État fédéré turc de Chypre

État fédéré turc de Chypre
Kıbrıs Türk Federe Devleti (tr)

1975-1983

Drapeau
Drapeau de la Turquie
Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de la Chypre du Nord

Informations générales
Statut République fédérale, non reconnue
Capitale Lefkoşa
Religion Islam sunnite
Monnaie Livre turque
Histoire et événements
Proclamation de l'État fédéré turc de Chypre
Proclamation de la République turque de Chypre du Nord
Président
Premier ministre
1976-1978 Nejat Konuk
1978-1978 Osman Nuri Örek
1978-1985 Mustafa Çağatay

Entités précédentes :

Entités suivantes :

L'État fédéré turc de Chypre (en turc : Kıbrıs Türk Federe Devleti) est un État non reconnu qui a existé dans le nord de l'île de Chypre entre 1975 et 1983.

Composantes

Proclamation de l'État fédéré turc de Chypre

Le secrétaire général de l'ONU s'est rendu à Chypre les 25 et , immédiatement après l'opération d'occupation de la partie nord de l'île par l'armée turque (), et a exigé que des négociations bilatérales soient lancées entre les communautés chypriotes turque et grecque. Après l'Administration provisoire turque de Chypre, créée le , puis l'Administration autonome turque de Chypre, déclarée le et qui fut temporaire, une nouvelle étape est franchie le avec la proclamation de l'État fédéré turc de Chypre.

La déclaration de fondation de l'État fédéré turc de Chypre a été annoncée par le président de l'Administration Rauf Denktaş à l'assemblée de l'Administration autonome turque de Chypre[1].

Établissement de la République turque de Chypre du Nord

En 1975 l'« État fédéré turc de Chypre » fut déclaré comme une première étape vers un État fédéré chypriote turc, mais fut rejeté par la République de Chypre, l'ONU et la communauté internationale. Après huit années de tentatives de négociations infructueuses entre les communautés chypriotes grecque et turque, le Nord proclama par la voix de Rauf Denktaş son indépendance le sous le nom de « République turque de Chypre du Nord » (RTCN). Ce nouvel État, qui succède à l'État fédéré turc de Chypre, n'est alors plus considéré comme un État de Chypre, mais comme une République à part entière[2]. La RTCN est immédiatement reconnue par la Turquie mais pas par le reste de la communauté internationale. Cette déclaration unilatérale d'indépendance est rejetée par l'ONU, qui la considèrent juridiquement nulle[réf. nécessaire], et la République de Chypre.

Économie

En 1978, les importations de l'État fédéré turc de Chypre représentaient 2 067 457 000 livres turques (TRL), tandis que ses exportations s'élevaient à 758 453 000 TRL. En 1980, les importations valaient 7 086 008 000 TRL et les exportations 3 345 262 000 TRL[3].

Articles connexes

Voir aussi

Références

  1. http://www.cypnet.co.uk/ncyprus/history/republic/1975.html
  2. Jean-Pierre Reymond, Maurice, p. 18.
  3. Ministère chypriote turc du Commerce et de l'Industrie, Kıbrıs Türk Federe Devleti 1982 yılı İthalât ve İhracat İstatistikleri (Statistiques de 1982 sur les Exportations et les Importations de l'État fédéré turc de Chypre).