Équipe des Îles Salomon de football de plage

(Redirigé depuis Équipe des Salomon de football de plage)

Drapeau : Salomon Équipe des Îles Salomon
logo
Généralités
Confédération OFC
Couleurs Jaune, bleu et vert
Surnom Bilikiki Boys
Classement BSWW en diminution15e (2013)
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Salomon Gideon Omokirio
Palmarès
Coupe du monde 1er tour en 2006, 2007, 2008, 2009 et 2013
Championnat d'Océanie Médaille d'or, OcéanieMédaille d'or, OcéanieMédaille d'or, OcéanieMédaille d'or, Océanie Vainqueur en 2006, 2007, 2009 et 2013
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

L'équipe des Îles Salomon de football de plage est une sélection qui réunit les meilleurs joueurs salomonais dans cette discipline.

L'équipe se surnomme les Bilikiki, ou Bilikiki Boys, du nom d'un oiseau marin qui a inspiré une chanson populaire pour enfants. L'équipe a adopté l'oiseau pour emblème, mais aussi la chanson, et les joueurs la chantent en dansant lorsqu'ils remportent un match[1],[2],[3].

Statistiquement, les Bilikiki sont la meilleure équipe d'Océanie. Quatorzièmes au classement mondial en 2010, ils ont remporté les trois premiers championnats régionaux. Leur victoire 7-6 contre l'Uruguay (anciens finalistes mondiaux) lors de leur match d'ouverture à la Coupe du monde 2009 est perçue comme leur « plus grande réussite à ce jour dans un championnat de la FIFA »[1].

Histoire

En 2013, les Salomon participent à leur cinquième Coupe du monde FIFA. Leurs deux seules absences remontent à 2011, lorsque Tahiti décroche la couronne continentale, et à 2005, où aucune nation du Pacifique n'était encore représentée. Les salomonais prennent part à l'édition 2008, même si cette année-là aucune compétition préliminaire continentale n'a lieu en Océanie. Depuis, les Bilikiki tirent leur épingle du jeu dans l'épreuve et acquièrent même une certaine réputation en raison de leur football technique et plein de verve. Au cours d'une campagne qualificative disputée en trois journées, les Salomon remportent leur quatrième titre continental après avoir facilement battu le Vanuatu et la Nouvelle-Calédonie. Leur préparation pour Tahiti 2013 est relativement brève. Avec seulement deux semaines de rodage sur le sable, les Mélanésiens comptent sur leur riche talent naturel pour essayer de s'imposer en Polynésie française[4].

Pour la Coupe du monde 2013, l'arrivée aux commandes de Gideon Omokirio, international salomonais à la fois en football à onze et en beach soccer, marque un changement de direction. Fort de ses quatre participations à la Coupe du monde, Omokirio est un monstre d'expérience et a l'avantage de très bien connaître plusieurs joueurs de son effectif, qui étaient ses coéquipiers à Dubaï 2009. Malgré l'arrivée de nouveaux joueurs qui découvrent le plus haut niveau, les Salomon semblent en mesure de réussir un bon tournoi[4].

Palmarès

Personnalités

Anciens joueurs

Sélectionneurs

Effectif actuel

Effectif retenu pour la Coupe du monde 2013[5] :

Nom Poste
1 Abraham Bird Gardien
2 Samson Takayama Défenseur
3 Seni Ngava Défenseur
4 Patrick Marie Ailier
5 Anthony Talo Défenseur
6 Nicholas Muri Pivot
7 Robert Laua Ailier
8 McPhilip Aisa Pivot
9 Augustine Anisi Pivot
10 James Naka Ailier
11 Joe Luwi Ailier
12 Fred Hale Capitaine Gardien
Gideon Omokirio Entraineur

Notes et références

  1. a et b (en) "Bilikiki ranked fourteenth in the world", Solomon Star, 29 janvier 2010
  2. (en) "Bilikiki boys reach Brazil", FIFA, 4 septembre 2006
  3. (en) "Bilikiki Soccer Boys Crowned Beach Champions AGAIN!", Solomon Times, 8 juillet 2007
  4. a et b Portrait des Salomon avant la Coupe du monde 2013, sur le site de la FIFA.
  5. Composition des Salomon sur le site de la FIFA