1978 en Italie

1978 en Italie

Cette page concerne l'année 1978 du calendrier grégorien.


Chronologie de l'Europe

Évènements

  • 16 mars : enlèvement du chef de la démocratie-chrétienne italienne Aldo Moro par les Brigades rouges.
  • 21 mars : décret-loi n° 5331 insérant de nouveaux délits dans le code pénal : attentat contre des bâtiments d’utilité publique, séquestration aux fins de terrorisme ou de subversion de l’ordre démocratique , recyclage de sommes provenant de délits tels que vol aggravé, séquestration à des fins d’extorsion.
  • Le décret étend encore le régime d'exception pour lutter contre le terrorisme (interrogatoire sans avocat, écoutes téléphoniques simplifiées, arrestation pour identification, déclaration obligatoire sous 48 heures de toute vente ou location de bien immobilier).
  • 9 mai : découverte du corps d'Aldo Moro, assassiné par les Brigades rouges.
  • 11 juin : référendum abrogatoire sur la loi "Reale". Cette loi, jugée liberticide par une partie de la gauche italienne, donne des pouvoirs d'exception aux services de police et réglemente les manifestations pour mieux lutter contre le terrorisme qui ensanglante l'Italie durant les "Années de Plomb'". 76,46 % des Italiens votent pour le maintien de la loi et 23,54 % pour son abrogation.
  • 8 juillet : Sandro Pertini est élu Président de la République.
  • 26 août : élection de l'archevêque de Venise, Albino Luciani, qui devient le pape Jean-Paul Ier.
  • 28 septembre : décès du pape Jean-Paul Ier après seulement 33 jours de pontificat.
  • 16 octobre : l'archevêque de Cracovie, Karol Wojtyla, est élu pape sous le nom de Jean-Paul II. C'est le premier pape non italien depuis 1522.
  • 4 décembre : création du système monétaire européen (SME).
  • 23 décembre : loi 863/1978 créant un Système de santé national. La structure hospitalière est centralisée par l'Etat (financement national) et la gestion de l'offre de soin est décentralisée est confiée aux collectivités locales. Cette structure posera à terme d’importants problèmes d'efficience, les acteurs locaux n'étant guère incités à contrôler leurs dépenses de santé.
    • Création de nombreuses unités et services spéciaux chargés de la lutte contre le terrorisme : le GIS (Groupe d'intervention spéciale de l'arme des carabiniers) et les NOCS (Noyaux opérationnels centraux de sécurité rattachés à la police), suivis des SVATPI (escortes anti-terroristes d'intervention rapide, rattachés à la Guardia di finanza).

Culture

Cinéma

Films italiens sortis en 1978

Autres films sortis en Italie en 1978

  • x

Mostra de Venise

Littérature

Livres parus en 1978

  • x

Prix et récompenses

Naissances en 1978

Décès en 1978

Articles connexes

Articles généraux
Articles sur l'année 1978 en Italie
L'année sportive 1978 en Italie

Liens externes

Voir aussi

Notes et références