Œdipe (Corneille)

Œdipe (Corneille)

Œdipe est une pièce de théâtre de Pierre Corneille représentée le à l'Hôtel de Bourgogne. Elle marque son retour au théâtre, à la demande insistante de Nicolas Fouquet, après l'échec de Pertharite et sept ans sans nouvelle pièce. Elle a été écrite à l'époque où le dramaturge Corneille revient au genre de la tragédie.

Argument

Cette pièce est inspirée par le mythe grec d’Œdipe, devenu parricide et incestueux en tuant son père et en épousant sa mère. Corneille suit plus particulièrement la tragédie de Sophocle, dont il modifie cependant les enjeux politiques : Œdipe, qui gouverne Thèbes, doit constamment réaffirmer son autorité comme successeur du roi Laïos, notamment face à Dircé, fille de Laïus et de Jocaste, qui s'estime supérieure à celui qu'elle croit être un étranger, presque un usurpateur ; elle refuse notamment d'épouser l'homme que lui destine Œdipe, car elle aime Thésée, seul digne de sa gloire. Or c'est précisément lorsqu'on découvre qu'Œdipe est le fils de Laïos, et donc roi légitime de la ville, que l'horreur de son crime apparaît (il a tué son père et épousé sa mère) et qu'il devient paradoxalement indigne de régner.

Personnages

  • Œdipe, roi de Thèbes, fils et mari de Jocaste
  • Thésée, prince d'Athènes, fils d'Egée et amant de Dircé
  • Jocaste, reine de Thèbes, femme et mère d'Œdipe
  • Dircé, princesse de Thèbes, fille de Laïus et de Jocaste, sœur d'Œdipe et amante de Thésée
  • Cléante, Dymas, confidents d'Œdipe
  • Phorbas, vieillard thébain
  • Iphicrate, chef de Corinthe
  • Nérine, dame d'honneur de la Reine
  • Mégare, fille d'honneur de Dircé