Étreux

Étreux
Étreux
Église paroissiale de la-Nativité-de-la-Sainte-Vierge.
Blason de Étreux
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Vervins
Intercommunalité Communauté de communes Thiérache Sambre et Oise
Maire
Mandat
Joël Noisette
2020-2026
Code postal 02510
Code commune 02298
Démographie
Gentilé Étreusien(ne)s
Population
municipale
1 459 hab. (2017 en diminution de 1,49 % par rapport à 2012)
Densité 141 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 59′ 42″ nord, 3° 39′ 27″ est
Altitude 144 m
Min. 115 m
Max. 160 m
Superficie 10,36 km2
Élections
Départementales Canton de Guise
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Étreux
Géolocalisation sur la carte : Aisne
Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Étreux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Étreux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Étreux
Liens
Site web etreux.fr

Étreux est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Géographie

Localisation

Panorama du village.

Toponymie

Histoire


Durant la Grande Guerre, Étreux a été occupé d' à et siège d'une Kommandantur allemande. Cette occupation est décrite dans le Journal de Paper.

au hameau du Gard, à la suite d'une embuscade de la Résistance, les Allemands arrêtent et fusillent 36 hommes et brûlent de nombreuses maisons.

Politique et administration

Découpage territorial

La commune d'Étreux est membre de la communauté de communes Thiérache Sambre et Oise, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé le dont le siège est à Guise. Ce dernier est par ailleurs membre d'autres groupements intercommunaux[1].

Sur le plan administratif, elle est rattachée à l'arrondissement de Vervins, au département de l'Aisne et à la région Hauts-de-France[2]. Sur le plan électoral, elle dépend du canton de Guise pour l'élection des conseillers départementaux, depuis le redécoupage cantonal de 2014 entré en vigueur en 2015[2], et de la troisième circonscription de l'Aisne pour les élections législatives, depuis le dernier découpage électoral de 2010[3].

Administration municipale

L'hôtel de ville.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1877 après 1879 Maréchal[4]    
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Eugène Mouton    
mars 2008 En cours
(au 28 mai 2020)
Joël Noisette DVD Retraité de VNF
Réélu pour le mandat 2020-2026[5],[6],[7]

Démographie

Carte postale de la gare vers 1920.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[9].

En 2017, la commune comptait 1 459 habitants[Note 1], en diminution de 1,49 % par rapport à 2012 (Aisne : -1,18 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 1149521 0801 1551 5031 6761 7191 7951 916
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 0172 0541 9241 9851 9111 9131 9021 7571 628
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 5701 4831 4791 2211 3011 3791 3261 1771 399
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
1 4891 5881 6551 8391 7541 6701 6471 5301 480
2017 - - - - - - - -
1 459--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine

L'église se mirant dans le Canal de la Sambre à l'Oise.
.

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Albert Denisse, brasseur et auteur d'un témoignage sur l'occupation d'Etreux pendant la Grande Guerre.

Héraldique

Blason de Étreux Blason
De gueules à la barre d’argent, accompagnée en chef d’un lion d’or et en pointe d’une tour donjonnée de trois pièces du second[12].
Ornements extérieurs
Croix de guerre 1914-1918 et croix de guerre 1939-1945
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références

  1. « communauté de communes Thiérache Sambre et Oise - fiche descriptive au 1er avril 2020 », sur https://www.banatic.interieur.gouv.fr/ (consulté le 20 avril 2020)
  2. a et b « Code officiel géographique- Rattachements de la commune d'Étreux », sur le site de l'Insee (consulté le 20 avril 2020).
  3. « Découpage électoral de l'Aisne (avant et après la réforme de 2010) », sur http://www.politiquemania.com/ (consulté le 20 avril 2020).
  4. Almanach...Matot-Braine, Reims, 1879, p270.
  5. « L'élection marquée par un drame : Vendredi soir c'était plutôt la consternation après l'annonce du décès accidentel dans l'après-midi de Cyril Chimot, ancien conseiller étreusien », La Thiérache, no 2575,‎ , p. 43 (ISSN 0183-8415)
  6. « Le maire sortant conserve son siège dans la commune d'Étreux », L'Aisne nouvelle,‎ (lire en ligne, consulté le 30 mai 2020) « L’élection a eu lieu le 28 mai ».
  7. « Joël Noisette repart pour six ans à Étreux », L'Union,‎ (lire en ligne, consulté le 6 juin 2020).
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  12. « 02298 Étreux (Aisne) », sur armorialdefrance.fr (consulté le 28 décembre 2018).