214e régiment d'infanterie

214e Régiment d'Infanterie
Image illustrative de l’article 214e régiment d'infanterie
Insigne régimentaire du 214e Bataillon d’Infanterie

Création 2 août 1914
Dissolution 12 juin 1918
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de terre
Type Régiment d'infanterie
Rôle Infanterie
Inscriptions
sur l’emblème
Revigny 1914
Verdun 1916
Anniversaire Saint-Maurice
Guerres Première Guerre mondiale
Bataille de France
Batailles 1918 - Bataille de l'Aisne
insigne de béret d'infanterie

Le 214e régiment d'infanterie (214e RI) est un régiment d'infanterie de l'Armée de terre française constitué en 1914 avec les bataillons de réserve du 14e régiment d'infanterie.

À la mobilisation, chaque régiment d'active créé un régiment de réserve dont le numéro est le sien plus 200.

Création et différentes dénominations

  • 2 août 1914 : 214e Régiment d'Infanterie
  • 12 juin 1918 : dissolution

Chefs de corps

  • 2 août 1914 - 13 octobre 1917 : lieutenant-colonel Jeanjean (promu colonel le 5 mai 1915)
  • 13 octobre 1917 - 20 mai 1918 : colonel Hutin (permission)
  • 20 mai - 6 juin 1918 : chef de bataillon Berducou (par intérim)
  • 6 - 12 juin 1918 : colonel Hutin
  • 1939 - 1940 : Colonel Genêt.

Drapeau

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes[1]:

211e régiment d'infanterie-drapeau.svg

Décorations décernées au régiment


Première Guerre mondiale

Affectation et casernement

Historique

1914

Le régiment est mobilisé, à l'effectif de 38 officiers et 2 100 hommes, sous les ordres du lieutenant-colonel Jeanjean et quitte Toulouse dès le 11 août 1914 à destination de Caperly (Marne), où il arrive le 13. Déplacé sur la Meuse, il connaît le baptême du feu le 24 août à Senon.

  • 24 août, premiers combats vers Villers-sur-Meuse.
  • 1er septembre, pertes de 50 hommes vers Brabant-Haumont.
  • 6 septembre, Souilly.
  • 20 septembre, Saint-Remy.
  • Retraite des III et IVe Armées. Bataille de la Marne
  • 4 septembre, Woëvre, Bois des chevaliers.
  • 2 octobre, Ranzière, pertes 300 hommes en 2 semaines.

1915

  • 5 juin, Tilly, Croix-sur-Meuse.

1916

  • 22 février, Montzeville.
  • Bataille de Verdun, Bois des Corbeaux.
  • 5 mars, le régiment est bombardé, 300 morts.
  • 10 mars, le régiment est relevé.
  • 5 avril, défilé devant le maréchal Joffre.
  • 20 août, Béthincourt, Mort-Homme.
  • Reprise du Fort de Vaux.
  • 23 septembre, relevé, pertes 300 hommes.
  • tranchée de Molke.

1917

1918

Le régiment est dissous le 12 juin 1918 : les éléments du 4e bataillon passent au 137e RI, ceux du 6e bataillon et la CHR au 64e RI, ceux du 5e bataillon au 93e RI.

Entre-deux-guerres

Seconde Guerre mondiale

Formé le 5 septembre 1939 dans le secteur d'Auch CMI n°171 sous les ordres du Colonel Genêt, il appartient à la 67e division d'infanterie avec la 13e Compagnie de pionniers.

De 1945 à nos jours

Traditions et uniformes

Insigne

Ecu taillé rouge bleu croix de Toulouse du Languedoc sigle en chef.

Devise

Personnages célèbres ayant servi au 214e RI

Sources et bibliographie

  • Archives militaires du Château de Vincennes.
  • À partir du Recueil d'historiques de l'Infanterie française (général Andolenko - Eurimprim 1969).
  • Historique du 214e régiment d'infanterie : Guerre 1914-1918, Toulouse, E. Privat, , 71 p., disponible sur Gallica.

Notes et références

  1. Décision no 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, no 27, 9 novembre 2007

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes