Abrilada

Abrilada

L'Abrilada est une des nombreuses révoltes portugaises qui eurent lieu au Portugal au cours du XIXe siècle. Ces conflits naissent de la confrontation entre différents courants libéraux et les absolutistes unis autour de Michel, fils du roi.

Dans la nuit du 30 avril 1824 (d'où le nom abrilada) les partisans de Michel arrêtent les membres du gouvernement en les accusant de préparer, en collaboration avec les Franc-maçons, l'assassinat de la famille famille royale. Ils annoncent vouloir en finir avec le libéralisme dans le pays. Pendant quelques jours, Lisbonne vit dans la terreur.

Le roi Jean VI, réfugié dans un navire anglais, contraint son fils, avec l'aide de diplomates étrangers, à comparaître devant lui. Michel est privé de ses fonctions de commandant-chef de l'armée et obligé de s'exiler.