125e session du Comité international olympique

125e session du Comité international olympique
Logo.
Logo.

Type Session
Édition 125e
Localisation Buenos Aires, Drapeau de l'Argentine Argentine
Coordonnées 34° 36′ 21″ sud, 58° 21′ 49″ ouest
Organisateur Comité international olympique
Date Du 7 au
Site web http://www.buenosaires2013.com/fr

Géolocalisation sur la carte : Buenos Aires

(Voir situation sur carte : Buenos Aires)
125e session du Comité international olympique
Vue de l'hôtel Hilton de Buenos Aires, qui accueille la 125e session du Comité international olympique.

La 125e session du Comité international olympique est une réunion du Comité international olympique qui s'est tenue à Buenos Aires, en Argentine, du 7 au . À travers les votes des 104 membres du CIO, Tokyo a été élue ville-hôte des Jeux olympiques d'été de 2020, la lutte a conservé sa place dans le programme olympique et l'Allemand Thomas Bach est devenu le neuvième président du CIO, succédant à Jacques Rogge.

125e session du Comité international olympique

Sommaire

Élections

Le 7 septembre.

Élection de la ville-hôte des Jeux olympiques d'été de 2020
Ville Pays Premier tour Barrage[1] Second tour
Tokyo Drapeau du Japon Japon 42 60
Istanbul Drapeau de la Turquie Turquie 26 49 36
Madrid Drapeau de l'Espagne Espagne 26 45

Le 8 septembre, le CIO conserve la lutte aux programme des Jeux de 2020 et 2024. Le squash et la paire baseball (H) et softball (F) s'étaient proposés pour la remplacer. Les différents sports reçoivent respectivement 49 (majorité), 22 et 24 voix. La lutte a toujours été disputée aux jeux antiques et modernes (1900 excepté) et se pratique dans 177 nations. La proposition de son retrait avait suscité de vives réactions.

Le 10 septembre, les membres du CIO procèdent à l'élection de leur nouveau président, Jacques Rogge étant arrivé au terme des deux mandats (huit ans puis quatre ans) qui constituent la limite en vigueur. L'Allemand Thomas Bach obtient la majorité des votes au deuxième tour de scrutin face à cinq autres candidats (Richard Carrión, Denis Oswald, Sergueï Bubka, Ng Ser Miang et Wu Ching-Kuo) et devient le neuvième président du CIO.

Annexes

Lien externe

Voir aussi

Notes et références