1930 en aéronautique

Chronologies
Années :
1927 1928 1929  1930  1931 1932 1933
Décennies :
1900 1910 1920  1930  1940 1950 1960
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy • Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique • Parcs de loisirs Photographie Radio • Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Évènements

Février

Mars

  • Premier vol du de Havilland DH.80A Puss Moth.

Avril

Mai

  • 15 mai : première prestation professionnelle d'une hôtesse de l'air dans l'histoire de l'aviation. Ellen Church, accueillit à l'aéroport d'Oakland (Californie), 11 passagers à bord d'un Boeing 80 A, un trimoteur de la United Airlines. Elle était aussi pilote et infirmière.
  • 24 mai : du 5 au 24 mai 1930, l'aviatrice britannique Amy Johnson réalise un raid de 17 700 kilomètres de Croydon à Darwin avec son Havilland Gipsy Moth "Jason". Elle devient ainsi la 1re femme à avoir volé en solitaire de Grande-Bretagne en Australie[2].
  • 28 au 30 mai : un équipage italien (Maddalena et Cecconi) bat le record de durée de vol : 67 heures et 13 minutes, sur un « Savoia-Fiat ».

Juin

  • 13 juin : le pilote français de l'Aéropostale Henri Guillaumet est contraint de poser son appareil à 3 000 m d'altitude dans les Andes, près de la Laguna del Diamante, à l'occasion sa 92e traversée de la chaîne andine. Pierre Deley, alors chef de secteur de l'Aéropostale à Santiago-du-Chili part à sa recherche dès le vendredi 13, malgré la tempête de neige qui sévit encore sur la Cordillère. Il décollera à 14 reprises jusqu'au vendredi suivant 20 juin. Le dimanche matin 15 juin il survole l'avion de Guillaumet sans le voir, ce qui fera comprendre au pilote en détresse qu'il ne pourra se sauver qu'en partant à pied vers l'Est, vers les plaines argentines. Pierre Deley est rejoint le mardi 17 par son camarade Antoine de Saint-Exupéry, qui évoquera plus tard cette aventure dans Terre des Hommes. Les deux pilotes rechercheront en vain leur camarade. Henri Guillaumet échappera seul à « l'enfer blanc » grâce à son courage et son énergie. Il avouera plus tard à Antoine de Saint-Exupéry cette phrase devenue célèbre : « Ce que j'ai fait, je le jure, aucune bête ne l'aurait fait. »
  • 21 juin : un équipage mexicain relie Mexico et New York en 16 heures et 33 minutes.

Juillet

  • 11 juillet : deux italiens (Bassanesi et Dolli) utilisent l'avion pour disperser des tracts anti-fascistes au-dessus de la ville de Milan.

Août

  • 20 août : le pilote et journaliste japonais Yoshihara relie Berlin et Tokyo en onze jours sur un « Junkers Juniors ».

Septembre

  • 1er septembre : les Français Dieudonné Costes et Maurice Bellonte décollent de Paris pour traverser l'Atlantique sur un «Bréguet Bidon» baptisé Point d'Interrogation. Ils atteignent New York en 37 heures et 17 minutes, mais décident de poursuivre leur route jusqu'à Dallas afin d'empocher le prix Easterwood (25 000 dollars pour la première liaison Paris - Dallas). C'est la première traversée de l'Atlantique Nord sans escale dans le sens est-ouest.

Octobre

  • 5 octobre : le dirigeable britannique « R. 101 » quitte Londres le 4 octobre pour rejoindre les Indes. Après une traversée de la Manche sans histoire, le dirigeable explose à Allonne, près de Beauvais (France). Quatre des 54 personnes présentes à bord sont miraculeusement rescapées, dont l'ingénieur H.J. Leach.
  • 19 octobre : Kingsford Smith établit le nouveau record de vitesse sur le parcours Angleterre – Australie, avec son biplan « Southern Cross Junior » : dix jours cinq heures et vingt-cinq minutes, battant ainsi Bert Hinkler.[3]
  • 25 octobre : les compagnies aériennes Transcontinental et Western Air Inc. inaugurent les premières lignes régulières coast-to-coast (Atlantique-Pacifique).

Novembre

  • 9 novembre : un équipage américain relie New York et le Panama sur un « Lockheed Sirius », en vol sans escale pour la première fois. 24 heures et 35 minutes de vol pour 3 600 km.

Décembre

  • Premier vol du Potez 50.
  • 18 décembre : vol postal entre Amsterdam et Batavia et retour avec le courrier de Noël. L'équipage néerlandais vole sur un Fokker XX à l'aller puis un Fokker XVIII au retour.
  • 19 décembre : l'aviateur Gaston Génin réalise le premier vol sans visibilité avec un avion de ligne, à savoir un Farman 301 F-AJIG trimoteur, avec l'aide du radiotélégraphiste Manne et du mécanicien Le Plouhinec[4].

Références

  1. « Le comte de La Vaulx », L'Aérophile, nos 9-10,‎ , p. 131 (lire en ligne)
  2. Le 24 mai 1930 dans le ciel : Amy Johnson vole de Croydon à Darwin Air-journal.fr 24 mai 2014
  3. Le 19 octobre 1930 dans le ciel : Kingsford Smith signe un record de vitesse sur le parcours Angleterre – Australie
  4. Le 19 décembre 1930 dans le ciel : Premier vol d’un avion de ligne en PSV Air Journal

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes