14e corps d'armée (Allemagne)

XIV. Armeekorps (motorisiert)
XIVe corps d'armée (motorisé)
Gruppe von Wietersheim
Groupement von Wietersheim
Création 1er avril 1938
Dissolution 21 juin 1942
Pays Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Branche Heer
Type Corps d'armée
Guerres Seconde Guerre mondiale

Le XIVe corps d'armée (motorisé) (allemand : XIV. Armeekorps (motorisiert)) est un corps d'armée de l'armée de terre allemande pendant la Seconde Guerre mondiale.

Créé en avril 1938, il participe aux campagnes de Pologne en 1939, de l'Ouest en 1940, puis à celle des Balkans au printemps 1941 avant dans le cadre l'invasion de l'URSS de prendre part à l'offensive en Ukraine puis vers le Caucase, qui se termine par un repli dans la région du Mious. En juin 1942 il prend le nom de groupement von Wietersheim (allemand : Gruppe von Wietersheim) avant d'être transformé en XIVe corps blindé le même mois.

Historique

Le XIV. Armeekorps (motorisiert) est formé le 1er avril 1938 à Magdebourg dans le Wehrkreis XI[1].

Dans le plan d'offensive à l'ouest, le 14e corps d'armée, avec deux divisions d'infanterie motorisées (13e et 29e), fait partie de la Panzergruppe von Kleist, placé en troisième échelon (après le 19e et le 41e corps d'armée) il avance initialement 330 kilomètres derrière les unités en premières lignes attaquant à travers l'Ardenne et qu'il doit soutenir, s'occupant de tenir le terrain en attendant la relève par l'infanterie des 12e et 16e armées[2],[3].

En juin 1942, il prend le nom de Gruppe von Wietersheim.

Il est renommé XIV. Panzerkorps le 21 juin 1942.

Durant l'été 1942, il participe à au plan bleu au sein de la 6e Armée. Le , ses troupes seront les premières à atteindre les faubourgs de Stalingrad, après une percée hardie de 60 km, qui les mène en une seule journée du Don à la Volga. Très en pointe par rapport au reste de la VI. Armee, le XIV. Panzerkorps doit livrer de durs combats jusqu'à la fin du mois de septembre d'abord pour assurer la jonction avec son unité de tête, la 16e Panzerdivision, puis pour éviter que les Russes, qui lancent trois armées à l'assaut dans la région de Kotluban, ne brisent l'encerclement de Stalingrad.

Mi-septembre Wietersheim, qui s'était opposé plusieurs fois à Paulus et Hitler, est limogé et remplacé par le commandant de la 16e panzer : le général Hube.

Durant la bataille de Stalingrad le XIV. Panzerkorps assure principalement un rôle défensif, bienqu'une partie de ses forces soit impliquée dans les combats au nord de Stalingrad : la suppression du saillant d'Orlovka et les combats contre le groupe Gorokhov, isolé dans les faubourgs de Rynok et Spartakovka.

Il sera encerclé dans la poche de Stalingrad le 21 novembre 1942 lors de l'opération Uranus et disparait avec le reste de la 6e armée à la suite de la reddition de Paulus, tout juste nommé maréchal, le .

Organisation

Commandants[1]
Début Fin Grade Kommandierende Generale
1er avril 1938 21 juin 1942 General der Infanterie Gustav Anton von Wietersheim
Renommé XIV. Panzer-Korps
Chefs d'état-major[1]
Début Fin Grade Chef des Generalstabes
1er avril 1938 Octobre 1939 Generalmajor i.G. Friedrich-Wilhelm von Chappuis
3 octobre 1939 21 juin 1941 Oberst i.G. Eduard Metz
21 juin 1941 1er mars 1942 Oberstleutnant i.G. Friedrich Blümke
1er mars 1942 21 juin 1942 Oberst i.G. Eberhard Thunert
Renommé XIV. Panzer-Korps
Chefs du bureau des opérations[1]
Début Fin Grade 1. Generalstabsoffizier (Ia)
10 novembre 1938 20 septembre 1940 Oberstleutnant i.G. Hans-Georg Hildebrandt
1er octobre 1940 1er mars 1942 Oberstleutnant i.G. Eberhard Thunert
1er mars 1942 21 juin 1942 Major i.G. Hermann Richard Schmoll
Renommé XIV. Panzer-Korps

Théâtres d'opérations

  • Pologne : septembre 1939 - mai 1940
  • France : mai 1940 - avril 1941
  • Balkans : avril 1941 - juin 1941
  • Front de l'Est secteur sud : juin 1941 - juin 1942

Ordre de batailles

Rattachement d'Armées

Date Armée Groupe d'armées
1939
Septembre 10e armée Groupe d'armées sud
Décembre 16e armée Groupe d'armées A
1940
Janvier z. Vfg. OKH
Mai 12e armée Groupe d'armées A
Juin 4e armée Groupe d'armées B
Juillet 2e armée Groupe d'armées C
Octobre 12e armée Groupe d'armées B
1941
Janvier 12e armée OKH
Avril Panzergruppe 1 OKH
Mai 2e armée OKH
Juin Panzergruppe 1 Groupe d'armées sud
1942
Janvier 1re armée blindé Groupe d'armées sud
Juin z. Vfg. Groupe d'armées sud

Unités subordonnées

Unités organiques

  • Arko 414
  • Korps-Nachrichten-Abteilung 60
  • Korps-Nachschubtruppen 414

Unités rattachées

1er septembre 1939
8 juin 1940
27 juin 1941
  • 9. Panzer-Division
  • SS-Division Leibstandarte Adolf Hitler
  • SS-Division Wiking
1er juillet 1941
  • 9. Panzer-Division
  • SS-Division Wiking
7 août 1941
3 septembre 1941
  • 16. Infanterie-Division (mot.)
  • 25. Infanterie-Division (mot.)
  • 9. Panzer-Division
12 septembre 1941
15 septembre 1941
  • 14. Panzer-Division
  • 16. Infanterie-Division (mot.)
27 septembre 1941
2 janvier 1942
16 janvier 1942
  • 100. Leichte-Division
  • SS-Division "Wiking"
  • slowakische schnelle Division

Notes et références

  1. a, b, c et d (de) « XIV. Armeekorps (mot.) », sur Lexikon der Wehrmacht (consulté le 9 mars 2015).
  2. Karl-Heinz Frieser (trad. de l'allemand par Nicole Thiers, préf. Werner Rhan), Le mythe de la guerre-éclair : La campagne de l'Ouest de 1940 [« Blitzkrieg-Legende : der Westfeldzug 1940 »], Paris, Belin, , 2e éd., 479 p. (ISBN 978-2-7011-2689-0), p. 127.
  3. Jean-Yves Mary, Le corridor des Panzers : Par delà la Meuse 10 - 15 mai 1940, t. I, Bayeux, Heimdal, , 462 p. (ISBN 2-84048-270-3), p. 14.

Voir aussi