Équipe des Pays-Bas de football à la Coupe du monde 1998

L'équipe des Pays-Bas de football est demi-finaliste de la Coupe du monde de 1998 disputée en France. Son parcours s'arrête le 7 juillet 1998 contre le Brésil après une défaite au tirs au but, 4 ans plus tôt en 1994 en quart de finale la sélection néerlandaise avait aussi perdu contre le Brésil. Le samedi 11 juillet la sélection de Guus Hiddink perd le match contre la Croatie pour la troisième place et finit 4e du tournoi. Avec une génération dorée la sélection néerlandaise fait mieux que lors des deux éditions précédentes, (huitième de finaliste en 1990 et quart de finaliste en 1994), mais elle échoue de nouveau à remporter le trophée.

Équipe des Pays-Bas de football à la Coupe du monde 1998

Fédération Koninklijke Nederlandse Voetbal Bond (KNVB)

Organisateur(s) Drapeau : France France
Participation 7e
Meilleure performance Finaliste (1974,1978)
Sélectionneur Guus Hiddink
Capitaine Frank de Boer
Meilleur buteur Dennis Bergkamp (3)
Équipe des Pays-Bas de football à la Coupe du monde

Le parcours qualificatif

Groupe 7

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) Drapeau : Pays-Bas Drapeau : Belgique Drapeau : Turquie Drapeau : Pays de Galles Drapeau : Saint-Marin
1 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 19 8 6 1 1 26 4 +22 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 3-1 0-0 7-1 4-0
2 Drapeau : Belgique Belgique 18 8 6 0 2 20 11 +9 Drapeau : Belgique Belgique 0-3 2-1 3-2 6-0
3 Drapeau : Turquie Turquie 14 8 4 2 2 21 9 +12 Drapeau : Turquie Turquie 1-0 1-3 6-4 7-0
4 Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 7 8 2 1 5 20 21 -1 Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 1-3 1-2 0-0 6-0
5 Drapeau : Saint-Marin Saint-Marin 0 8 0 0 8 0 42 -42 Drapeau : Saint-Marin Saint-Marin 0-6 0-3 0-5 0-5

Compétition

Premier tour (groupe E)

Pays-Bas - Belgique

Pour son premier match contre la Belgique, la sélection batave voit sont attaquant vedette Patrick Kluivert expulsé pour un coup de coude sur le défenseur Lorenzo Staelens. C'est une domination stérile qui va caractériser le premier match des Pays-Bas, débordés dans tous les compartiments du jeu les belges vont réussir un peu par miracle à conserver leur cage de but inviolé. Et l'occasion la plus nette sera finalement à mettre au crédit des "diables rouges" Edwin Van Der Sar stoppant sur sa ligne une reprise de la poitrine de Marc Wilmots[1].

Un premier match nul sans but où le potentiel offensif néerlandais n'a put se matérialiser.

Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 0–0 Drapeau : Belgique Belgique Stade de France (Paris)
21h00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
(0–0) Spectateurs : 80 000
Arbitrage : Drapeau : Autriche Günter Benkö
Patrick Kluivert Carton rouge 80e Averti après 20 minute(s)20e Lorenzo Staelens
Averti après 29 minute(s)29e Éric Deflandre

Titulaires :
1 Edwin van der Sar Gardien de but
20 Aron Winter
3 Jaap Stam
4 Frank de Boer Capitaine
5 Arthur Numan
10 Clarence Seedorf Remplacé après 65 minutes65e
11 Philip Cocu
9 Patrick Kluivert
21 Jimmy Floyd Hasselbaink Remplacé après 65 minutes65e
7 Ronald de Boer Remplacé après 80 minutes80e
14 Marc Overmars

Remplaçants :
8 Dennis Bergkamp Entré après 65 minutes65e 
12 Boudewijn Zenden Entré après 65 minutes65e 
6 Wim Jonk Entré après 80 minutes80e 

Sélectionneur :
Drapeau : Pays-Bas Guus Hiddink
Titulaires :
1 Filip De Wilde Gardien de but
2 Bertrand Crasson Remplacé après 22 minutes22e
3 Lorenzo Staelens
5 Vital Borkelmans
6 Franky Van der Elst Capitaine
7 Marc Wilmots
8 Luis Oliveira Remplacé après 60 minutes60e
10 Luc Nilis
15 Philippe Clement
17 Mike Verstraeten
21 Danny Boffin

Remplaçants :
20 Émile Mpenza Entré après 60 minutes60e 
22 Éric Deflandre Entré après 22 minutes22e 

Sélectionneur :
Drapeau : Belgique Georges Leekens

Pays-Bas - Corée du Sud

La seconde rencontre sera dans ce domaine tout autre, et la malheureuse victime sera la sélection sud coréenne, cinq buts marqués, par cinq joueurs différents, la sélection de Guus Hiddink par un collectif bien huilé et bien inspiré allait véritablement dévorer son adversaire. Une large victoire 5-0 qui aurait put être d'avantage conséquente si les "oranges" n'avaient pas commit quelques imprécisions collective[2].

Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 5–0 Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud Stade Vélodrome (Marseille)
21h00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Philip Cocu But inscrit après 37 minutes37e
Marc Overmars But inscrit après 42 minutes42e
Dennis Bergkamp But inscrit après 71 minutes71e
Pierre van Hooijdonk But inscrit après 79 minutes79e
Ronald de Boer But inscrit après 83 minutes83e
(2–0) Spectateurs : 55 000
Arbitrage : Drapeau : Pologne Ryszard Wójcik
Averti après 27 minute(s)27e Choi Yong-soo
Averti après 92 minute(s)92e Ko Jong-soo

Titulaires :
1 Edwin van der Sar Gardien de but
20 Aron Winter
3 Jaap Stam
4 Frank de Boer Capitaine
6 Wim Jonk
7 Ronald de Boer Remplacé après 84 minutes84e
11 Philip Cocu
16 Edgar Davids
8 Dennis Bergkamp Remplacé après 77 minutes77e
14 Marc Overmars
5 Arthur Numan Remplacé après 80 minutes80e

Remplaçants :
20 Boudewijn Zenden Entré après 84 minutes84e 
17 Winston Bogarde Entré après 80 minutes80e 
10 Pierre van Hooijdonk Entré après 77 minutes77e 

Sélectionneur :
Drapeau : Corée du Sud Cha Bum-geun
Titulaires :
1 Kim Byung-ji Gardien de but
2 Choi Sung-yong Remplacé après 53 minutes53e
4 Choi Yong-il
5 Lee Min-sung
6 Yoo Sang-chul Capitaine
7 Kim Do-kyun
9 Kim Do-hoon Remplacé après 69 minutes69e
10 Choi Yong-soo
11 Seo Jung-won Remplacé après 77 minutes77e
15 Lee Sang-yoon
20 Hong Myung-bo

Remplaçants :
19 Kim Tae-young Entré après 53 minutes53e 
11 Ko Jong-soo Entré après 69 minutes69e 
11 Lee Dong-gook Entré après 77 minutes77e 

Sélectionneur :
Drapeau : Pays-Bas Guus Hiddink

Pays-Bas - Mexique

Les Pays-Bas contre le Mexique aurait put s'imposer largement. Prenant tout d'abord un avantage de deux buts d'écart au bout de 18 minutes grâce à des réalisations de Philip Cocu et Ronald de Boer, manquant de tripler la mise à plusieurs reprises avec notamment une frappe de Cocu sur la transversale, rien ne sembler au vu de la première période que la sélection sud américaine allait pouvoir renverser la vapeur. Deux nouveaux joueurs aztèques entrant en début de secondes période Jesus Arellano et Ricardo Peláez donna une nouvelle impulsion à la sélection mexicaine. Après avoir réussi à réduire logiquement la marque par Ricardo Pelaez à la 75e le Mexique allait devoir attendre un peu plus d'un quart d'heure. Un quart d'heure où le match failli par des occasions de part et d'autres basculer soit vers une consolidation de la victoire batave, soit vers un retour sud américain. C'est finalement à la 94e, dans les tout derniers instants des arrêts de jeu que l'égalisation mexicaine arriva, privant la sélection de Guus Hiddink d'une deuxième victoire dans ce tournoi. Mais en ce 25 juin la première place de ce groupe E leur était acquise, leur permettant d'éviter l'Allemagne au tour suivant[3].

Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 2–2 Drapeau : Mexique Mexique Stade Geoffroy-Guichard (Saint-Étienne)
16h00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Philip Cocu But inscrit après 4 minutes4e
Ronald de Boer But inscrit après 18 minutes18e
(2–0) Ricardo Peláez But inscrit après 75 minutes75e
Luis Hernández But inscrit après 94 minutes94e
Spectateurs : 30 600
Arbitrage : Drapeau : Arabie saoudite Abdul Rahman Al-Zeid
Averti après 21 minute(s)21e Jaap Stam
Averti après 46 minute(s)46e Arthur Numan
Averti après 18 minute(s)18e Germán Villa
Averti après 46 minute(s)46e Luis Hernández
Averti après 58 minute(s)58e Salvador Carmona
Averti après 68 minute(s)68e Ricardo Peláez

Titulaires :
1 Edwin van der Sar Gardien de but
2 Michael Reiziger
3 Jaap Stam
4 Frank de Boer Capitaine
6 Wim Jonk Remplacé après 70 minutes70e
7 Ronald de Boer
11 Philip Cocu
16 Edgar Davids
8 Dennis Bergkamp Remplacé après 78 minutes78e
14 Marc Overmars
5 Arthur Numan Remplacé après 71 minutes71e

Remplaçants :
15 Winston Bogarde Entré après 71 minutes71e 
20 Aron Winter Entré après 70 minutes70e 
21 Jimmy Floyd Hasselbaink Entré après 78 minutes78e 

Sélectionneur :
Drapeau : Pays-Bas Guus Hiddink
Titulaires :
1 Jorge Campos Gardien de but
2 Claudio Suárez
3 Joel Sánchez Remplacé après 55 minutes55e
4 Germán Villa
5 Duilio Davino
7 Ramón Ramírez
8 Alberto García Aspe Capitaine
11 Cuauhtémoc Blanco
15 Luis Hernández
18 Salvador Carmona
19 Braulio Luna Remplacé après 46 minutes46e

Remplaçants :
9 Ricardo Peláez Entré après 55 minutes55e 
21 Jesús Arellano Entré après 46 minutes46e 

Sélectionneur :
Drapeau : Mexique Manuel Lapuente

Classement du groupe

Classement final
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 5 3 1 2 0 7 2 +5
2 Drapeau : Mexique Mexique 5 3 1 2 0 7 5 +2
3 Drapeau : Belgique Belgique 3 3 0 3 0 3 3 0
4 Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud 1 3 0 1 2 2 9 -7
13 juin Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 0 0 Drapeau : Belgique Belgique
13 juin Mexique Drapeau : Mexique 3 1 Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud
20 juin Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 5 0 Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud
20 juin Mexique Drapeau : Mexique 2 2 Drapeau : Belgique Belgique
25 juin Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 2 2 Drapeau : Mexique Mexique
25 juin Belgique Drapeau : Belgique 1 1 Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud

Phase finale

Huitième de finale

Un huitième de finale qui verra la formation néerlandaise alterner des hauts et des bas. Après un score de 1-1 au bout de 49 minutes de jeu, c'est Edgar Davids banni de la sélection avant le dernier championnat d'Europe pour avoir contester l'autorité du sélectionneur qui permettra à sa sélection de continuer l'aventure, se faisant ainsi pardonner pour ses fautes. À noter que les bataves peuvent s'estimer chanceux de voir Predrag Mijatović louper un pénalty accordé aux joueurs des balkans, le ballon s'écrasant sur la barre tranversale[4].

Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 2–1 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie Stadium (Toulouse)
21h00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Denis Bergkamp But inscrit après 38 minutes38e
Edgar Davids But inscrit après 90 minutes90e
(1–0) Slobodan Komljenović But inscrit après 49 minutes49e Spectateurs : 35 000
Arbitrage : Drapeau : Espagne José García-Aranda
Averti après 39 minute(s)39e Dragan Stojković
Averti après 53 minute(s)53e Zoran Mirković
Averti après 73 minute(s)73e Goran Đorović

Titulaires :
1 Edwin van der Sar Gardien de but
2 Michael Reiziger
3 Jaap Stam
4 Frank de Boer Capitaine
5 Arthur Numan
10 Clarence Seedorf
11 Philip Cocu
16 Edgar Davids
8 Dennis Bergkamp
7 Ronald de Boer
14 Marc Overmars

Sélectionneur :
Drapeau : Pays-Bas Guus Hiddink
Titulaires :
1 Ivica Kralj Gardien de but
2 Zoran Mirkovic
3 Goran Djorovic
4 Slavisa Jokanovic
6 Branko Brnovic
7 Vladimir Jugovic
9 Predrag Mijatovic
10 Dragan Stojković Capitaine Remplacé après 56 minutes56e
11 Siniša Mihajlović Remplacé après 78 minutes78e
13 Slobodan Komljenović
16 Željko Petrović

Remplaçants :
8 Dejan Savićević Entré après 56 minutes56e 
14 Niša Saveljić Entré après 78 minutes78e 

Sélectionneur :
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Slobodan Santrač

Quart de Finale

En cet après midi du 4 juillet 1998, les spectateurs du Stade Vélodrome verront l'un des plus beau buts de ce mondial. Une réalisation signé Dennis Bergkamp, nous sommes à la 89e et les deux équipes sont à égalité, Frank De Boer de son camp adresse une transversale très précise à l'attaquant d'Arsenal qui contrôle dans la surface adverse du pied droit, se joue d'un défenseur sud américaine et bat le portier adverse d'une reprise extèrieure en demi volée[5].

Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 2–1 Drapeau : Argentine Argentine Stade Vélodrome (Marseille)
16h30
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Patrick Kluivert But inscrit après 12 minutes12e
Dennis Bergkamp But inscrit après 89 minutes89e
(1–1) Claudio Lopez But inscrit après 17 minutes17e Spectateurs : 55 000
Arbitrage : Drapeau : Mexique Arturo Brizio Carter
Jaap Stam Averti après 10 minute(s)10e
Arthur Numan Averti après 17 minute(s)17e
Arthur Numan Carton jauneCarton jauneCarton rouge
Averti après 28 minute(s)28e José Chamot
Averti après 60 minute(s)60e Roberto Sensini
Averti après 86 minute(s)86e Ariel Ortega
Carton jauneCarton jauneCarton rouge Ariel Ortega

Titulaires :
1 Edwin van der Sar Gardien de but
2 Michael Reiziger
3 Jaap Stam
4 Frank de Boer Capitaine
6 Wim Jonk
7 Ronald de Boer Remplacé après 64 minutes64e
11 Philip Cocu
16 Edgar Davids
8 Dennis Bergkamp
9 Patrick Kluivert
5 Arthur Numan

Remplaçants :
14 Marc Overmars Entré après 64 minutes64e 

Sélectionneur :
Drapeau : Pays-Bas Guus Hiddink
Titulaires :
1 Carlos Roa Gardien de but
2 Roberto Ayala
3 José Chamot Remplacé après 89 minutes89e
5 Matías Almeyda Remplacé après 68 minutes68e
6 Roberto Sensini
7 Claudio López
8 Diego SimeoneCapitaine
9 Gabriel Batistuta
10 Ariel Ortega
11 Juan Sebastián Verón
22 Javier Zanetti

Remplaçants :
4 Mauricio Pineda Entré après 68 minutes68e 
18 Abel Balbo Entré après 89 minutes89e 

Sélectionneur :
Drapeau : Argentine Daniel Passarella

Demi-finale

En ce 7 juillet 1998 c'est la troisième fois que la sélection néerlandaise croise la route du Brésil en coupe du Monde. Une victoire en 1974 en phase de groupe, et une défaite en 1994 en Quart de Finale. Il faut noté la bonne prestation de Boudewijn Zenden qui aura posé beaucoup de problème à son adversaire direct Zé Carlos. Une première période dominé par les hommes de Guus Hiddink, tant en possession qu'en termes d'occasions.

Une erreur de concentration dès l'entame de la seconde période, et les bataves voyaient Ronaldo ouvrir la marque en glissant le ballon entre les jambes de Edwin van der Sar. Les oranges pouvaient avoir des regrets, tant ils paraissaient supérieur à leur adversaire du soir. Ce but n'allait pas les décourager, face à une séléçao recroqueviller en défense les coéquipiers de Frank de Boer allaient jouer leur va-tout, et finalement Patrick Kluivert à la 87e égalisait et redonnait espoir pour une qualification.

Une prolongation où durant les dix premières minutes le Brésil montrera un visage très offensif et aurait put par un "but en or" anéantir tout espoir pour les néerlandais. Les Pays-Bas vont ensuite reprendre le jeu en main et tenté de repartir vers l'avant, mais une nouvelle fois ils commirent une seconde erreur défensive quand Frank De Boer taclait Ronaldo dans la surface, une intervention du capitaine néerlandais qui aurait put être sanctionné par un pénalty.

Ce n'est pas un pénalty, mais une séance de tirs au but, qui allait finalement avoir raison des hollandais. Un Claudio Taffarel des très grand soir et un dernier tir loupé par Ronald de Boer stoppait le parcours des oranges[6].

Brésil Drapeau : Brésil 1–1 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Stade Vélodrome (Marseille)
21h00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Ronaldo But inscrit après 46 minutes46e (0–0) Patrick Kluivert But inscrit après 87 minutes87e Spectateurs : 54 000
Arbitrage : Drapeau : Émirats arabes unis Ali Mohamed Bujsaim
Zé Carlos Averti après 31 minute(s)31e
César Sampaio Averti après 46 minute(s)46e
Averti après 48 minute(s)48e Michael Reiziger
Averti après 60 minute(s)60e Edgar Davids
Averti après 92 minute(s)92e Pierre van Hooijdonk
Averti après 118 minute(s)118e Clarence Seedorf
Ronaldo Réussi

Rivaldo Réussi
Emerson Réussi
Dunga Réussi

Tirs au but
4 - 2
RéussiFrank De Boer

RéussiDennis Bergkamp
ManquéPhillip Cocu
ManquéRonald de Boer


Titulaires :
1 Cláudio Taffarel Gardien de but
3 Aldair
4 Júnior Baiano
6 Roberto Carlos
13 Zé Carlos
5 César Sampaio
8 DungaCapitaine
10 Rivaldo
18 Léonardo Remplacé après 85 minutes85e
20 Bebeto Remplacé après 70 minutes70e
9 Ronaldo

Remplaçants :
19 Denilson Entré après 70 minutes70e 
11 Emerson Entré après 85 minutes85e 

Sélectionneur :
Drapeau : Brésil Mário Zagallo
Titulaires :
1 Edwin van der Sar Gardien de but
2 Michael Reiziger Remplacé après 56 minutes56e
3 Jaap Stam
4 Frank de Boer Capitaine
6 Wim Jonk Remplacé après 111 minutes111e
7 Ronald de Boer
11 Philip Cocu
16 Edgar Davids
8 Dennis Bergkamp
9 Patrick Kluivert
12 Boudewijn Zenden Remplacé après 75 minutes75e

Remplaçants :
20 Aron Winter Entré après 56 minutes56e 
17 Pierre van Hooijdonk Entré après 75 minutes75e 
10 Clarence Seedorf Entré après 111 minutes111e 

Sélectionneur :
Drapeau : Pays-Bas Guus Hiddink
Les buts et occasions de buts Minute
Drapeau : Brésil Ronaldo manque de passer Japp Stam et de filer au but 16e
Drapeau : Brésil Bébéto sur un centre de Roberto Carlos envoi le ballon au-dessus de la barre transversale 20e
Drapeau : Pays-Bas Une tète de Kluivert suite à un centre de Zenden inquiète Taffarel 28e
Drapeau : Pays-Bas Roberto Carlos retire une balle de but à Ronald De Boer suite à un centre de Zenden 38e
Drapeau : Pays-Bas Patrick Kluivert sur un centre de Frank De Boer inquiète Taffarel 45e
Drapeau : Brésil But inscrit But de Ronaldo qui ouvre la marque 46e
Drapeau : Pays-Bas Claudio Taffarel évite par un réflexe de classe l'égalisation adverse devant un tir à bout portant de Denis Bergkamp ??
Drapeau : Pays-Bas Corner de Jonk, Kluivert place une tête sur le but de Taffarel 65e
Drapeau : Pays-Bas Lourde frappe de Kluivert qui oblige le portier brésilien à intervenir 68e
Drapeau : Brésil Edgard Davids par un tacle enlève le ballon à Ronaldo qui partait seul au but 74e
Drapeau : Pays-Bas Frappe de loin de Zenden 75e
Drapeau : Brésil Passements de jambes de Denilson coté gauche qui sert Rivaldo, ce dernier marche sur le ballon à deux mètres de Van Der Sar 79e
Drapeau : Pays-Bas Patrick Kluivert suite à un service de Van Hooijdonk manque de peu l'égalisation 81e
Drapeau : Pays-Bas But inscrit But de Patrick Kluivert qui égalise. 87e
Drapeau : Pays-Bas Occasion franche de Kluivert 91e
Drapeau : Brésil Lourde frappe de Roberto Carlos que Van Der Sar repousse 93e
Drapeau : Brésil Retourné acrobatique de Ronaldo dans la surface adverse, Frank De Boer intervient en catastrophe sur la ligne de but 94e
Drapeau : Brésil Frappe de Ronaldo que Van Der Sar détourne en corner 95e
Drapeau : Pays-Bas Van Hooijdonk inquiète Taffarel 97e
Drapeau : Pays-Bas Reprise de volée de Kluivert qui passe de peu à côté des buts alors que Taffarel était battu 103e
Drapeau : Brésil Ronaldo dribble et efface Frank De Boer et Stam, au moment de frapper De Boer intervient dans la surface de manière litigeuse 107e
Drapeau : Brésil Frappe de Emerson qui inquiète Van Der Sar 116e
Drapeau : Brésil Frappe de Aldair non cadré 120e

Match pour la troisième place

Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 1–2 Drapeau : Croatie Croatie Parc des Princes (Paris)
21h00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Boudewijn Zenden But inscrit après 22 minutes22e (1–2) Robert Prosinečki But inscrit après 14 minutes14e
Davor Suker But inscrit après 36 minutes36e
Spectateurs : 45 500
Arbitrage : Drapeau : Paraguay Epifanio González
Edgar Davids Averti après 89 minute(s)89e
Wim Jonk Averti après 89 minute(s)89e
Averti après 34 minute(s)34e Krunoslav Jurčić
Averti après 52 minute(s)52e Igor Štimac
Averti après 69 minute(s)69e Aljoša Asanović
Averti après 74 minute(s)74e Mario Stanić

Titulaires :
1 Edwin van der Sar Gardien de but
12 Boudewijn Zenden
3 Jaap Stam
4 Frank de Boer Capitaine
6 Wim Jonk
10 Clarence Seedorf
11 Philip Cocu Remplacé après 46 minutes46e
16 Edgar Davids
8 Dennis Bergkamp Remplacé après 58 minutes58e
9 Patrick Kluivert
5 Arthur Numan

Remplaçants :
14 Marc Overmars Entré après 46 minutes46e 
14 Pierre van Hooijdonk Entré après 58 minutes58e 

Sélectionneur :
Drapeau : Pays-Bas Guus Hiddink
Titulaires :
1 Dražen Ladić Gardien de but
4 Igor Štimac
6 Slaven Bilić
7 Aljoša Asanović
8 Robert Prosinečki Remplacé après 79 minutes79e
9 Davor Suker
10 Zvonimir Boban Capitaine Remplacé après 86 minutes86e
13 Mario Stanić
14 Zvonimir Soldo
17 Robert Jarni
21 Krunoslav Jurčić

Remplaçants :
15 Igor Tudor Entré après 86 minutes86e 
19 Goran Vlaović Entré après 79 minutes79e 

Sélectionneur :
Drapeau : Croatie Miroslav Blažević

Effectif

Sélectionneur: Guus Hiddink

No. Pos. Joueur Date de naissance et âge Sélec. Club
1 G Edwin van der Sar 27 25 Ajax
2 D Michael Reiziger 25 26 FC Barcelone, (Drapeau de l'Espagne Espagne)
3 D Jaap Stam 25 14 PSV Eindhoven
4 D Frank de Boer 28 55 Ajax
5 D Arthur Numan 28 29 PSV Eindhoven
6 M Wim Jonk 31 42 PSV Eindhoven
7 M Ronald de Boer 28 41 Ajax
8 A Dennis Bergkamp 29 57 Arsenal, (Drapeau de l'Angleterre Angleterre)
9 A Patrick Kluivert 22 19 Milan AC, (Drapeau de l'Italie Italie)
10 M Clarence Seedorf 22 31 Real Madrid, (Drapeau de l'Espagne Espagne)
11 M Philip Cocu 27 20 PSV Eindhoven
12 M Boudewijn Zenden 21 6 PSV Eindhoven
13 D André Ooijer 23 0 PSV Eindhoven
14 A Marc Overmars 25 40 Arsenal, (Drapeau de l'Angleterre Angleterre)
15 D Winston Bogarde 27 14 FC Barcelone, (Drapeau de l'Espagne Espagne)
16 M Edgar Davids 25 12 Juventus, (Drapeau de l'Italie Italie)
17 A Pierre van Hooijdonk 28 12 Nottingham Forest, (Drapeau de l'Angleterre Angleterre)
18 G Ed de Goey 31 31 Chelsea, (Drapeau de l'Angleterre Angleterre)
19 M Giovanni van Bronckhorst 23 8 Feyenoord
20 M Aron Winter 31 72 Inter Milan, (Drapeau de l'Italie Italie)
21 A Jimmy Floyd Hasselbaink 26 3 Leeds United, (Drapeau de l'Angleterre Angleterre)
22 G Ruud Hesp 32 0 FC Barcelone, (Drapeau de l'Espagne Espagne)

Bilan et statistiques

Bilan

Les Pays-Bas atteindront pour la première fois les demi-finales de la compétition organisé sous cette forme, sans parvenir à faire aussi bien qu'en en 1974 et 1978, où ils avaient finit finaliste malheureux. En 1974 et 1978 il n'existait pas de demi finale mais deux tours à phases de groupes qui donnait lieu ensuite à un match pour la troisième place et à une finale.

Durant le premier tour dans le groupe E, composé de la Belgique, de la Corée du Sud, et du Mexique, ils assureront leur statut de tète de série en terminant premier devant le Mexique, et ce malgré une seule victoire en trois matchs, les deux autres rencontres se soldant par un nul. En huitième de finale il viendront à bout de la Yougoslavie, avant de <<venger>> la génération de Johan Neeskens en quart de finale contre l'Argentine (2-1), vingt ans avant en 1978 l'ancienne génération avait perdu en finale du mondial sud américain contre l'Albi celeste. Le Brésil de Dunga aura cependant raison de la sélection batave en demi finale au bout d'une séance de tirs aux buts. Le match pour la troisième place sera un nouvel échec, la Croatie s'imposant 2-1 et chipant la médaille de bronze aux hommes de Guus Hiddink.

Victoires Nuls Defaites
3 contre Drapeau : Corée du Sud Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Drapeau : Argentine 2 contre Drapeau : Belgique Drapeau : Mexique 2 contre Drapeau : Brésil Drapeau : Croatie
BP BC Cartons
13 But inscrit 7 But inscrit 2 Carton rouge et 9 Carton jaune
  • BP= buts pour
  • BC= buts contre

Clubs représentés

Cette 7e sélection néerlandaise dans l'histoire de la Coupe du Monde est constitué d'une majorité de joueurs évoluant à l'étranger. Sur les vingt deux acteurs:

  • Dix évoluent aux Pays Bas
  • Douze évoluent à l'extérieur du pays.
Nombre de joueurs Pays Clubs
10 Drapeau : Pays-Bas PSV Eindhoven (6) Ajax Amsterdam (3) Feyenoord Rotterdam (1)
5 Drapeau : Angleterre Arsenal FC (2) Leeds United (1) Chelsea FC (1) Nottingham Forest (1)
4 Drapeau : Espagne FC Barcelone (3) Real Madrid (1)
3 Drapeau : Italie Milan AC (1) Juventus Turin (1) Inter Milan (1)

Le poids des ligues et des clubs en temps de Jeu des joueurs

Si la majorité des joueurs évoluent à l'extérieur du pays, ce sont les clubs néerlandais qui cumulent le plus de temps de jeu, L'Ajax Amsterdam et le PSV Eindhoven cumulent à eux deux 4 290 minutes et ne sont que les deux clubs néerlandais à avoir vu leur joueurs utilisés. C'est le PSV qui à vu ses joueurs rester le plus sur les différentes pelouses. Ce poids dans le temps de jeu des clubs du pays s'explique en partie par la titularisation systématique de trois joueurs :

Ligue représenté Temps de jeu
Drapeau : Pays-Bas 4 290 min
Drapeau : Italie 1 250 min
Drapeau : Angleterre 1 136 min
Drapeau : Espagne 574 min
Total 7 250 min
Clubs Temps cumulés Nombre de joueurs
Drapeau : Pays-Bas PSV Eindhoven 2 445 min (5)
Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam 1 845 min (3)
Total clubs Drapeau : Pays-Bas 4 290 min (8)
Drapeau : Italie Juventus Turin 570 min (1)
Drapeau : Italie Milan AC 418 min (2)
Drapeau : Italie Inter Milan 262 min (1)
Total clubs Drapeau : Italie 1 250 min (3)
Drapeau : Angleterre Arsenal FC 970 min (2)
Drapeau : Angleterre Nottingham Forest 89 min (1)
Drapeau : Angleterre Leeds United 77 min (1)
Total clubs Drapeau : Angleterre 1 136 min (4)
Drapeau : Espagne FC Barcelone 327 min (1)
Drapeau : Espagne Real Madrid 247 min (1)
Total clubs Drapeau : Espagne 574 min (2)

Les joueurs utilisés

joueurs Drapeau : Belgique Drapeau : Corée du Sud Drapeau : Mexique Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Drapeau : Argentine Drapeau : Brésil Drapeau : Croatie Total
Gardiens de but
Edwin van der Sar (Ajax Amsterdam) 90 90 90 90 90 120 90 660
Défenseurs
Jaap Stam (PSV Eindhoven) 90 90 90 Carton jaune 90 90 Carton jaune 120 90 660
Frank De Boer (Ajax Amsterdam) 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine 120 Capitaine 90 Capitaine 660
Arthur Numan (PSV Eindhoven) 90 Remplacé80 Remplacé72 Carton jaune 90 87 Carton jaune Carton rouge - 90 509
Boudewijn Zenden (PSV Eindhoven) Entré 25 Entré 6 - - - Remplacé75 90 But inscrit 196
Winston Bogarde (Milan AC) - Entré 10 Entré 18 - - - - 28
Michael Reiziger (FC Barcelone) - - 90 90 90 Remplacé57 Carton jaune - 327
Milieux
Aron Winter (Inter Milan) 90 90 Entré 19 - - Entré 63 - 262
Clarence Seedorf (Real Madrid) Remplacé65 - - 90 - Entré 9 Carton jaune 90 247
Ronald de Boer (Ajax Amsterdam) Remplacé78 Remplacé84 But inscrit 90 But inscrit 90 Remplacé63 120 - 525
Philip Cocu (PSV Eindhoven) 90 90 But inscrit 90 But inscrit 90 90 120 Remplacé46 616
Marc Overmars (Arsenal FC) 90 90 But inscrit 90 90 Entré 27 Entré 44 431
Wim Jonk (PSV Eindhoven) Entré 12 90 Remplacé71 - 90 Remplacé111 90 464
Edgar Davids (Juventus Football Club) - 90 90 90 But inscrit 90 120 Carton jaune 90 Carton jaune 570
Attaquants
Patrick Kluivert (Milan AC) 90 Carton rouge - - - 90 But inscrit 120 But inscrit 90 390
Jerrel Hasselbaink (Leeds United) Remplacé65 - Entré 12 - - - - 77
Dennis Bergkamp (Arsenal FC) Entré 25 Remplacé78 But inscrit Remplacé78 90 But inscrit 90 But inscrit 120 Remplacé58 539
Pierre van Hooijdonk (Nottingham Forest) - Entré 12 But inscrit - - - Entré 45Carton jaune Entré 32 89
joueurs Drapeau : Belgique Drapeau : Corée du Sud Drapeau : Mexique Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Drapeau : Argentine Drapeau : Brésil Drapeau : Croatie Total

Guus Hiddink a utilisé 18 joueurs sur les 22 sélectionnés.

Buteurs

Classement Nom But(s)
1 Denis Bergkamp 3
2 Patrick Kluivert 2
Ronald de Boer 2
Philip Cocu 2
3 Marc Overmars 1
Edgar Davids 1
Pierre van Hooijdonk 1
Boudewijn Zenden 1

Les oranges compteront huit réalisateurs différents sur les treize buts inscrits.

Liens externes

  • Pays Bas - Belgique [1]
  • Pays Bas - Corée du Sud [2]
  • Pays Bas - Mexique [3]
  • Pays Bas - Yougoslavie [4]
  • Pays Bas - Argentine [5]
  • Pays Bas - Brésil [6]
  • Pays Bas - Croatie [7]

Bibliographie

  • Dominique Grimault, Coupe du monde 1998 le livre d'or : le sacre des bleus, Solar, , 141 p. (ISBN 2-263-02714-9).
  • Bertrand Meunier, La Coupe du monde 1998 : Le livre souvenir, Radio France, , 118 p. (ISBN 288-461-118-5).
  • Gérard Ejnès, Le livre d'or du football 1998, Solar, , 159 p. (ISBN 2-263-02717-3).

Notes et références

  1. Bertrand Meunier, La Coupe du monde 1998 : Le livre souvenir, Radio France, , 118 p. (ISBN 288-461-118-5), page33 Les belges font douter leurs voisins.
  2. Bertrand Meunier, La Coupe du monde 1998 : Le livre souvenir, Radio France, , 118 p. (ISBN 288-461-118-5), page35 Orange mécanique.
  3. Bertrand Meunier, La Coupe du monde 1998 : Le livre souvenir, Radio France, , 118 p. (ISBN 288-461-118-5), page37 Hernandez ce héros.
  4. Dominique Grimault, Coupe du monde 1998 le livre d'or : le sacre des bleus, Solar, , 141 p. (ISBN 2-263-02714-9) page 77 Très haut les Pays-Bas.
  5. http://fr.fifa.com/worldcup/videos/y=2014/m=7/video=classique-argentine-pays-bas-1998-2401096.html (consulté le 25/12/2017)
  6. Bertrand Meunier, La Coupe du monde 1998 : Le livre souvenir, Radio France, , 118 p. (ISBN 288-461-118-5), pages 94 à 99 les dieux sont brésiliens.