87e cérémonie des Oscars

87e cérémonie des Oscars
Award-star-gold-3d.png Oscars du cinéma
Organisé par l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences
Détails
Date
Lieu Dolby Theatre, Los Angeles Drapeau des États-Unis États-Unis
Présentateur Neil Patrick Harris
Diffusé sur ABC
Site web http://oscar.go.com/
Résumé
Meilleur film Birdman
Meilleur film étranger Ida Drapeau de la Pologne Pologne
Films les plus nommés Birdman (9)
The Grand Budapest Hotel (9)
Film les plus récompensés Birdman (4)
The Grand Budapest Hotel (4)
Chronologie

La 87e cérémonie des Oscars du cinéma (87th Academy Awards), organisée par l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences, a eu lieu le au Dolby Theatre de Los Angeles et a récompensé les films sortis en 2014. Elle a été présentée pour la première fois par Neil Patrick Harris[1], qui a précédemment présenté les Emmy Awards en 2009 et 2013, ainsi que les Tony Awards en 2009, 2011, 2012 et 2013[2].

Les nominations ont été annoncées le 15 janvier 2015 au Samuel Goldwyn Theatre de Beverly Hills par la présidente de l'Académie Cheryl Boone Isaacs , les réalisateurs J. J. Abrams et Alfonso Cuarón, et l'acteur Chris Pine[3].

En prélude à cette soirée, l’Académie a distingué par un Oscar d'honneur (Academy Honorary Award) Jean-Claude Carrière, Hayao Miyazaki et Maureen O’Hara et remis le Jean Hersholt Humanitarian Award à Harry Belafonte lors de la 6e cérémonie des Governors Awards, qui s'est déroulée le [4].

Présentateurs et intervenants

Neil Patrick Harris, maître de la cérémonie.

Par ordre d'apparition.

Présentateurs
Intervenants
Intervenants

Palmarès

Les lauréats sont indiqués ci-dessous en premier de chaque catégorie et en gras.

Meilleur film

Note : la catégorie du meilleur film récompense les producteurs.

Meilleur réalisateur

Meilleur acteur

Meilleure actrice

Meilleur acteur dans un second rôle

Meilleure actrice dans un second rôle

Meilleur scénario original

Meilleur scénario adapté

Meilleurs décors

Meilleurs costumes

Meilleurs maquillages et coiffures

Meilleure photographie

Meilleur montage

Meilleur montage de son

Meilleur mixage de son

Meilleurs effets visuels

Meilleure chanson originale

Meilleure musique de film

Meilleur film en langue étrangère

Meilleur film d'animation

Meilleur film documentaire

Meilleur court métrage de fiction

  • The Phone Call – Mat Kirkby et James Lucas
    • Aya – Oded Binnun et Mihal Brezis
    • Boogaloo and Graham – Michael Lennox et Ronan Blaney
    • La Lampe au Beurre de YakHu Wei et Julien Féret
    • Parvaneh – Talkhon Hamzavi et Stefan Eichenberger

Meilleur court métrage d'animation

Meilleur court métrage documentaire

Oscars spéciaux

Remis au cours de la 6e cérémonie des Governors Awards qui s'est déroulée le au Ray Dolby Ballroom at Hollywood & Highland Center[4],[6].

Oscars d'honneur

Pour récompenser de façon extraordinaire l'ensemble d'une carrière, des contributions exceptionnelles au service des arts et des sciences du cinéma, ou encore un service rendu à l'Académie.

Jean Hersholt Humanitarian Awards

Pour un individu membre de l'industrie cinématographique dont les efforts humanitaires ont fait bénéficier l'ensemble de l'industrie.

Oscars scientifiques et techniques

La cérémonie eu lieu le au Beverly Wilshire Hotel. Elle fut présentée par Margot Robbie et Miles Teller.

Oscar de la contribution technique

  • Quinze contributions eurent droit à une plaque de citation.

Oscar scientifique et d'ingénerie

  • 4 contributions furent marqués sous forme de plaque dorée.

Plaque spéciale (Commendation)

  • Steven Tiffen, Jeff Cohen et Michael Fecik pour le développement des filtres lumineux qui réduisent la contamination infrarouge des caméras numériques.

Oscar du mérite

Donné à ceux dont les contributions furent basiques et majeures pour l'industrie.

Gordon E. Sawyer Awards

Récompense honorifique donnée a une personne dont les contributions techniques ont fait avancé l'industrie.

  • David W. Gray

Statistiques

Nominations multiples

9 : Birdman, The Grand Budapest Hotel
8 : Imitation Game
6 : American Sniper, Boyhood
5 : Foxcatcher, Interstellar, Une merveilleuse histoire du temps, Whiplash
4 : Mr. Turner
3 : Into the Woods, Invincible
2 : Les Gardiens de la galaxie, Ida, Inherent Vice, Selma, Wild

Récompenses multiples

4 / 9 : The Grand Budapest Hotel
4 / 9 : Birdman
3 / 5 : Whiplash

Les grands perdants

1 / 6 : Boyhood
1 / 8 : Imitation Game
1 / 6 : American Sniper
0 / 5 : Foxcatcher

Faits marquants

Une polémique germa avant la cérémonie, sur l'absence d'acteurs de couleurs dans les catégories d'interprétations, ce qui n'était pas arrivé depuis 1998. L'autre sujet clivant concerne le nombre de nominations de Selma, plus faible qu’attendu (dont la réalisatrice qui ne fut pas nommée) alors que la réception critique du film fut unanime[7]. La controverse se déroula dans un contexte particulier à la suite de nombreuses affaires de racisme par la police. Le peu de diversité des votants est remis en cause, ce qui est l'un des reproches les plus couramment faits aux Oscars[8].

Lors de la remise de l'Oscar du meilleur film, Sean Penn, qui remet la récompense, s'exclame « Qui a donné à ce fils de pute sa carte verte ? » à propos d'Alejandro González Iñárritu. Les deux ont collaboré ensemble sur le tournage de 21 grammes en 2003. Le cinéaste mexicain se demande ensuite, avec humour, si des quotas d'immigrations vont s'appliquer à l'académie, en référence à son compatriote Alfonso Cuarón qui gagna 7 Oscars, dont celui du meilleur réalisateur pour Gravity lors de la cérémonie précédente.

Notes et références

  1. (en) « Neil Patrick Harris to Host The 2015 Oscars », sur Oscars.org, (consulté le 16 octobre 2014)
  2. (en) Tim Gray, « Neil Patrick Harris to Host the Oscars », Variety, (consulté le 16 octobre 2014)
  3. (en) Mike Fleming Jr, « Oscars: Why Academy Decided to Announce All 24 Category Nominees », Deadline, (consulté le 15 janvier 2015)
  4. a et b (en) Nicole Sperling, « Harry Belafonte, Hayao Miyazaki, Maureen O'Hara to Get Honorary Oscars », Entertainment Weekly, (consulté le 16 octobre 2014)
  5. « Lady Gaga : sur la scène des oscars », sur public.fr,
  6. Associated Press, « Honorary Oscars presented to Harry Belafonte, Maureen O'Hara, Hayao Miyazaki », CBS News, (consulté le 15 janvier 2015)
  7. « Trop blanche, trop mâle, la sélection aux Oscars fait polémique », sur Libération avec l'AFP,
  8. (en) « Oscars acting : nominees all white », sur Hollywood Reporter,

Annexes

Articles connexes

Liens externes