1891 en France

1891 en France

Cette page concerne l'année 1891 du calendrier grégorien.

Événements

Grève des transports, un omnibus est pris d'assaut.
  • 1er mai : neuf morts à Fourmies lors des manifestations du 1er mai[1]. Échauffourée de Clichy ; des sergents de ville sont blessés par balle au cours d’une bagarre avec des manifestants. Decamps, Leveillé et Dardare sont arrêtés, passés à tabac, jugé en août et condamnés à des peines de trois à cinq ans de prison[2]
  • 2 juin : inventé par Joseph Oller et institué par la loi du 2 juin 1891, le pari mutuel met fin à l'arbitraire des bookmakers dans l'enregistrement et le traitement des paris sur des courses hippiques en France.
  • Agitation anarchiste en France (1891-1894).
  • Le pape Léon XIII invite les catholiques français à se rallier à la République.

Notes et références

  1. Odette Hardy-Hemery, L'envers d'une fusillade Fourmies, 1er mai 1891 : Un patron face à la grève, Éditions L'Harmattan, (ISBN 9782296318540, présentation en ligne)
  2. Michel Cordillot, La Sociale en Amérique : dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis, 1848-1922, vol. 9, Éditions de l'Atelier, (ISBN 9782708235434, présentation en ligne)

Articles connexes