134e division d'infanterie (France)

134e division d'infanterie
Création 18 août 1916
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre
Type Division d'infanterie
Rôle Infanterie
Guerres Première Guerre mondiale
Batailles 1918 - 3e bataille de l'Aisne
1918 - 4e bataille de Champagne
1918 - 2de bataille de la Marne

La 134e division d'infanterie est une division d'infanterie de l'armée de terre française qui a participé à la Première Guerre mondiale.

Les chefs de la 134e division d'infanterie

  • 10 août 1916 - 17 octobre 1917 : général Albert Baratier
  • 17 octobre 1917 - : général Petit

La Première Guerre mondiale

Mobilisée dans la VIIe Région.

Composition

  • infanterie :
334e Régiment d'Infanterie d'août à novembre 1916
56e régiment d'infanterie territoriale d'août 1916 à mars 1917
250e régiment d'infanterie territoriale d'août 1916 à mars 1917
298e régiment d'infanterie territoriale d'août 1916 à mars 1917
300e régiment d'infanterie de février à novembre 1917 (dissolution)
63e régiment d'infanterie de février 1917 à novembre 1918
100e régiment d'infanterie de février 1917 à novembre 1918
65e régiment d'infanterie de novembre 1917 à novembre 1918
  • cavalerie :
1 escadron du 2e régiment de chasseurs d'Afrique de janvier 1917 à novembre 1918
  • artillerie :
1 groupe de 90 du 23e régiment d'artillerie de janvier à juillet 1917
3 groupes de 75 du 223e régiment d'artillerie de juillet 1917 à novembre 1918
101e batterie du 223e régiment d'artillerie de janvier à novembre 1918
5e groupe de 155c du 134e régiment d'artillerie de juillet à novembre 1918
  • génie :
compagnie 7/14 du 4e régiment du génie
1 bataillon du 23e régiment d'infanterie territoriale d'août à novembre 1918

Historique

Constituée le 18 août 1916

1916

  • 18 août 1916 – 19 avril 1917 : occupation d'un secteur entre la frontière suisse et le canal du Rhône au Rhin, réduit à gauche, du 1er décembre 1916 au 13 mars 1917, jusque vers Carspach.

1917

21 juin : attaque allemande vers le Téton.
14 - 16 juillet : attaques françaises locales.
  • 23 septembre – 12 octobre : retrait du front ; repos vers Damery.
  • 12 octobre 1917 – 29 janvier 1918 : mouvement vers le front, et occupation d'un secteur entre Bétheny et Courcy.

1918

  • 29 janvier – 17 février : retrait du front et mouvement par Reims, vers Damery ; repos.
  • 17 février – 15 juillet : occupation d'un secteur entre les lisières est de Reims et Bétheny, étendu à gauche, le 31 mars, jusque vers les Cavaliers de Courcy. À partir du 27 mai, engagée dans la 3e Bataille de l'Aisne : résistance aux lisières nord de Reims ; organisation du front entre les lisières nord et ouest de Reims et Ormes.
18 juin : puissante attaque allemande repoussée.
21 - 23 octobre : contre-offensives allemandes, puis stabilisation du front et organisation d'un secteur de fin de combat.

Rattachements

11 juin – 24 septembre 1917
29 mars – 29 mai 1918
6 octobre – 11 novembre 1918
24 septembre 1917 – 29 mars 1918
29 mai – 6 octobre 1918

7e armée

18 août 1916 – 11 juin 1917

L'entre-deux-guerres

La Seconde Guerre mondiale

L'après Seconde Guerre mondiale

Notes et références

Voir aussi

Sources et bibliographie

  • AFGG, vol. 2, t. 10 : Ordres de bataille des grandes unités : divisions d'infanterie, divisions de cavalerie, , 1092 p. (lire en ligne).

Articles connexes

Liens externes

La 134° DI dans la bataille de l'Aisne (1917)