1938 aux échecs

Chronologies
Années :
1935 1936 1937  1938  1939 1940 1941
Décennies :
1900 1910 1920  1930  1940 1950 1960
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Afrique, Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec, Saskatchewan, Territoires du Nord-Ouest et Yukon) et États-Unis) et Europe (Belgique, France, Italie et Suisse)
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Économie Fantasy • Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique • Parcs de loisirs Photographie • Radio • Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain
Années des échecs :
1935 - 1936 - 1937 - 1938 - 1939 - 1940 - 1941
Décennies des échecs :
1900 - 1910 - 1920 - 1930 - 1940 - 1950 - 1960

Événements majeurs

Tournois et opens

1er trimestre

2e trimestre

3e trimestre

4e trimestre

Matchs amicaux

Championnats nationaux

  • Drapeau de l'Argentine Argentine : Roberto Grau remporte le championnat[1],[2]. Chez les femmes, c’est Dora Trepat de Navarro qui s’impose lors de la première édition du championnat féminin.
  • Drapeau de l'Allemagne nazie Autriche : Pas de championnat national pour cause d’Anschluss[3], ni de tournoi féminin[4].
  • Drapeau de la Belgique Belgique : Albéric O’Kelly remporte le championnat[5]. Chez les femmes, c’est M. Stoffels qui s’impose lors de la première édition du championnat[6].

Divers

Naissances

Nécrologie

Notes et références

Notes

  1. Le championnat a lieu tous les deux ans, jusqu’en 1972

Références

  1. (es) « Campeonato Argentino, Superior Masculino », sur web.archive.org (consulté le 6 septembre 2016)
  2. (es) « Torneos mayores y campeonatos argentinos », sur oocities.org (consulté le 6 septembre 2016)
  3. (de) « Staatsmeisterschaften der Herren », sur chess-results.com (consulté le 6 septembre 2016)
  4. (de) « Staatsmeisterschaften der Damen », sur members.aon.at (consulté le 6 septembre 2016).
  5. (nl) Etienne Cornil et Luc Winants, « Belgische Kampioenen & Bondskampioenen », sur users.skynet.be (consulté le 6 septembre 2016)
  6. (nl) Etienne Cornil, « Belgische Kampioenen », sur users.skynet.be (consulté le 6 septembre 2016)
  7. (pt) « Campeonatos Brasileiros », sur brasilbase.pro.br/b.php (consulté le 25 août 2016)
  8. (en) « CANADA », sur chessnc.com, (consulté le 14 septembre 2016)
  9. (en) « Chess Scotland », Chess Scotland (consulté le 8 septembre 2016)
  10. « Graeme Cree's US Chess Championship Page », sur graeme.50webs.com (consulté le 7 septembre 2016).
  11. Isaac Kashdan, History of the United States Chess Championship, Chess Review, nov-déc 1993, (ISBN 0671619861) reproduit dans The Best of Chess Life & Review 1933-1960
  12. 'Thomas Mikolyzk', « The United States Chess Federation - U.S. Women's Champions », sur www.uschess.org (consulté le 7 septembre 2016)
  13. (en) « FINLAND », sur chessnc.com (consulté le 22 septembre 2016)
  14. (nl) Koninklijke Nederlandse Schaakbond, « NK Algemeen en Vrouwen », sur schaakbond.nl (consulté le 28 août 2016)
  15. (en) « POLAND », sur chessnc.com, (consulté le 26 septembre 2016).
  16. (en) Jan van Reek, « British Chess Championship », sur endgame.nl (consulté le 4 septembre 2016)
  17. La Fédération suisse des échecs, « Tableau d’honneur hommes », sur swisschess.ch (consulté le 4 septembre 2016).
  18. (es) « Campeonato de Ucrania », sur ajedrezdeataque.com (consulté le 8 septembre 2016).
  19. (uk) Efim Lazarev, « Таємничі нумерації », sur ukrchess.org (consulté le 8 septembre 2016).
  20. (uk) « ФІНАЛ ЧЕМПІОНАТУ УКРАЇНИ З ШАХІВ 2012 р.СЕРЕД ЖІНОК », sur ukrchess.org,‎ (consulté le 8 septembre 2016).
  21. (hr) « Muški šampionat YU », sur vrsac.com, (consulté le 8 septembre 2016).
  22. (en) « Chess Championships 1935 - 2014 », sur serbiachess.net (consulté le 8 septembre 2016).