843

Cette page concerne l'année 843 du calendrier julien.

Événements

11 mars : institution du Triomphe de l'orthodoxie, icone peinte vers 1375-1425
Août : Division de l'empire d'Occident au traité de Verdun. Atlas to Freeman's Historical Geography', edited by J.B. Bury, Longmans Green and Co. Third Edition 1903.
  • 4 mars : le patriarche de Constantinople Jean Morocharzianos est déposé et remplacé par le moine sicilien Methodios[2].
  • 11 mars : l'impératrice Théodora convoque un concile qui rétablit le culte des images dans l'Empire byzantin et persécute les hérétiques. La subordination de l’Église à l’empereur cesse[2]. Le règlement de 843 est en réalité un compromis : le concile précise que les icônes ne sont pas adorées pour elles-mêmes mais que c’est le respect dû au saint personnage qu’elles représentent qui se manifeste par leur intermédiaire. La religion orthodoxe a trouvé son équilibre.
  • 8 ou 11 août : le traité de Verdun consacre la division de l'empire de Charlemagne entre ses trois petits-fils, les trois fils de Louis le Pieux : Charles le Chauve reçoit l'Ouest, Louis le Germanique l'Est, et Lothaire, à qui échoit le titre impérial, le centre[7].
    • Trois principes ont guidé ce partage : égalité des trois parts, unité de chacune et intégrité des trois principautés d’Aquitaine, de Bavière et d’Italie. Les trois lots sont complétés pour que chaque roi ait un nombre égal de fiscs. Les pays à l’est du Rhin sont attribués à Louis, ceux à l’ouest de l’Escaut, de la Meuse, de la Saône et du Rhône à Charles le Chauve. Lothaire acquiert l’empire et une longue bande de territoire de la Frise à la Provence et jusqu’à Spolète. Les trois royaumes, aux frontières compliquées, n’ont pas d’unité linguistique ni économique, en particulier le plus fragile, la Francie médiane. Jusqu’à la mort de Lothaire en 855, les trois frères essayent de vivre en bonne entente (régime de fraternité).
    • Formation du duché de Saxe[8], confié à Liudolf descendant du chef saxon Witukind.


Naissances en 843

Décès en 843

Notes et références

  1. Jean-Pierre Arrignon, Bernard Merdrignac, Cécile Treffort Christianisme et Chrétientés en Occident et en Orient Éditions Ophrys, 1997 (ISBN 978-2-7080-0826-7)
  2. a et b Louis Bréhier, Vie et mort de Byzance, Paris, Albin Michel, , 596 p. (lire en ligne)
  3. Samuel N. C. Lieu Manichaeism in Central Asia and China BRILL, 1998 (ISBN 978-90-04-10405-1)
  4. J. B. Auguste d'. Aldéguier Histoire de la ville de Toulouse J.B. Paya, 1833
  5. Émile Grimaud Revue de Bretagne, de Vendée & d'Anjou, Partie 1 J. Forest, aîné, 1859
  6. Ange Guépin Histoire de Nantes C. Mellinet, 1839
  7. Heinrich Friedrich T. Kohlrausch, Histoire d'Allemagne, vol. 1, Paris, Débecourt, (présentation en ligne)
  8. Gérard Zwang Guide pratique des cantates de Bach Éditions L'Harmattan, 2005 (ISBN 978-2-7475-9888-0)
  9. Michel Kaplan, Christophe Picard, Michel Zimmermann Le Moyen Âge, IVe- Xe siècle Éditions Bréal, 1994 (ISBN 978-2-85394-731-2)
  10. Alessandro Di Meo Apparato cronologico agli annali del regno di Napoli della mezzana etaʼ Tip. di V. Bossi, 1851
  11. Walter Scott Histoire d'Écosse, 1837
  12. Proceedings of the Royal Irish Academy, Volume 6, 1858

Liens externes