1905 en France


Cette page concerne l'année 1905 du calendrier grégorien.

Événements

  • 14 - 17 avril : troubles de Limoges : les ouvriers porcelainiers (entre autres), ne supportant pas leurs conditions de travail se mettent en grève. Le bilan sera de un mort.
  • 22 avril : loi de finances à l'origine de l'arrêt Heyriès du .
  • 23 - 26 avril : fondation du parti socialiste SFIO (Section française de l’Internationale ouvrière) sous la direction de Jean Jaurès, qui unifie les différents partis socialistes.
  • 3 juillet : le projet de loi de Séparation de l'Église et de l'État, déposé par Aristide Briand, est adopté à la Chambre par 341 voix contre 233 : l’État garantit la liberté de conscience et de culte mais ne subventionne aucun d’entre eux. Les biens des congrégations seront, après inventaire, dévolus à de nouvelles associations cultuelles (loi ratifiée par le Sénat le 11 novembre).
  • 4 juillet : rupture des relations diplomatiques avec le Vatican.
  • 8 juillet : accord entre la France et l’Allemagne sur la convocation d’une conférence internationale sur le Maroc.
  • 13 juillet : fondation de la première fédération des syndicats d’instituteurs. Assistance obligatoire aux vieillards, infirmes, incurables.

Culture

Salon d'automne 1905

Littérature

Article connexe : 1905 en littérature.

Cinéma

Films français sortis en 1905

  • x

Autres films sortis en France en 1905

  • x

Naissances en 1905

  • x

Décès en 1905

Voir aussi

Notes et références

  1. Pierre Accoce, Ces assassins qui ont voulu changer l'Histoire, Plon 1999 p. 150
  2. Véra Kornicker, Cézembre : l'île interdite, La Découvrance, (ISBN 9782842655785, présentation en ligne)

Articles connexes