43e division d'infanterie (France)

43e division d'infanterie
Image illustrative de l’article 43e division d'infanterie (France)
Insigne de la 43e division d'infanterie

Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre
Type Division d'infanterie
Rôle Infanterie
Guerres Première Guerre mondiale
Batailles 1914 - Bataille de Sarrebourg
1914 - Bataille de la Mortagne
1914 - Bataille de la Marne
(Bataille de Vitry)
1914 - 1re Bataille d'Artois
1914 - 1re Bataille d'Ypres
1915 - 2e Bataille d'Artois
1915 - 3e Bataille d'Artois
1916 - Bataille de Verdun
1916 - Bataille de la Somme
1917 - Bataille de la Malmaison
1918 - 3e Bataille de l'Aisne
1918 - 4e Bataille de Champagne
1918 - Offensive des Cent-Jours
(Bataille de Somme-Py)
(Bataille de la Serre)

La 43e division d'infanterie est une division d'infanterie de l'armée de terre française qui a participé à la Première Guerre mondiale.

Les chefs de la 43e division d'infanterie

  • 1er octobre 1913 - 6 février 1915 : général Lanquetot
  • 6 février 1915 : général Lombard
  • 3 décembre 1915 : général Baucheron de Boissoudy
  • 16 octobre 1916 : général Mollandin
  • 23 juillet 1917 : général Michel
  • 15 juin 1918 : général Brenot
  • 1er novembre 1919 - 8 janvier 1924 : général Paquette
  • .
  • 23 juin 1925 - 18 décembre 1928 : général Tanant
  • 1927 - 1929 : général Zopff
  • .
  • 1930 - 1933 : général Zopff
  • .
  • 20 avril 1937 - 24 août 1939 : général Grandsard
  • 1939 - 1940 : général Vernillat

Première Guerre mondiale

Composition au cours de la guerre

  • Infanterie :
149e régiment d'infanterie d'août 1914 à novembre 1918
158e régiment d'infanterie d'août 1914 à novembre 1918
1er bataillon de chasseurs à pied d'août 1914 à novembre 1918
31e bataillon de chasseurs à pied d'août 1914 à novembre 1918
3e bataillon de chasseurs à pied d'août 1914 à décembre 1916 (transféré à la 170e D.I.)
10e bataillon de chasseurs à pied d'août 1914 à décembre 1916 (transféré à la 170e D.I.)
  • Cavalerie :
1 escadron du 4e régiment de chasseurs à cheval d'août 1914 à novembre 1918
  • Artillerie :
3 groupes de 75 du 12erégiment d'artillerie de campagne d'août 1914 à novembre 1918
129e batterie de58 du 59e régiment d'artillerie de campagne de juillet 1916 à janvier 1918
101e batterie de 58 du 12e régiment d'artillerie de campagne de janvier à novembre 1918
6e groupe de 155c du 121e régiment d'artillerie lourde de juillet à novembre 1918
  • Génie :
compagnie 21/2 du 11e régiment du génie
1 bataillon du 143e régiment d'infanterie territoriale d'août à novembre 1918

Historique

Mobilisée dans la 21e région

1914

19 août : combat de Biberkirch.
23 août : combat de Montigny. Le 24 août, continuation du repli vers le nord-est de Rambervillers.

1915

  • 31 décembre 1914 - 9 mars 1915 : mouvement vers le front et occupation d'un secteur vers Ablain-Saint-Nazaire et Notre-Dame-de-Lorette, étendu à gauche le 24 janvier 1915 jusqu'à l'ouest d'Angres.
3 - 8 mars : attaque allemande vers Notre-Dame-de-Lorette ; contre-attaques françaises.
  • 9 mars - 21 avril : retrait du front et repos au sud de Houdain.
  • 21 avril - 25 septembre : occupation d'un secteur vers Ablain-Saint-Nazaire et l'ouest d'Angres, réduit à droite le 7 mai jusque vers Notre-Dame-de-Lorette. Engagée dans la deuxième bataille d'Artois.
8 - 16 mai, 25 - 29 mai et 16 juin : attaques françaises sur le chemin creux d'Angres, le fond de Buval et le plateau de Lorette. Organisation et occupation du terrain conquis au nord de Souchez.
  • 25 septembre - 7 novembre : engagée dans la troisième bataille d'Artois. Offensive dans la région sud d'Angres, prise du bois en Hache. Puis occupation du terrain conquis au nord de Souchez et à l'ouest d'Angres.
  • 7 - 21 novembre : retrait du front et repos vers Saint-Pol.
  • 21 novembre 1915 - 11 janvier 1916 : mouvement vers le front et occupation d'un secteur entre le nord de Souchez et l'ouest d'Angres.

1916

10 mars : attaque allemande sur le fort de Vaux.
  • 20 - 31 mars : retrait du front, stationnement dans la région de Verdun.
  • 31 mars - 10 avril : engagée à nouveau dans la bataille de Verdun, vers l'étang de Vaux et le sud de Damloup.
31 mars, 2 avril : attaques allemandes.
  • 10 avril - 1er mai : retrait du front, transport par camions au sud de Bar-le-Duc ; repos. À partir du 15 avril, transport par V.F. dans la région de Châlons-sur-Marne ; repos et instruction dans la région de Somme-Vesle.
  • 1er mai - 25 juillet : mouvement vers le nord et occupation d'un secteur vers la butte du Mesnil et le sud de Tahure.
  • 25 juillet - 17 août : retrait du front ; transport par camions au sud-est de Châlons-sur-Marne, repos et instruction. À partir du 12 août, transport par V.F. dans la région de Froissy.
  • 17 août - 22 septembre : transport par camions vers le front. Engagée dans la bataille de la Somme vers Soyécourt et le nord de Vermandovillers.
4 septembre : attaque française et prise de Soyécourt.
5, 7 septembre : attaques françaises.
  • 22 septembre - 15 octobre : retrait du front ; transport par camions dans la région de Beauvais.
  • 15 octobre - 18 novembre : mouvement vers le nord. Engagée à nouveau dans la bataille de la Somme vers Ablaincourt et au nord du village.
7 novembre : attaque française.
15 novembre : attaque allemande.
  • 18 novembre - 15 décembre : retrait du front et transport par camions dans la région de Beauvais ; repos et instruction.
  • 15 - 26 décembre : transport par camions vers le front et occupation d'un secteur vers Ablaincourt et Génermont.
  • 26 décembre 1916 - 1er février 1917 : retrait du front et transport par V.F. dans la région de Lure ; repos et instruction au camp de Villersexel.

1917

  • 1er février - 20 mars : couverture et travaux sur la frontière suisse, vers Delle.
  • 20 mars - 8 avril : mouvement par étapes vers le camp de Villersexel ; instruction.
  • 8 avril - 23 mai : mouvement vers Belfort ; à partir du 12 avril transport par V.F. dans la région de Sézanne et Montmirail, puis mouvement vers celle de Château-Thierry ; repos et instruction.
  • 23 mai - 28 août : mouvement vers le front et occupation d'un secteur au chemin des Dames vers le Panthéon et la ferme de Colombe.
  • 28 août - 5 septembre : retrait du front et repos au sud de Soissons.
  • 5 - 28 septembre : occupation d'un secteur vers la ferme du Toly (éléments en repos et éléments aux travaux).
  • 28 septembre - 10 octobre : retrait du front et repos vers Vauxcastille.
  • 10 - 31 octobre : occupation d'un secteur vers la ferme de Colombe et le nord de Nanteuil-la-Fosse. À partir du 23 octobre, engagée dans la bataille de la Malmaison sur le front ferme Mennejean, ferme de Colombe. Combats près d'Anizy-le-Château. Organisation du terrain conquis jusqu'à l'Ailette vers Chavignon et au nord.
  • 31 octobre - 5 décembre : retrait du front et repos vers Viels-Maisons.
  • 5 décembre 1917 - 17 janvier 1918 : transport par V.F. de la région de Coulommiers à Vesoul. À partir du 11 décembre, mouvement vers Audincourt et Pont-de-Roide ; couverture et travaux à la frontière suisse.

1918

15 juillet : quatrième bataille de Champagne. À partir du 18 juillet, contre-attaques et réorganisation du front vers le Trou Bricot et Le Mesnil-lès-Hurlus.
25 - 27 octobre : bataille de la Serre.
  • 30 octobre - 6 novembre : retrait du front et repos au nord-ouest d'Épernay.
  • 6 - 11 novembre : mouvement vers le front ; participe en seconde ligne à la poussée sur la Meuse. Se trouve vers Chaumont-Porcien lors de l'armistice.

Rattachement

2 août - 4 septembre 1914
12 avril - 17 mai 1917
1er - 5 octobre 1914
19 janvier - 19 février 1916
27 février - 15 avril 1916
4 - 7 septembre 1914
25 - 27 février 1916
9 - 14 septembre 1914
15 avril - 12 août 1916
8 juin - 17 octobre 1918
13 avril - 28 mai 1918
17 octobre - 11 novembre 1918
17 mai - 6 décembre 1917
28 mai - 8 juin 1918
26 décembre 1916 - 12 avril 1917
6 décembre 1917 - 13 avril 1918
16 novembre - 8 décembre 1914
14 septembre - 1er octobre 1914
5 octobre - 1er novembre 1914
8 décembre 1914 - 19 janvier 1916
19 - 25 février 1916
12 août - 26 décembre 1916
  • D.A.B.
1er - 16 novembre 1914

L'Entre-deux-guerres

Seconde Guerre mondiale

Le 10 mai 1940 la 43e DI, sous les ordres du général Henry François Vernillat, est rattachée à la réserve du GQG.

À cette date la 43e Division d'Infanterie se compose de :

158e Régiment d'Infanterie
4e Demi-Brigade de Chasseurs à Pieds
3e Régiment de Tirailleurs Marocains
12e Régiment d'Artillerie Divisionnaire
212e Régiment d'Artillerie Lourde Divisionnaire

L'après Seconde Guerre mondiale

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • Service historique de l'état-major des armées, Les Armées françaises dans la Grande guerre, Paris, Impr. nationale, 1922-1934, onze tomes subdivisés en 30 volumes (notice BnF no FRBNF41052951) :
    • AFGG, vol. 2, t. 10 : Ordres de bataille des grandes unités : divisions d'infanterie, divisions de cavalerie, , 1092 p. (lire en ligne).
  • (fr) Ministère des Armées, État-Major de l'Armée de Terre, Service Historique, Inventaire sommaire des archives de la Guerre 1914-1918, Imprimerie « LA RENAISSANCE » — TROYES - Dépôt légal : 4e trimestre 1969 — No 19.982

Articles connexes

Liens externes