Г̣

gué point souscrit
Г̣ г̣
Г̣ г̣
Graphies
Capitale Г̣
Bas de casse г̣
Utilisation
Écriture alphabet cyrillique

Г̣ (minuscule : г̣), appelé gué point souscrit, est une lettre additionnelle de l’alphabet cyrillique utilisée en dans la cyrillisation de l’alphabet arabe. Elle est composé du gué ‹ Г › diacrité d’un point souscrit.

Utilisations

Dans certaines cyrillisations de l’alphabet arabe, dont celle développée par Ignati Kratchkovski, le gué point souscrit ‹ г̣ › translittère le ġayn ‹ ﻍ ›.

Dans le dictionnaire russe-pachto-dari de Konstantin Aleksandrovitch Lebedev publié en 1983 et les éditions suivantes, le gué point souscrit ‹ г̣ › est utilisé pour translittérer la lettre ẓ̌é ‹ ږ › [1], aussi parfois translittéré avec le jé point souscrit ‹ ж̣ ›[2] ou le jé point suscrit ‹ ж̇ ›.

Représentation informatique

Le gué point souscrit peut être représenté avec les caractères Unicode suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale Г̣ ГU+0413◌̣U+0323 U+0413
U+0323
lettre majuscule cyrillique gué
diacritique point souscrit
minuscule г̣ гU+0433◌̣U+0323 U+0433
U+0323
lettre minuscule cyrillique gué
diacritique point souscrit

Notes et références

Bibliographie

  • [Lebedev 1989] (ru + ps + prs) К. А. Лебедев, Л. С. Яцевич et М. А. Конаровский, Русско-пушту-дари словарь: Около 20000 слов, Москва,‎ , 2e éd. (1re éd. 1983) (ISBN 5-200-00700-3)
  • [Novgorodova 2001] (ru) И. Ю. Новгородова, Учебник языка пушту: вводный курс, Москва, Муравей,‎ (ISBN 5-8463-0087-1)
  • [Serdûčenko 1967] (ru) Г. П. Сердюченко, Русская транскрипция для языков зарубежного Востока, Moscou, Наука,‎