Té crochet médian
   
Graphies
Capitale
Bas de casse

(minuscule : ), appelé té crochet médian, est une lettre additionnelle de l’alphabet cyrillique qui était utilisée en abkhaze dans l’alphabet de 55 lettres de 1909 d’Alexeï Tchotchoua et en tchouvache dans l’alphabet de Jakovlev de 1873 à 1938. Elle a aussi été utilisée en ossète. Il s’agit d’un té ‹ Т › diacritée d’un crochet médian. En abkhaze, elle est aujourd’hui remplacée par le té cramponné ‹ Ҭ ›.

Utilisations

Andreas Sjögren utilise le ꚋ dans l’alphabet cyrillique ossète dans sa grammaire publiée en 1844[1], lettre qu’il construit sur le modèle d’une nouvelle lettre cyrillique dérivée du ha ‹ 𐌷 › de l’alphabet gothique[2].

Représentations informatiques

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale U+A68A U+A68A lettre majuscule cyrillique té crochet médian
minuscule U+A68B U+A68B lettre minuscule cyrillique té crochet médian

Notes et références

  1. Sjögren 1844, p. 4.
  2. Sjögren 1844, p. xiv.

Bibliographie

  • Michael Everson, David Birnbaum, Ralph Cleminson, Ivan Derzhanski, Vladislav Dorosh, Alexej Kryukov, Sorin Paliga, Klaas Ruppel, Proposal to encode additional Cyrillic characters in the BMP of the UCS, (lire en ligne)
  • (de) Andreas Sjögren, Ирон ӕвзагахур, das ist, Ossetische Sprachlehre, nebst kurzem Ossetisch-Deutschen und Deutsch-Ossetischen Wörterbuche, St. Petersburg,‎ (lire en ligne)
  • Х. С. Бгажба [H. S. Bgajba], Бзыбский диалект абхазского языка: исследование и тексты, Tbilisi, Издательство Акедемии Наук Грузинской ССР,‎ (lire en ligne)
  • Х. С. Бгажба [H. S. Bgajba], Из истории письменности в абхазии, Tbilisi, Издательство мецниераба,‎ (lire en ligne)