48e division d'infanterie (France)

48e Division d'Infanterie
Création 3 février 1915
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre
Type Division d'Infanterie
Rôle Infanterie
Guerres Première Guerre mondiale
Batailles 1914 - 1re Bataille de Champagne
1914 - 1re Bataille de la Woëvre
1915 - 2e Bataille d'Artois
1915 - 2e Bataille de Champagne
1916 - Bataille de Verdun
1916 - Bataille de la Somme
1917 - Bataille des monts de Champagne
1918- Bataille du Matz
1918 - Seconde bataille de la Marne
(Bataille du Soissonnais)
1918 - Offensive des Cent-Jours
(2e bataille de Noyon)
(Bataille de Somme-Py)

La 48e division d'infanterie est une division d'infanterie de l'armée de terre française qui a participé à la Première Guerre mondiale.

Création et différentes dénominations

  • 3 février 1915 : Division d’Infanterie combinée du 7e Corps d’Armée, constituée du 170e R.I. et d’une brigade mixte de zouaves et de tirailleurs.
  • 6 février 1915 : devient 48e Division d’Infanterie : le 170e RI se dédouble et forme la 95e brigade, la brigade mixte de zouaves et de tirailleurs devient la 96e brigade.

Les chefs de la 48e Division d’Infanterie

  • 1894 : Jules Brunet [1].
  • 8 février - 20 mars 1915 : Général Delarue, Mort pour la France le 20 mars 1915
  • 21 mars 1915 - 15 septembre 1916 : Général Capdepont
  • 15 septembre - 23 juillet 1917 : Général Joba
  • 23 juillet 1917 - 18 juillet 1918 : Général Prax
  • 19 juillet 1918 - : Général Schuhler

Première Guerre mondiale

Composition

  • Infanterie :
98e régiment d’infanterie de septembre à novembre 1918
170e régiment d’infanterie de février 1915 à décembre 1916
174e régiment d’infanterie de février 1915 à décembre 1916
412e régiment d’infanterie de septembre 1917 à juin 1918
78e régiment d’infanterie territoriale de février 1915 à novembre 1918
régiment de marche de tirailleurs marocains de février 1915 à décembre 1916
1er régiment de marche de zouaves de décembre 1916 à novembre 1918
9e régiment de marche de tirailleurs de décembre 1916 à septembre 1918
2e régiment mixte de zouaves et tirailleurs de février 1915 à juillet 1918
13e régiment de marche de tirailleurs de juillet 1918 novembre 1918 par transformation du 2e régiment mixte de zouaves et tirailleurs
  • Cavalerie :
2 escadrons du 11e régiment de chasseurs à cheval de janvier à juillet 1917, puis 1 escadron jusqu'en janvier 1918
2 escadrons du 1er régiment de dragons à partir de janvier 1918
  • Artillerie :
2 groupes de 75 du 5e régiment d'artillerie de campagne, 1 groupe de 75 du 19e régiment d'artillerie de février 1915 à juillet 1917
3 groupes de 75 du 5e régiment d'artillerie à partir de juillet 1917
8e groupe de 155c du 118e régiment d'artillerie lourde

Historique

1915

5 mai : attaque allemande vers le bois Haut.
23 - 27 mai : attaque française (2e Bataille d'Artois). À partir du 28 mai, mouvement de rocade et occupation d'un nouveau secteur au nord-est de Noulette.
  • 3 – 10 juin : retrait du front et repos vers Houdain.
  • 10 juin – 5 juillet : mouvement vers le front et occupation d'un secteur devant Angres.
16 juin : attaques françaises
17 - 18 juin : contre-attaques allemandes (2e Bataille d'Artois).
  • 5 - 31 juillet : retrait du front et transport par V.F. de la région de Saint-Pol, dans celle de Longpont ; repos et travaux.
  • 31 juillet – 19 septembre : mouvement vers le front, et, à partir du 2 août, occupation d'un secteur vers Pernant et Autrêches.
  • 19 – 29 septembre : retrait du front et repos vers Pierrefonds.
27 septembre : transport par V.F. au sud de Suippes.
  • 29 septembre – 9 octobre : mouvement vers le front et occupation d'un secteur à l'ouest de la ferme Navarin. Engagée dans la 2e Bataille de Champagne.
6 octobre : attaques françaises vers la ferme Navarin.
9 décembre - 1er janvier 1916 : mouvement, par Marolles et Hallignicourt vers Combles ; repos.
1er janvier - 12 février 1916 : mouvement par Neuville-sur-Orne vers Givry-en-Argonne ; repos et instruction ; travaux, à partir du 12 février. À partir du 16 février, transport par camions dans la région de Souilly ; repos.

1916

  • 25 février – 8 mars : mouvement vers le front ; engagée, par éléments dans la Bataille de Verdun
3 mars : violents combats au village de Douaumont.
1er mai : attaque française vers le fort de Douaumont.
7 mai : violente attaque allemande.
  • 11 mai – 4 juin : retrait du front ; repos vers Rosnes. À partir du 23 mai, transport par V.F. dans la région d'Épernay ; repos dans celle de Ville-en-Tardenois.
  • 4 – 27 juin : mouvement vers le front et occupation d'un secteur entre le bois des Zouaves et l'est de Reims.
  • 27 juin – 25 juillet : retrait du front et repos vers Damery. À partir du 11 juillet, transport par V.F. de la région d'Épernay, Dormans, vers celle de Grandvilliers. Repos vers Amiens.
  • 25 juillet – 14 août : mouvement vers le front. Engagée, par fractions, dans la Bataille de la Somme, entre le nord de Cléry-sur-Somme et la Somme.
30 juillet, attaque française sur la ferme Monacu.
7, 12 août : attaques françaises au nord-est de la ferme Monacu.
  • 14 août – 4 septembre : retrait du front ; repos vers Corbie.
  • 4 – 18 septembre : mouvement vers l'est. Engagée à nouveau dans la Bataille de la Somme, entre le nord de Cléry-sur-Somme et la Somme.
4 septembre : attaque française sur Cléry-sur-Somme.
8 septembre : front porté entre le nord de Mont-Saint-Quentin et le sud de Bouchavesnes.
13 septembre : attaque française et prise de la ferme de Bois l'Abbé.
  • 18 – 27 septembre : retrait du front, puis, à partir du 22 septembre, transport par voie ferrée vers la région de Nancy, Toul ; repos.
  • 27 septembre – 31 décembre : mouvement vers le front et occupation d'un secteur entre Pont-à-Mousson et Armaucourt, étendu à droite, le 22 novembre, jusque vers Lanfroicourt, et réduit à droite, le 17 décembre, jusqu'à l'est de Nomeny.
  • 31 décembre 1916 – 27 janvier 1917 : retrait du front ; repos et instruction au camp de Neufchâteau.

1917

  • 27 janvier – 4 avril : transport par V.F. vers Frouard ; puis occupation d'un secteur vers Pont-à-Mousson et l'est de Nomeny.
  • 4 avril – 12 mai : retrait du front ; repos et instruction vers Liverdun.
17 avril : éléments aux travaux vers Remenauville.
6 mai : transport par V.F., de Toul et de Frouard, vers Saint-Hilaire-au-Temple et Cuperly.
  • 12 – 31 mai : occupation d'un secteur vers le mont Cornillet et le mont Blond.
20 - 26 mai : conquête du mont Cornillet et de ses abords (Bataille des Monts).
25 novembre : action locale sur les positions allemandes.
1er décembre 1917 - 2 janvier 1918 : extension du secteur, sur la rive droite de la Meuse, jusqu'à l'est de Samogneux.

1918

6 mars : mouvement vers Void ; travaux.
26 mars : mouvement par étapes vers Pierry.
  • 5 avril – 9 mai : transport par camions dans la région de Choisy-au-Bac, et, à partir du 10 avril, occupation d'un secteur vers Champs et Pont-Saint-Mard.
  • 9 mai – 10 juin : retrait du front, et, à partir du 14 mai, transport par voie ferrée, de la région de Pierrefonds, dans celle de Saint-Pol ; repos.
3 juin, transport par V.F. vers Crépy-en-Valois ; travaux vers Nanteuil-le-Haudouin et Etavigny.
10 juin : transport par V.F. de Betz, vers Grandvillers-aux-Bois.
5 - 9 octobre : repos (sauf pour quelques éléments). Puis reprise de l'offensive ; prise des monts Chéry et de Loisy ; progression jusqu'à l'Aisne, vers Voncq et Condé-lès-Vouziers.
  • 16 – 28 octobre : retrait du front ; repos vers Châlons-sur-Marne.
  • 28 octobre – 11 novembre : mouvement vers le front, puis, à partir du 5 novembre, participation, en 2e ligne, à la Poussée vers la Meuse : progression vers Vouziers, puis vers Tourteron.

Rattachements

  • Affectation organique :
10 février 1915 : 7e Corps d’Armée
24 février 1915 : Isolée
Octobre 1915 : 7e Corps d’Armée
Mai 1917 : Isolée
28 avril – 13 mai 1915
12 mars – 11 avril 1916
21 – 27 janvier 1918
9 – 25 mars 1918
1er – janvier 1916
26 février – 11 mars 1916
12 avril – 22 mai 1916
30 juillet 1917 – 20 janvier 1918
10 - 31 décembre 1915
5 janvier – 12 février 1916
24 février – 27 avril 1915
27 septembre – 9 décembre 1915
13 – 15 février 1916
6 mai – 29 juillet 1917
5 - 11 novembre 1918
23 mai – 10 juillet 1916
26 mars – 4 avril 1918
8 septembre – 4 novembre 1918
6 – 23 février 1915
6 juillet – 26 septembre 1915
11 juillet – 21 septembre 1916
5 avril – 13 mai 1918
3 – 10 juin 1918
2 janvier – 5 mai 1917
28 janvier – 8 mars 1918
14 mai – 5 juillet 1915
14 mai – 2 juin 1918
13 juin 7 septembre 1918
16 – 25 février 1916
  • D.A.L.
22 septembre 1916 – 1er janvier 1917
  • Groupement d’armées Mangin
11 - 12 juin 1918

L’entre-deux-guerres

Seconde Guerre mondiale

L’après Seconde Guerre mondiale

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • AFGG, vol. 2, t. 10 : Ordres de bataille des grandes unités : divisions d'infanterie, divisions de cavalerie, , 1092 p. (lire en ligne).

Articles connexes

Liens externes

La 48° DI dans la bataille de l'Aisne (1917)