Abandon de poste

L’abandon de poste revêt deux significations, l'une en droit du travail, l'autre en droit de la guerre.

Droit du travail

L'abandon de poste est le fait par un salarié de s'absenter de son lieu de travail sans justification, ni autorisation préalable de son employeur[1].

C'est une cause de licenciement mais ce n'est pas une démission.

Droit de la guerre

C'est l'abandon par le soldat de la mission qui lui est impartie. En « présence de l'ennemi » la sanction est la mort[2]

Notes et références

  1. Abandon de poste : les 8 points incontournables à retenir, sur le site juritravail.com du 21 mars 2016, consulté le 14 avril 2016.
  2. La désertion et l’abandon de poste, sur le site reseau-canope.fr, consulté le 14 avril 2016.

Bibliographie

  • Catherine Puigelier, Dictionnaire juridique, éditions Larcier, collection Paradigme, 2015, article « Abandon de poste », page 23.