25e régiment d'infanterie légère

25e régiment d'infanterie légère
Création 1796
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de terre
Type Régiment d'infanterie légère
Rôle Infanterie légère
Anniversaire Saint-Maurice
Guerres Premier Empire

Le 25e régiment d'infanterie légère (25e léger) est un régiment d'infanterie légère de l'armée française créé sous la Révolution à partir de la 25e demi-brigade légère de deuxième formation.
En 1855, il est transformé et prend le nom de 100e régiment d'infanterie.

Création et différentes dénominations

Chef de brigade/Colonels

Historique des garnisons, combats et batailles du 25e léger

Guerres de la Révolution et de l'Empire

25e demi-brigade légère de deuxième formation (1796-1803)

La 25e demi-brigade légère de deuxième formation est formée le 19 germinal an IV () par amalgame de la 13e demi-brigade légère de première formation (13e bataillon de chasseurs[1],[2], 8e bataillon de volontaires de la Marne également appelé bataillon de volontaires de chasseurs de Reims et 17e bataillon bis de chasseurs)

La 25e demi-brigade légère fait les campagnes de l'an IV et de l'an V à l'armée de Sambre-et-Meuse et s'illustre le 16 prairial an IV (), à la bataille d'Altenkirchen.

En 1797, la demi-brigade est affectée à la 1re division de l'armée de Sambre-et-Meuse[Note 2].

Le 23 nivôse an VI () la demi-brigade est rattachée à l'armée d'Angleterre.

La demi-brigade légère fait les campagnes des ans VI et VII dans les armées d'Allemagne, de Mayence et du Danube. Elle se distingue à la bataille de Stockach le 5 germinal an VII (), au combat de Le Grimsel durant la bataille d'Amsteg  le 27 thermidor an VII () et au combat d'Uznach le 5 germinal an VII ().
Elle fait celles des ans VIII et IX dans les armées du Rhin et d'Italie[3].
En avril 1800, elle se distingue l'attaque de l'Hermette puis au passage du Mincio, en bateaux, et à la bataille de Valeggio qui suivit[4].
Par arrêté du 9 fructidor an VIII (), la 25e demi-brigade d'infanterie légère est réduite à deux bataillons.

En 1801, la 25e légère rentre en France et tient garnison à Nice puis à Toulon, avant de partir pour Montmédy en l'an XI.

25e régiment d'infanterie légère (1803-1815)

Par arrêté du 1er vendémiaire an XII (), les 2 bataillons de la 25e demi-brigade d'infanterie légère sont réunis aux 2 bataillons de la 30e demi-brigade d'infanterie légère pour former le 25e régiment d'infanterie légère à 4 bataillons et son dépôt est à Verdun.

27 frimaire an XII () le régiment est signalé comme étant au camp d'Étaples.

Articles connexes

Notes et références

Notes

  1. Capitaine au 11e régiment d'infanterie de ligne en 1830. Lieutenant-colonel du au au 23e régiment d'infanterie de ligne
  2. La 1re division de l'armée de Sambre-et-Meuse était composée des 13e régiment de chasseurs à cheval, 83e, 85e, 105e demi-brigades d'infanterie de ligne et de la 25e demi-brigade d'infanterie légère

Références

Sources et bibliographie

  • Histoire de l'armée et de tous les régiments volume 4 par Adrien Pascal
  • Nos 144 Régiments de Ligne par Émile Ferdinand Mugnot de Lyden
  • Les liens externes cités ci-dessous

Liens externes