2003 en France

Événements de l'année 2003 en France.

Événements

2003 est l’Année Rabelais célébrant le 450e anniversaire de la mort de François Rabelais[1].

L'année 2003 est en France celle de la réforme du système des retraites des fonctionnaires. La durée de cotisation passe de 37 ans et demi à 40 ans, s'alignant ainsi sur celle des travailleurs du secteur privé. Les enseignants font grève pendant plusieurs mois pour s'opposer à cette réforme. La grève du printemps 2003 s'étend partiellement à la poste et aux transports publics mais le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin maintient son projet et la réforme est entérinée.

Mais l'événement de l'année reste la très meurtrière et exceptionnelle vague caniculaire de la fin du mois d'août, qui engendre plus de 26 000 morts en Europe, dont 15 000 en France. C'est la seconde plus grave catastrophe naturelle de l'histoire du pays, précédent l'éruption de la Montagne Pelée en mai 1902, qui avait fait plus de 28 000 morts. Autre évènement qui a marqué l'année, du côté météorologique, ce sont les inondations exceptionnelles qui ont frappé le Sud du pays en fin d'automne, avec des crues historiques enregistrées sur le Rhône et plusieurs de ces affluents.

Chronologie

Janvier

Février

Mars

  • 3 mars : Paris annonce à la Commission européenne que le déficit du budget de la France dépasse 3 % (3,04 % du P.I.B.).
  • 7 mars : le ministre des Affaires étrangères Dominique de Villepin prononce un important discours à la tribune de l’ONU contre la guerre en Irak.
  • 8 mars : fin de La marche des femmes des quartiers contre les ghettos et pour l’égalité ; près de 20 000 personnes manifestent dans les rues de Paris leur soutien à la révolte des femmes victimes de la violence machiste.
  • 12 mars : évasion spectaculaire du gangster Antonio Ferrara, dit Nino, de la prison de Fresnes
  • 18 mars :
    • entrée en vigueur de la loi sur la sécurité intérieure du ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy, pénalisant « le racolage passif » et la « mendicité agressive »;
    • grèves et manifestations du personnel de l'éducation nationale, contre la suppression des MI/SE (pions), contre le licenciement des Aides-éducateurs, contre la décentralisation. Point de départ du mouvement de grève d'avril-juin pour la défense de l'éducation et des retraites.
  • 24 mars : le Président Jacques Chirac présente son Plan Cancer.
  • 28 mars : promulgation par Jacques Chirac des révisions constitutionnelles portant sur la décentralisation et le mandat d'arrêt européen.

Avril

Mai

Juin

Juillet

  • 3 juillet : Création de la Commission Stasi par le président Jacques Chirac. Composée de 20 membres, elle est chargée de réfléchir sur le principe de la laïcité à la française.
  • 4 juillet :
    • résultats du Baccalauréat, malgré les grèves des enseignants contre la réforme du régime des retraites (qui ne se termine qu'en juillet);
    • arrestation d’Yvan Colonna, soupçonné de l’assassinat du préfet Érignac.
  • 7 juillet : décès d'Isabelle d'Orléans et Bragance, « comtesse de Paris », épouse du prétendant orléaniste à la couronne de France et écrivain, 92 ans.
  • 18 juillet : un gigantesque incendie ayant démarré la veille, détruit 10 000 hectares de pinède et de garrigue dans le massif des Maures.
  • 24 juillet : adoption de la loi François Fillon sur les retraites. Le Parlement adopte définitivement le projet de loi sur les retraites des fonctionnaires, désormais alignées sur le secteur privé (40 ans de cotisations et non 37,5), malgré la forte mobilisation sociale.

Août

Septembre

Octobre

  • 20 octobre : hausse de 17,5 % du prix du tabac en France. Premières grèves des buralistes.

Novembre

Décembre

  • 1er au 4 décembre : fortes pluies dans le sud de la France, crues du Rhône et de la Loire et de leurs affluents cévenols. L'épisode pluvio-orageux qui a concerné le Sud-Est du pays, fait suite à plus de trois mois d'excédent pluviométrique record sur l'ensemble du sud de la France.
    Une des villes les plus touchées : Arles (Bouches-du-Rhône) où des quartiers entiers passeront jusqu'à dix jours sous un mètre d'eau, concernant plus de 8 000 personnes. Cette inondation fera suite à une rupture d'un trémis de la voie SNCF, entre Arles et Tarascon, sur le territoire de la commune de Tarascon, lorsque le Rhône atteindra dans la nuit du 3 au 4 décembre, un débit de 13 000 m3/s à Beaucaire, sur les alentours de h du matin (heure française).
    Cette crue est la plus importante de l'histoire du fleuve, détrônant au passage celle de mai 1856, qui s'établissait à 12 500 m3/s.
  • 11 décembre : Conclusion de la Commission Stasi, qui réaffirme le principe d'une laïcité forte mais juste et adaptée au monde d'aujourd'hui.
    • Début de l'affaire AZF, groupe armé français à caractère terroriste.
  • 31 décembre : Loi fiscale augmentant les impôts de 8 milliards d'euros. L'aggravation du déficit oblige le président Chirac à revenir sur sa promesse de baisse d'impôts.

Thématique

Données annuelles 2003.

Économie

  • 8,5 % de chômeurs, Le PIB croit de 0,9 %.

Transports

  • Le permis de conduire a été retiré à 21 000 automobilistes, désormais interdits de conduire.

Culture

Musique

Article connexe : 2003 en musique.

Littérature

Article connexe : 2003 en littérature.

Cinéma

Article connexe : 2003 au cinéma.

Films français sortis en 2003

  • x

Autres films sortis en France en 2003

Prix et récompenses

Décès en 2003

Voir aussi

Articles connexes

Notes et références

  1. Marie Viallon-Schoneveld, Le Boire et le manger au XVIe siècle, Université de Saint-Étienne, (lire en ligne), p. 7