avec le « Pays de l'encens», la région de Mehri au Yémen, qui sera marquée par le mythe partagé de la reine de Saba[2].

Selon le Periplus, avec l'aide des Baribah (ancêtres des Somalis actuels) et de leurs villes portuaires telles qu'Opone, les Abyssins ont eu des échanges commerciaux avec l'Égypte et l'Arabie pré-islamique.

L'Abyssinie a ensuite été assimilée à l'empire d'Éthiopie, dont les habitants se désignent sous le nom d'Habashas.

 Notes et références

  1. Jonah Blank, Mullahs on the mainframe: Islam and modernity among the Daudi Bohras, University of Chicago Press, 2001, p. 163.
  2. Wilfred Harvey Schoff, The Periplus of the Erythræan sea: travel and trade in the Indian Ocean, Longmans, Green, and Co., 1912, p. 62.

Bibliographie

  • Jacques Bureau, Éthiopie. Un drame impérial et rouge, Paris, Ramsay, 1987, 317 p.
  • (en) Edward Ullendorff, The Ethiopians. An introduction to Country and People London, Oxford University Press, 2e éd. 1965 (1re éd. 1960), 235 p.

Articles connexes