1950 aux États-Unis


Cette page concerne des événements d'actualité qui se sont produits durant l'année 1950 du calendrier grégorien aux États-Unis.

Gouvernement

Événements

21 janvier : condamnation d’Alger Hiss
  • 21 janvier : condamnation contestée du président de la Dotation Carnegie pour la Paix Internationale, Alger Hiss, accusé en 1948 d’avoir transmis des documents secrets aux Soviétiques à l’époque du New Deal[1].
  • 31 janvier : le président américain Harry Truman ordonne à la commission à l'énergie atomique (Atomic Energy Commission) de construire une bombe H (à hydrogène).
  • 25 juin : invasion militaire de la Corée du Sud (américain) par la Corée du Nord (soviétique). Les États-Unis et leurs alliés sont pris de court par l'attaque.
  • 27 juin : Les États-Unis, profitant de l’absence de l'URSS, font approuver par l'ONU une résolution autorisant une intervention militaire en Corée. La 8e armée chargée de l'occupation militaire du Japon, est envoyée en appui de l'armée Sud-coréenne dans le sud du pays. Truman ordonne à la 7e flotte de protéger Taiwan. 80 000 hommes débarquent en Corée.
  • 1er juillet : Excess profits tax. Création de nouvelles taxes sur le profit des entreprises.
  • 4 juillet : Bataille d'Osan. Premier affrontement terrestre en Corée entre l'armée américaine et nord-coréenne. Elle se solde par une défaite militaire, de lourdes pertes humaines et matériels et un repli en désordre des forces US.
  • 10 août : déploiement de forces aéronavales près des côtes coréennes. Commencement des bombardements aériens américains sur la péninsule.
  • 8 septembre : Defense Production Act.
  • Accroissement de l'engagement militaire des États-Unis. Retour du contrôle gouvernemental sur l'inflation. Hausse des dépenses militaires. Gel des salaires et des prix. Hausse de la fiscalité. Retour d'une économie de guerre dirigiste et planifiée. Le gouvernement fédéral passe d'importantes commandes aux entreprises américaines pour renouveler le matériel militaire datant de la Seconde Guerre mondiale (mise en chantier de porte-avions géants, investissements doublés dans la recherche militaire, production massive de blindés et accroissement du nombre de bombardiers de l'US Air Force). Hausse de la croissance et baisse du chômage.
  • Création du Military Assistance Advisory Group, chargée de recentrer une partie de l'aide militaire américaine sur la lutte contre le communisme. Crédit de 10 millions de dollars destiné à l'armée française engagé dans la guerre d'Indochine.
  • 12 septembre : le Congrès vote le McCarran Act, destiné à mettre hors-la-loi le Parti communiste des États-Unis[4].
  • 15 septembre : le général MacArthur fait débarquer les marines à l'ouest de la Corée pour prendre de revers l'armée nord-coréenne engagée au sud : bataille d'Incheon.
  • 22 septembre : véto de Truman au McCarran Internal Security Act[12].
  • 23 septembre : Revenue Act. Abrogation du Revenue Act voté en 1948. Suppression de nombreuses déductions fiscales sur l'impôt sur le revenu et hausse de l'impôt sur les sociétés qui passe à 38 à 45 %.
  • 26 septembre : bataille de Séoul, l'armée américaine parvient à reprendre Séoul aux Nord-coréens

Économie et société

  • Le réarmement du pays permet de faire diminuer le nombre de sans-emploi. 5,3 % de chômeurs.
  • Forte hausse des dépenses militaires passant de 4,8 à 13,5 % du PIB entre 1950 et 1953[5]. Les effectifs militaires, après la forte démobilisation du pays, remontent à 3,5 millions d'hommes.
  • 1,4 % d'inflation
  • 200 000 hommes présents en Corée à la fin de l'année. 1,5 millions d'hommes sous les drapeaux

Naissances en 1950

Décès en 1950

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. Jean-Robert Rougé, L'anticommunisme aux États-Unis de 1946 à 1954, Presses Paris Sorbonne, (ISBN 9782840500568, présentation en ligne)
  2. István Rév, Retroactive Justice : Prehistory of Post-communism, Stanford University Press, (ISBN 9780804736442, présentation en ligne)
  3. Fabrizio Calvi, David Carr-Brown, FBI : L'histoire du Bureau par ses agents, Fayard, (ISBN 9782213660738, présentation en ligne)
  4. http://etd.lsu.edu/docs/available/etd-04072006-093608/unrestricted/Patenaude_thesis.pdf
  5. Charles-Philippe David, Au sein de la Maison-Blanche : De Truman à Obama, la formulation (imprévisible) de la politique étrangère des États-Unis, Presses de Sciences Po (ISBN 9782724617177, présentation en ligne)