Éric Meyer (journaliste)

Éric Meyer
Eric Meyer Wiki.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Éric Meyer, né le à Melun[1] (Seine-et-Marne), est un journaliste, écrivain et conférencier français spécialiste de la Chine.

Biographie

Éric Meyer a commencé sa carrière de journaliste comme correspondant à Bruxelles pour divers organes de presse auprès de la communauté européenne, l’OTAN ainsi que le Royaume de Belgique. En 1987, il fait le choix de partir en indépendant pour la République populaire de Chine avec pour objectif de « découvrir la face cachée de la planète terre ». Ses chroniques, reportages et articles sur France Inter et pour différents médias en Suisse, Belgique et au Canada l’ont fait connaître du grand public. Il est toujours correspondant de presse pour les Dernières Nouvelles d'Alsace, Ouest-France, Sud Ouest, La Tribune de Genève ainsi que chroniqueur sur les ondes de la RTBF et Radio-Canada.

En 1996, prévoyant l’expansion économique et politique de la Chine dans le monde, il publie la lettre d’information Le Vent de la Chine[2], circulaire d’analyse à destination des milieux d’affaires, universitaires et diplomatiques.

Après 18 ans d’existence ininterrompue, Le Vent de la Chine est devenue la lettre de référence du milieu expatrié en Chine. Éric Meyer donne régulièrement des conférences et participe à des séminaires.
Les applications Android et IOS du « Vent de la Chine »[3], reflet du « Vent de la Chine » et de son blog[4], sont téléchargeables gratuitement.

Parfaitement intégré dans la vie à Pékin, il parcourt les hutongs à vélo, comme il le raconte dans son essai L'Empire en danseuse. Il a rassemblé une centaine de chroniques publiées dans Bon chat chinois prend la souris, chroniques de la vie ordinaire. Robinson à Pékin est le récit de son arrivée et de ses trois premières années de vie dans l’Empire du Milieu. Pékin, Place Tian An Men est la chronique vécue du printemps 1989 et de la nuit sanglante du 3 au 4 juin. Sois riche et tais-toi ! est une étude de la société chinoise en 15 chapitres, qui aujourd’hui encore fait autorité[réf. nécessaire] sur cet univers chinois en transition[évasif]

Éric Meyer est diplômé de philologie germanique à la Sorbonne et titulaire du CAPES.

Bibliographie

  • Pékin, place Tian An Men, Actes Sud, 1989
  • Sois riche et tais-toi ! : portrait de la Chine d'aujourd'hui, Robert Laffont, 2002
  • Voir la Chine du haut de son cheval, essai, L’Aube, 2003
  • Les Fils du dragon vert, roman, Ramsay, 2004
  • L'Empire en danseuse, Le Rocher, 2005
  • Robinson à Pékin, essai, Robert Laffont, 2005
  • Bon chat chinois prend la souris, chroniques de la vie ordinaire, essai, éditions du Seuil, 2008
  • Voir la Chine du haut de son cheval, Éditions de l'Aube, 2012
  • Cent drôles d'oiseaux de la forêt chinoise. Chroniques pas si ordinaires de la vie des Chinois d'aujourd'hui, Éditions de l'Aube, 2012
  • Tibet, dernier cri, avec le photographe Laurent Zylberman, Éditions de l'Aube, 2013[5].

Notes et références

  1. « Éric MEYER », sur www.academieoutremer.fr (consulté le 20 mars 2018)
  2. Le Vent de la Chine
  3. L'Application iPhone du Vent de la Chine
  4. Le Blog d'Éric Meyer
  5. Carolyne Parent, Livre - Têtus au TibetLe Devoir.com, 22 juin 2013

Liens externes