6e arrondissement de Paris

6e arrondissement de Paris
« arrondissement du Luxembourg »
La place Saint-Sulpice.
La place Saint-Sulpice.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Ville Paris
Quartiers
administratifs
Monnaie (21)
Odéon (22)
Notre-Dame-des-Champs (23)
Saint-Germain-des-Prés (24)
Maire
Mandat
Jean-Pierre Lecoq
2014 - 2020
Code postal 75006
Code Insee 75106
Démographie
Population 43 880 hab. (2011[1])
Densité 20 409 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 51′ 02″ nord, 2° 19′ 58″ est
Altitude Min. 29 m
Max. 57 m
Superficie 2,15 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Paris

Voir sur la carte administrative de Paris
City locator 14.svg
6e arrondissement de Paris

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
6e arrondissement de Paris

Le 6e arrondissement de Paris se situe au centre de la ville, sur la rive gauche de la Seine.

Aux termes de l'article R2512-1 du Code général des collectivités territoriales (partie réglementaire), il porte également le nom d'« arrondissement du Luxembourg »[2], mais cette appellation est rarement employée dans la vie courante.

Historique

Les limites actuelles du 6e arrondissement datent de 1860, à la suite de la loi du donnant lieu à un nouveau découpage de Paris en 20 arrondissements. Elles comprennent la plus grande partie de l'ancien 11e arrondissement et une petite partie du 10e.

Géographie

On y trouve notamment le quartier touristique de Saint-Germain-des-Prés et le jardin du Luxembourg, dans lequel se trouve le Sénat. Si le 6e concentre un peu moins d'établissements universitaires que le 5e voisin, il réunit des institutions culturelles prestigieuses telles que l'Institut de France, le Théâtre de l'Odéon ou l'École des beaux-arts. La partie sud se rattache au quartier de Montparnasse.

Toutefois, c'est d'abord un arrondissement résidentiel aisé, le plus cher de la ville pour le prix de l'immobilier au mètre carré[3], selon les années.

Il est bordé à l'ouest par le 7e arrondissement, au nord par la Seine et le 1er arrondissement, à l'est par le 5e arrondissement et au sud par les 14e et 15e arrondissements.

Les premières habitations au bord de la Seine datent de l'époque romaine, mais le quartier ne s'est étendu au sud qu'à partir du XIXe siècle.

Quartiers administratifs

Les quartiers du 6e arrondissement

Politique

Les personnalités exerçant une fonction élective dont le mandat est en cours et en lien direct avec le territoire du 6e arrondissement de Paris sont les suivantes :

Élection Territoire Titre Nom Tendance politique - Début de mandat Fin de mandat
Municipales 6e arrdt de Paris Maire du 6e arrdt Jean-Pierre Lecoq LR mars 2014 mars 2020
Municipales Ville de Paris (3 conseillers de Paris dans le 6e arrdt) Maire de Paris Anne Hidalgo PS mars 2014 mars 2020
Législatives 2e circonscription - 6e nord Député Gilles Le Gendre LREM
Législatives 11e circonscription - 6e sud Députée Marielle de Sarnez MoDem
Régionales Île-de-France Présidente du conseil régional Valérie Pécresse LR 2021
Présidentielle France Président de la République Emmanuel Macron LREM

Au niveau municipal

Liste des maires successifs depuis 1983
Élection Identité Parti Notes
1983 Pierre Bas RPR Élu en 1983.
1989 François Collet RPR Élu en 1989, mort en cours de mandat.
1994 Jean-Pierre Lecoq RPR/UMP/LR Élu en 1994 en remplacement de François Collet, puis en 1995, 2001, 2008 et 2014.

Jean-Pierre Lecoq (LR), conseiller municipal depuis 1983, est maire du 6e arrondissement depuis octobre 1994, date à laquelle il a succédé à François Collet, mort en cours de mandat. Jean-Pierre Lecoq a été confirmé à cette fonction par les électeurs en juin 1995 et réélu lors des élections municipales de avec 57,84 % des suffrages et lors des élections municipales de mars 2008 avec 56,04 % des voix.

Depuis 1994, les trois conseillers de Paris élus au titre du 6e arrondissement sont Jean-Pierre Lecoq et Alexandre Vesperini pour le groupe Les Républicains et Marielle de Sarnez pour le groupe UDI-Modem[4].

Au niveau législatif

De 1958 à 1986

Le 6e arrondissement a constitué une circonscription législative unique (la 4e) de 1958 à 1986. Les députés de la circonscription furent alors Jean Albert-Sorel (1958-1962) puis le gaulliste Pierre Bas (1962-1986).

De 1988 à 2012

Depuis 1988, à la suite du redécoupage électoral effectué lors du rétablissement du scrutin majoritaire, brièvement supprimé en 1986, le 6e arrondissement se partage entre deux circonscriptions législatives :

À partir de 2012

Le quartier Notre-Dame-des-Champs fait partie de la 11e circonscription de Paris avec la plus grande partie du 14e arrondissement, tandis que les trois autres quartiers font partie de la 2e circonscription avec la totalité du 5e arrondissement et trois quartiers du 7e arrondissement.

Au niveau national

Le score de plus de 61 % réalisé par Nicolas Sarkozy au deuxième tour de l'élection présidentielle traduit l'ancrage traditionnel à droite de cet arrondissement qui constitue l'un de ses meilleurs bastions à Paris.

Lors du premier tour de l'élection présidentielle de 2017, François Fillon (Les Républicains) et Emmanuel Macron (En marche !) ont obtenu respectivement 39,27 % et 39,09 % des voix[5] devant les deux principaux candidats de gauche, Jean-Luc Mélenchon pour La France insoumise (9,13 %) et Benoit Hamon pour le parti socialiste (6,35%)[6].

Démographie

En 2006, on dénombrait une population de 45 278 habitants sur 215 hectares, soit une densité moyenne de 21 060 hab/km2.

Année
(recensement national)
Population Densité
(hab. par km2)
1861 95 031
1866 99 115
1872 90 288 41 994
1911 (pic de population) 102 993 47 815
1954 88 200 41 023
1962 80 262 37 262
1968 70 891 32 911
1975 56 331 26 152
1982 48 905 22 704
1990 47 891 22 234
1999 44 919 20 854
2006 45 278 21 060

Population par quartier

Année
Population Densité
(hab. par km²)
Croissance
annuelle depuis
le dernier
recensement
1861 21 817 création
Année
Population Densité
(hab. par km²)
Croissance
annuelle depuis
le dernier
recensement
1861 21 079 création
Année
Population Densité
(hab. par km²)
Croissance
annuelle depuis
le dernier
recensement
1861 29 031 création
Année
Population Densité
(hab. par km²)
Croissance
annuelle depuis
le dernier
recensement
1861 17 657 création

Principaux édifices

Institut de France depuis le quai François-Mitterrand, rive droite, dans l'axe du pont des Arts.

Cinémas et théâtres

Le 6e est un arrondissement bien doté en cinémas et théâtres.

  • L'Action Christine
  • L'Arlequin
  • Le Bretagne
  • Le Lucernaire
  • Le MK2 Hautefeuille
  • Le MK2 Odéon
  • Le MK2 Parnasse
  • Le Nouvel Odéon
  • Le Saint-André-des-Arts
  • Le Saint-Germain-des-Prés
  • Les 3 Luxembourg
  • L'UGC Danton
  • L'UGC Odéon
  • L'UGC Montparnasse
  • L'UGC Rotonde
  • Théâtre de l'Odéon
  • Théâtre du Vieux -Colombier
  • Théâtre du Lucernaire
  • Poche Montparnasse
  • Espace de Nesle

Lieux de culte catholique

Part du 6e arrondissement, avec l'église Saint-Sulpice en premier plan.

Enseignement secondaire

Enseignement supérieur

Principales artères

Plan du VIe arrondissement

Transports en commun

Plan de métro du 6e arrondissement.

Économie

Revenus de la population et fiscalité

En 2011, le revenu fiscal médian par ménage était de 46 771 €, ce qui place le 6e arrondissement au 4e rang parmi les 20 arrondissements de Paris[7].

Points remarquables

Personnages célèbres

Personnages célèbres nés dans l'arrondissement

Personnages célèbres liés à l'arrondissement

Notes et références

  1. Population légale Insee au 1er janvier 2014 (population au 1er janvier 2011).
  2. Source : article R2512-1 du Code général des collectivités territoriales (partie réglementaire), sur Légifrance.
  3. Pour les appartements anciens, entre 1997 et 2006. En moyenne trimestrielle, seul le 7e a parfois dépassé le 6e durant cette période (source chambre des notaires de Paris paris.notaires.fr)
  4. Conseillers de Paris (site de la Ville de Paris, consulté le 27 avril 2017).
  5. Résultats du 1er tour dans le 6e arrondissement de Paris, site de France Info).
  6. Résultats du Ministère de l'intérieur pour le 6ème arrondissement
  7. « Indicateurs de structure et de distribution des revenus en 2011 | Insee », sur www.insee.fr (consulté le 29 avril 2017)

Liens externes