1960 au Québec

Éphémérides
Chronologie du Québec
1957 1958 1959  1960  1961 1962 1963
Décennies au Québec :
1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990
Chronologie dans le monde
1957 1958 1959  1960  1961 1962 1963
Décennies :
1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Chronologies géographiques
Afrique, Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec, Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador, Territoires du Nord-Ouest et Yukon) et États-Unis) et Europe (Belgique, France, Italie et Suisse)
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Économie Fantasy Football Informatique • Jeu • Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Radio • Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie • Sport Télévision TerrorismeThéâtre
15 septembre : Maurice Richard annonce sa retraite comme joueur de hockey. En 18 ans de carrière avec les Canadiens de Montréal, il a accumulé 544 buts.
23 janvier : le boulevard Métropolitain est inauguré à Montréal.

Cet article traite des événements qui se sont produits durant l'année 1960 au Québec.

Événements

Janvier

Février

  • 9 février : un projet de loi sur l'instruction publique est déposé, permettant le pouvoir d'imposition aux commissions scolaires[5].
  • 20 février : le premier tournoi pee-wee de Québec est inauguré[6].

Mars

  • 18 mars : la session est prorogée.

Avril

Mai

Juin

Juillet

  • 5 juillet : le cabinet Lesage est assermenté. Parmi les ministres les plus en vue, il y a Georges-Émile Lapalme (procureur général), René Lévesque (ministre des Travaux publics et des Ressources hydrauliques) et Paul Gérin-Lajoie (ministre de la Jeunesse). Jean Lesage conserve le ministère des Finances[12].
  • 6 juillet : le gouvernement donne au ministère de la Jeunesse la responsabilité exclusive de l'instruction publique. Elle appartenait auparavant au secrétariat de la province[13].
  • 13 juillet : Lesage annonce que les fonctionnaires seront désormais choisis par voie de concours.

Août

  • 5 août : Gilles Vigneault se produit pour la première fois à Québec lors de l'ouverture de la Boîte à chansons, fondée par Gérard Thibeault[14].
  • 18 août : René Lévesque, nouveau ministre des Travaux publics, annonce que l'octroi de contrats pour travaux publics se fera désormais avec soumissions publiques sans considération des partis[15].

Septembre

Octobre

  • 5 octobre : Jean Lesage nomme la Commission Salvas pour enquêter sur l'administration de l'Union nationale[21].
  • 24 octobre : le Parti civique de Jean Drapeau remporte les élections municipales de Montréal.
  • 26 octobre : conférence fiscale fédérale-provinciale. Lesage veut obtenir 25 % de l'impôt sur le revenu des sociétés, 25 % de l'impôt sur le revenu des particuliers et 100 % de l'impôt sur les successions. L'offre du fédéral (14-9-50) est refusée[22].

Novembre

  • 10 novembre : ouverture de la deuxième session de la 26e législature . Le Discours du Trône annonce la création des ministères des Affaires culturelles, des Affaires fédérales-provinciales, des Richesses naturelles et de la famille et du Bien-Être. Un Office de la langue et un Conseil provincial des arts seront également mis sur pied. Dans les jours suivants, le gouvernement Lesage annonce que les services hospitaliers seront bientôt gratuits pour tous, et que la gratuité scolaire sera accordée jusqu'à la fin du secondaire[23].
  • 10 novembre : Yves Prévost, malade, cède sa place à Antonio Talbot comme chef par intérim de l'UN.

Décembre

  • 29 décembre : Paul Gérin-Lajoie annonce une enquête sur le système d'éducation en 1961. Elle aura pour but de faire l'inventaire des besoins et d'établir un plan d'action pour régler les problèmes.

Naissances

Décès

Articles connexes

Articles généraux

Articles sur l'année 1960 au Québec

Sources et références

  1. Louis La Rochelle. En flagrant délit de pouvoir. Boréal. 1982. p. 17
  2. Idem, p. 18
  3. Idem, p. 19
  4. Bilan du Siècle
  5. Idem, p. 20
  6. Bilan du Siècle
  7. Bilan du Siècle
  8. Bilan du Siècle
  9. Dale. C. Thompson. De Gaulle et le Québec. Éditions du Trécarré. 1990. p. 104
  10. Bilan du Siècle
  11. Voir l'article Élection générale québécoise de 1960
  12. a et b « Chronologie parlementaire 1960-1961 » (consulté le 11 mars 2009)
  13. Bilan du Siècle
  14. Bilan du Siècle
  15. Pierre Laporte, « M. René Lévesque établit la politique des travaux publics: Soumissions publiques sans considération de partis. Autrement le système ne vaut rien, dit-il. », Le Devoir,‎ , p. 1
  16. Bilan du Siècle
  17. Jean-François Nadeau. Bourgault. Lux. 2007. p. 89
  18. Bilan du Siècle
  19. Bilan du Siècle
  20. Bilan du Siècle
  21. En flagrant délit de pouvoir, p. 33
  22. Idem, p. 33
  23. Idem, p. 34