Aérodrome de Corvo

Aérodrome de Corvo
Aerodrómo do Corvo
Image illustrative de l’article Aérodrome de Corvo
Localisation
Pays Drapeau du Portugal Portugal
Ville Vila do Corvo,(Açores)
Coordonnées 39° 40′ 15″ nord, 31° 06′ 46″ ouest
Altitude 19 m (62 ft)

Géolocalisation sur la carte : Açores

(Voir situation sur carte : Açores)
CVU
CVU
Pistes
Direction Longueur Surface
11/29 800 m (2 625 ft) Asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA CVU
Code OACI LPCR
Type d'aéroport civil
Gestionnaire ANA Aeroportos de Portugal

L'aérodrome de Corvo (portugais : Aérodromo do Corvo, (code AITA : CVU • code OACI : LPCR) est un aéroport situé dans le village de Vila do Corvo[1] sur l'île de Corvo, dans l'archipel portugais des Açores. Il est détenu par le Gouvernement Régional des Açores, mais géré par la SATA Air Açores.

Histoire

L'aile d'un ancien Dornier Do.228 de SATA Air Açores après le départ de l'aérodrome

Ouvert le 12 janvier 2005, SATA Gestão de Aeródromos (SATA Aérodrome de Gestion) a été créé pour exploiter les petits aéroports sur les îles de Pico, Graciosa, Corvo et São Jorge. Le Gouvernement Régional des Açores, après un appel d'offres public, à condition SATA Aeródromos avec la concession de services publics pour Corvo pour une période de 10 ans, dans un contrat signé le 1er juillet 2005[2].

En 2009, avec l'ajout de nouvelles De Havilland Dash 8-Q200 pour la flotte de SATA Air Açores, afin de remplacer le Dornier Do 228, il y avait une augmentation comparable du trafic passagers de l'île (surtout depuis le passage à 37 places à partir de 18 siège de la capacité de l'aéronef)[3]. peu importe, l'aéroport ont représenté une augmentation de 1,3 % de la circulation dans l'année, sur une île qui ne représente que 3 % du trafic de passagers traités par SATA Aeródrome[3]. Alors qu'il y avait diminution de la quantité de marchandises transportées dans d'autres aéroports, l'ajout de nouveaux avions causé une augmentation de 45 % du trafic fret de Corvo[4]. C'est aussi l'année que la piste a été repavée pour accueillir les nouveaux appareils à un coût de 190 000 Euros[5].

Le 3 août 2012, le CDS-PP adjoint Paulo Rosa dénoncent le manque de sécurité dans les Açores, plus petit aérodrome, citant l'a recommandé des mesures prévues par l'IATA après le 11 septembre 2001[6]. Rosa a noté que, onze ans plus tard, ces règles n'ont pas été appliqués dans de nombreux aérodromes de l'archipel des Açores[6].

SATA, le gestionnaire de l'aéroport, a lancé un concours de rénover et d'étendre l'aérodrome, le 13 août 2013, qui comprend des améliorations à la sécurité, au confort des passagers et les déplacements entre les îles. Une partie de la régionale de Travaux Publics des Plans, le projet a enfin divise les arrivées et les départs de la zone en deux sections individuelles, établit des zones de restriction et de contrôle des accès et installe un détecteur de métal et d'inspection des bagages de la gare.

Géographie et situation


L'aérodrome est situé sur l'île de Corvo, l'un des deux îles qui se trouvent à l'ouest de la dorsale médio-Atlantique, dans l'archipel des Açores[7]. Mais, situé dans l'extrême nord-ouest de la fin du groupe, il est exposé aux éléments et sensibles à de terribles conditions météorologiques tout au long de l'année[7], Corvo est le dernier à être assisté par l'anticyclone des Açores, et les premiers à perdre cette protection à la fin de la saison: il est en proie à des tempêtes et à la suite d'anticyclones dont tout au long de l'année, ce qui rend les conditions de vol difficiles[7].

L'aéroport est situé sur la côte sud de l'île, à moins de 50 m du bord de l'eau, flanquant la limite sud de Vila do Corvo. La piste s'étend le long de l'isthme, de l'ouest de la plage de Praia da Areia pour les affleurements rocheux de Ponta Negra, sur la rive orientale. L'aéroport est entouré à la fois par couvert champs et les bâtiments, y compris le Porto da Casa (port principal).

Statistiques

Compagnies aériennes et destinations

CompagniesDestinations
SATA Air AçoresSanta Cruz-Flores, Horta, Terceira-Lajes

Notes et références

  1. AIP Partie 3 – AD 2 Aérodromes « Copie archivée » (version du 15 avril 2012 sur l'Internet Archive)
  2. SATA Aeródrome (2009), p. 42
  3. a et b SATA Aeródrome (2009), p. 25
  4. SATA Aeródrome (2009), p. 26
  5. SATA Aeródrome (2009), p. 30
  6. a et b (pt) « Paulo Rosa denuncia falta de segurança no aeródromo do Corvo (som) », Ponta Delgada (Azores), Portugal, RTP, (consulté le 3 août 2013)
  7. a b et c Norman Herz (2004), p. 12